Interview : un directeur de l’ESA répond à nos questions

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=qZmxK65iYXE[/youtube]

Il y a quelques jours, j’étais à la Cité de l’Espace de Toulouse pour fêter les 20 ans d’Hubble. Il y avait pour l’occasion plusieurs personnalités du monde des étoiles dont David Southwood, le directeur du programme scientifique et de l’exploration robotique de l’ESA (l’Agence Spatiale Européenne). J’ai passé une bonne heure en sa compagnie à discuter et j’ai filmé quelques passages de cette rencontre. Voici donc la première vidéo d’une série qui s’étalera sur toute la semaine.

Pour Gizmodo, David Southwood a accepté de répondre en Français avec un accent anglais prononcé. Ici, je lui ai demandé quelles étaient les technologies développées par l’ESA qui trouvaient une application dans notre société. Sa réponse est assez claire : quand un projet arrive à terme, il n’y a pas une seule application pour notre société mais plusieurs qui sont plus ou moins évidentes et remarquables dans notre vie de tous les jours (une grande partie concernant les interactions homme/machine)

Dans un deuxième temps, je lui ai demandé si l’Europe devait continuer de financer l’ESA alors que nous sommes en pleine crise économique. Sa réponse est toujours aussi claire : la crise est temporaire, arrêter un financement reviendrait à gaspiller l’argent précédemment investi, et au bout de quelques années, il faudrait de nouveau le réinvestir.

Dans une prochaine vidéo, je lui demande pourquoi l’ESA existe alors que la NASA se débrouille très bien. A suivre…

David Southwood est le directeur du programme scientifique et de l’exploration robotique de l’ESA, il est également l’auteur de plus de 200 articles scientifiques et publications, a géré les grands projets de l’agence depuis 2000 et il a également planifié les grands projets futurs.

[Merci à Florence de la Cité de l’Espace]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. tient pas d’Apple dans le titre, du coup pas de commentaires … ah ces geeks vraiment des early adopter de base qui se font bouffer par une pomme, hihi même les vers arrivent à manger les pommes …
    et pour une fois qu’on fait parler un personnage à moustache (so British) qui parle de d’échéance à plus de 10 ans (imaginez la batterie de votre ipad dans 10 ans …………) bref, merci pour l’interview, c’est intéressant d’entendre parler un acteur de la recherche scientifique qui dit qu’il doit avant tout faire abstraction de la situation actuelle pour se projeter a 10 ans, un rêve !!!! ah si Steve pouvait faire pareil … mais peut être le fait il …. allez gizmodo : Faites parlez Steve sur ses projets a 10 an :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité