Vent de discorde au siège de Facebook

Nous savons que les gens de Facebook ont tenu une réunion pour discuter des questions de vie privée, et apparemment ces réunions ne sont pas forcément les événements les plus consensuels de la vie de l'entreprise.

Selon le Wall Street Journal, Mark Zuckerberg a fréquemment « tranché contre l’avis d’employés qui soutenaient que Facebook devrait rendre plus d »informations confidentielles » par le passé.

Mais il va probablement devoir revenir sur certaines de ses décisions passées et fournir aux utilisateurs le surcroit de vie privée qu’ils attendent.

Quoiqu’il en soit, et même si la saga de la confidentialité des informations sur Facebook n’est pas près de s’arrêter, on devrait connaître les résultats de ces réunions « dès la fin de la semaine. » [WSJ via Business Insider] Photo par Ludovic Toinel

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. FACEBBOOK C’est une secte qui ne respecte rien et surtout pas la confidencialité.

    Les photos d’enfants ( jeunes ) se balladent à travers le net sans aucune sécurité :
    c’est le GROS coté OBscur de Facebook

  2. Le boss de Facebook a juste compris que s’il se base sur les règles de confidentialité des autres il se transformera en un portail aussi banal que les autres …

    L’ouverture de certaines données privées c’est ce qui fait grandir Facebook.

    Imaginez un Facebook où l’on ne peut pas voir les amis des autres par exemple …

    Avant les gens sortaient en groupe et on voyait de visu les gens « amis des autres »
    la confidentialité de ses amis n’a jamais existé y compris dans le monde réel.

    Facebook est juste une vitrine de plus de la dématérialisation des réseaux sociaux, avec une vitre à effet grossissant …

    Cela choque les gens mais en réalité il n’y a rien de nouveau …

    Comme les apéros Facebook, beaucoup de gens sont outrés mais le phénomène existe déjà par « bouche à oreille » …

    Le « bouche à oreille » est devenu « clic à avatar ». Bienvenue dans la vie 2.0 …

  3. Oué, bien sûr en face de l’écran HD 3D … lol

    On a déjà tous des amis qui n’existent même pas. Ton TomTom dans ta voiture …
    L’assistante robotisée au téléphone de certains standards, l’aspirateur autonome …

    Avec Facebook, on ne parle pas de relations humaines mais de relations sociales, c’est différent.

    Je rajouterais : Les relations humaines, c’est ENSUITE voir l’autre en face …

  4. il faut noté aussi qu’il est casi impossible de supprimer toutes ces info de facebook même quand on souhaite partir, tous ça pour vendre nos information et faire de nous des clients potentiel un peu partout.

  5. @avatard : mon cousin a publié des photos de moi enfant. mes « amis » et « les amis de mes amis » les ont vu… dans la vraie vie, je lui aurai demandé de les ranger, sur facebook, c’est trop tard…
    ne compare la vie numérique à la vie réelle, cela n’a rien à voir. Et si tu penses que c’est la même chose, je t’invite à aller rouler dans les rues de n’importe quel ville à la même vitesse qu’aux jeux pour boutonneux auquel tu dois t’adonner…

  6. Oué tu as raison je suis un peu extrême mais c’est voulu et je continue …

    Tes photos, rangées où ? Dans un tiroir qui peut être cambriolé ? Même détruit, qui te dit que le studio de développement n’a pas gardé des négatifs ??? Bref, encore une fois rien de nouveau avec Facebook. La loi garanti que ton développeur de photo ne fait pas de duplicata ??? Pas sûr … et même si oui, certains ne respectent pas les lois, et ça c’est on ne peut plus réel !!!

    Pour la vitesse, je me paye un ticket sur le nurbugring, une superbe voiture et c’est parti … ou juste un jeu sur console. Le coté positif de la vie 2.0, un bon PC plus 50 € au lieu de 200 000 € pour un plaisir quasi identique.

    La vie réelle n’existe déjà plus. Le simple fait de regarder la télé, écouter la radio, c’est déjà une forme de dématérialisation. On connait des choses et des gens qu’on ne voit ou verra jamais. Et pourtant on crée une relation avec eux … il n’y a plus d’amis mais des liens sociaux, autrefois uniquement physiques et désormais aussi virtuels …

    Et pour les boutons, ça m’est déjà passé il y a plus de 20 ans, fais le calcul tu sauras mon âge … 😉

  7. On peut être pour ou contre Facebook, les mondes virtuels et Cie, ce n’est pas vraiment le gros du débat. Le gros du débat c’est ce que dis Br dans les comm’:
    Comment on fait pour se désinscrire et supprimer ses renseignements de Facebook sachant qu’ils sont capables de les garder, de faire un historique de tout ce qu’on peut mettre quand on a 20 ans sur le site. 10 ans après tu changes, tu veux supprimer des infos et eux ils les ont encore.

    C’est d’ un contrôle total dont les gens ont peur, total sur le passé, le présent et l’avenir. Je trouve Facebook très borderline comme la plupart des réseaux sociaux de toute façon, le mieux c’est de rester anonyme sur le net, je vous le dis.

    Maintenant, discuter de l’impact des réseaux virtuels sur les relations humaines, c’est fuir la réalité du problème, c’est-à-dire l’obligation maintenant de rendre sa vie publique. (Ben oui, même les recruteurs consultent les pages Facebook, c’est devenu un moyen de communication). Je sonne peut-être un peu parano, mais bon le jour où il vous arrive une tuile dans la vie, sachez que toute source d’informations, amis, parents, est exploitée. Comprendra qui voudra :)

  8. Oui oui je n’en fais pas l’apologie ni ne le dénigre totalement, c’est l’évolution, c’est tout, Ceci dit, quand vous parlez (je tutoyais de manière générale) de duplicata photo etc. et bien cette information est déjà beaucoup plus dure à trouver que le simple fait de cliquer assis de chez soi sur un profil lambda et d’avoir accès et à une bonne partie de sa vie.

    Bon je ne souhaite pas rentrer dans les détails plus amplement, mais certaines informations sur le net rentrent immédiatement dans la sphère publique en quelque sorte alors qu’à l’âge de pierre, en exagérant intentionnellement les choses, il était plus difficile d’avoir des informations sur une personne vivant loin de chez soi.

    Mais effectivement, force est de constater que Facebook et les autres réseaux sociaux sont devenus des moyens de communication permettant de relier les gens dans le monde, et c’est pas plus mal. C’est juste la gestion (traitement? je ne sais quel mot adopté) de l’information qui est à remettre en cause, la sécurisation des données personnelles et qui a accès en somme. Exemple: Si je laisse mon numéro de portable sur Facebook, c’est pour qu’un ami perdu de vue ou mes amis/collègues soient informés de mon changement de numéro qu’ils puissent y avoir accès. Pas pour que société Duschmolle m’envoie des textos.( même si je ne suis pas sûr que les sociétés captent des informations à des fins commerciales sur ces réseaux, j’extrapole)

  9. Bonjour,

    Les gens se plaignent beaucoup de la confidentialité limité de Facebook. Mais pour moi tout ceux qui se plaignent sont des gens qui ne savent pas utiliser Facebook, tout est prévu pour la gestion des droits de qui peut voir ou non une photo, publication etc.., avec les groupes d’amis, etc…

    Pour moi avant de commencer à critiquer, il faudrait déjà faire le tour des possibilités de gestion des droits de Facebook soit même…

    Je me trompe peut-être, mais chaque utilisateur peut gérer son compte comme il le souhaite.

    Si une photo compromettante, se retrouve à la vue de tous, ce n’est pas la faute de Facebook, mais de l’utilisateur qui à mal configurer ces droits.

    Mais bon, je reste d’accord sur le fait de partager sa vie privé sur Internet peut-être risqué si on se fait voler son PC, portable, mot de passe (comme dans pblv XD)…

    Pour les utilisateurs mal informé, qui ont peur, qui ne savent pas utiliser les sites du web, une seule solution :

    Un post-it sur l’écran : « Attention tout ce que vous écrivez sur cette écran, tombe dans le domaine public ».

    Cordialement.

  10. On peut effectivement configurer ses paramètres, être caché, etc… D’un point de vue strictement personnel, quand je met une photo sur un site quelconque, je conçois mal l’idée que cette photo puisse être stockée sur un serveur qui ne m’appartient pas. Comme toute autre information personnelle… Ces données sont strictement personnelles et ne devraient pas se retrouver sur un serveur quelconque excepté s’il y a un accord signé entre l’entreprise et moi-même sur la non divulgation des données ! ce que ne fait pas entre autre facebook par défaut…

  11. @Pierre : « ce que ne fait pas entre autre Facebook par défaut… »

    Personne ne le fait et c’est totalement ingérable.

    Un simple cache d’un PC lambda peut garder une image à vie …
    Il faut demander aux constructeurs d’OS de prévoir une purge du cache systématique ? PC éteint ? lol

    La dématérialisation entraîne de grave problème de confidentialité.

    Il ne faut pas s’attarder sur Facebook mais sur l’ensemble des phénomènes liés à ça
    et la mondialisation n’aide pas en plus.

  12. Pas plus tard qu’il y a deux semaines on pouvait voir les chats de nos amis… Alors la confidentialité et la gestion des droits utilisateurs…

    Ensuite donner comme raison, ça sert à retrouver des gens que j’avais perdu. Si on les a perdu de vue c’est qu’il y avait bien une raison à cela. Les amis ne se perdent jamais, qu’il y ait facebook ou non…

    Pour finir avant on se retrouvait dans des cafes ou chez des amis pour raconter notre vie. Puis on a commencé à raconter notre vie au téléphone avec l’arrivée des portables. Et aujourd’hui on raconte notre vie sur les reseaux sociaux, c’est très bien tout ça…

    Sauf que maintenant quand on sort on a rien à raconter de plus à nos potes. Donc on se met la « gueule » en faisant des apéros géants…

    A bon entendeur.

  13. @xaviernuma: Perso je sais utiliser FB, savoir cacher ses information n’est pas le soucis, c’est l’exploitation qui en est fait qui est plus le soucis, au même titre qu’aujourd’hui, prenons mon exemple: je viens d’acheter un nouveau smartphone, changement d’opérateur: 4 jours après l’activation de mon compte bien que sur liste rouge et ayant opté pour la non divulgation et utilisation de mon numéro à des sociétés commerciales, je reçois des appels d’une numéro bizarre 0101010101 pour de la pub.

    Donc pour revenir à FB et Cie., ce qui est gênant c’est le caractère commercial qui est fait derrière sur nos données enregistrées sur leurs serveurs. Il ne faut pas croire parce que beaucoup de foyers sont maintenant relié à Internet, que la majeure partie des gens sachent se prémunir de tous ses dangers, car il y en a. Et donc, une bonne partie ne se pose non plus la question de savoir pourquoi telle ou telle chose (service) est gratuite sur le net. Et donc ne se préoccupe pas de la confidentialité des informations qu’ils enregistrent même si un formulaire d’acceptation est à lire avant toute inscription, ok, mais qui le fait?

    Et puis, ce qui est borderline pour moi d’un point de vue légal pour FB, la CNIlL devrait se pencher sur le sujet d’ailleurs, c’est la procédure de désinscription, c’est l’enfer pour la trouver encore aujourd’hui je ne sais pas comment faire du coup (bon ça va faire un an que j’ai laissé tomber ce réseau social de toute façon donc je ne m’en préoccupe plus) j’ai modifié mes coordonnées sur ma page, ma date de naissance, etc.

    Bon voilà, je pourrai développer d’autres points mais je ne veux pas non plus trop troller pis bah je laisse parler les autres aussi, chacun son avis sur la question :) Je précise toutefois que je ne me suis pas fait hacker ou quoique ce soit, j’utilise internet depuis des années, jamais eu un seul problème mais je sais comment contourner les dangers et me rendre anonyme si je le souhaite.

  14. Dernière chose quand même:

    @Ludz: ouais c’est effectivement le problème des réseaux sociaux virtuels, je suis à 100% d’accord, tu sais quand machin ou machine se brosse les dents pis quand tu les vois, bah les sujets importants sont zappés, t’as l’impression de tout savoir d’ores-et-déjà.

    Donc voilà problème de confidentialité + problème sociologique mais il y a aussi des avantages pour certains, je ne le nie pas, se poser des questions et critiquer c’est aussi réfléchir à comment améliorer les choses :)

    Bon allez je retourne à mon blog lol, ciao les internautes.

  15. Hé réveillez-vous les gars. C’est pas Facebook qui vous envoient des mails en vous disqnt d’uploader les photos de votre gamin.

    Quand vous êtes dans la rue, vous montrez votre cul à tout les passants.

  16. Je voudrais simplement dire que lorsque l’on règle bien les règles de confidentialité, qu’on prend le temps de le faire, on peut être discret sur Facebook. D’accord : ça faisait un an que je n’avais pas pris le temps. Mais maintenant, y’a que mes « amis » qui peuvent voir. Et dans certains cas, juste un groupe d’ami plus proche. Et pour ne pas servir d’espace publicitaire, j’ai supprimé tous les groupes et les infos de mon compte.

    Car rien n’est gratuit. Ceux qui croient que Facebook ou les services Google sont gratuits, vous vous trompez : l’argent est récupéré par l’envie de consommer qu’ils créent en vous. Mais chacun se pense au-delà de la pub, résistant, que ça n’a aucune influence. Or, si les plus grandes entreprises du monde dépensent des sommes astronomiques dans la pub, c’est qu’on y marche tous !
    Google vous vend ses services en vous faisant dépenser ailleurs. Vous devenez des espaces publicitaires humains. Et l’illusion de gratuité vous comble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité