Wikimédia plonge dans le chaos à la suite de la démission de Jimmy Wales

Le cofondateur de Wikimedia, Jimmy Wales a brutalement démissionné comme suite à une controverse regardant la gestion d’images pornographiques sur les serveurs de la fondation. Jimmy Wales aurait lui-même supprimé du contenu douteux.

Cette purge fait suite à une enquête de la chaîne FOX débutée en avril et qui a découvert que les serveurs de la fondation Wikimédia hébergeaient une grande quantité de matériel pornographique. Lorsque FOX a demandé à de gros donateurs Wikimedia de s’exprimer sur cette situation. Ces derniers n’ont pas tardé à poser des questions. Rapidement, on a entrepris le nettoyage des images pornographiques.

Voici le problème. De nombreux éditeurs de l’organisation et des membres importants de la fondation sont en complet désaccord avec la façon dont Wales a géré cette crise en agissant unilatéralement et en supprimant du contenu qui pour plusieurs n’a rien de répréhensible. Certains ont fait valoir que ces suppressions allaient à l’encontre de la politique d’ouverture propre à l’organisation.

En tout état de cause, Wales a renoncé à ses pouvoirs d’administrateur, mais restera membre du conseil. Il n’y a plus personne au volant! Cette démission plonge Wikimedia dans un véritable chaos.

[Venture Beat, Neowin]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Arrêtez de raconter n’importe quoi : Jimmy Wales peut perdre tous ses droits administrateurs sans que cela est le moindre impact majeur dans la gestion quotidienne des sites de la Wikimedia Foundation.

  2. Tout d’abord, c’est Wales (comme dans « Pays de Galles ») et non Whales (comme dans « baleine »).

    Ensuite, d’où sortez-vous cette histoire de « chaos »? En quoi le retrait de certaines fonctions d’une seule personne créerait-elle le chaos? Peut-être est-ce le cas dans les dictatures, mais ça n’est pas le cas sur Wikipédia.

    Peut-être tirez-vous vos informations, plus ou moins indirectement, de Fox News…. Vous ignorez sans doute à quel point ce « média d’information » est non fiable!

  3. Est-ce que ce post digne d’un blog de bas étage mérite qu’on s’y attarde ?
    On voit bien ici les limites des journalistes autoproclamés qui veulent faire du sensationnel sans chercher à recouper leurs informations :
    – un titre accrocheur et faux (Quels éléments permettant de prouver que Wikimédia est plongé dans le chaos ? De qui parle-t-on : de la Fondation Wikimédia ou d’un projet en particulier (Wikimedia Commons) ?),
    – une absence de vérification des informations (Quelle autre source autre que Fox ?),
    – un manque d’éléments factuels (Ça fait combien « une grande quantité de matériel pornographique » ? En quoi doit-on considérer que c’est de la pornographie ?)
    – et, pour couronner le tout, un amalgame entre le statut de Jimbo en tant qu’éditeur (son statut d’administrateur permettant de supprimer des images) et son rôle dans la Fondation Wikimédia.
    Sans parler d’une conclusion risible qui est la marque d’une méconnaissance totale d’un projet qui est basé sur une communauté ouverte et n’a donc pas besoin d’un « pilote » pour fonctionner.

  4. Votre politique du nombre de la page vue devient vraiment insupportable… Titre racoleur pour faire ouvrir une page le temps de s’apercevoir qu’on s’est fait rouler, une fois de plus. Content de voir qu’il y a 6 commentaires au dessus du mien qui me font penser que pour une fois je ne viens pas râler pour rien… Bonne journée les… Comment vous dites déjà ? Ah oui… Contributeurs.

  5. Les rageux, si vous êtes pas contents ouvrez votre propre blog. Ou regarder les meuporgue de télématin. On ne vous retiendras pas.

    Et si vous n’êtes toujours pas heureux, vous pouvez toujours lire les références.

    Au moins ils citent leur sources.

  6. « Cette démission plonge Wikimedia dans un véritable chaos. »

    C’est quoi cette conclusion hâtive totalement fausse ?
    Non seulement les projets de Wikimedia et sa gouvernance ne reposent pas que sur Wales (et heureusement, vu la quantité de travail à fournir), mais ça ne fait pas du tout rentrer la Wikimedia dans le chaos.

    Tous les projets restent inchangés et il abandonne juste son pouvoir d’administration, il devient un utilisateur « lambda ». Ce qui ne l’empêche pas de donner des directions à Wikimedia …

  7. « Plonge dans le chaos »… LOL! Serait-ce comme ceux qui évoquent la guerre telle une poésie humaine, alors que l’on dramatise pour émouvoir sans raison véritable, alors que l’on tente d’y trouver quelque « romantisme de Stockholm » bien séduisant? Pathétique ce journalisme, surtout quand il est pratiqué par une évidente ignorance, à moins que ce ne soit pure fumisterie!… Mais bon sang de bonsoir, Wikipédia est l’archétype de la clarté dans le chaos et la confusion, et ce depuis ses débuts!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité