Nice, 21 Mai 2010: Visa Europe et 11 banques partenaires lancent le paiement sans contact

Nice, 21 Mai 2010: Visa Europe et 11 banques partenaires lancent le paiement sans contact

Nice est la première ville d'Europe à déployer simultanément plusieurs technologies sans contact, que ce soit par carte et/ou par téléphone, pour différents services (transports, information culturelle, paiement et commerce), grâce aux efforts conjugués de l’ensemble des opérateurs de téléphonie mobile (Orange, Bouygues Telecom, SFR, NRJ mobile), de Visa Europe et de 11 banques partenaires: Banque Edel, Banque Populaire, BNP Paribas, Caisse d’Epargne, Crédit Agricole, Crédit du Nord, CIC, Crédit Mutuel , La Banque Postale , LCL, Société Générale.

Concrètement, les Niçois ont la possibilité d’effectuer des paiements de petits montants (- de 20€), en moins d’une seconde, en passant sa carte bancaire sans contact, appelée Visa payWave, ou soit par des appareils mobiles (le téléphone portable, PDAs, ordinateurs portables) dotés de la technologie NFC (“Near Field Communication”) près d’un TPE (Terminal de Paiement Electronique) adapté. Il y a déjà plusieurs centaines de commerçants qui en sont équipés dans cette ville. Le but de Visa Europe est de développer le paiement par carte au détriment des chèques, et surtout des espèces. Cela nous rappelle aussi les systemes de porte-monnaie electronique disponibles au Japon.

D’apres Visa, cette technologie est avantageuse pour tous les acteurs:

porteurs de cartes:

  • plus besoin de faire l’appoint
  • plus besoin d’aller chercher des espèces à un DAB/GAB
  • Plus de sécurité par rapport aux espèces (vol/perte)

commerçants (ils ne paient aucune commission pour ces petites sommes):

  • plus à manipuler les espèces: rapidité d’encaissement
  • sécurité accrue par rapport aux espèces
  • garantie de paiement
  • simplicité de gestion par rapport aux espèces
  • amélioration du service client

banques:

  • la carte Visa payWave est un service innovant et à forte valeur ajoutée
  • rapatrier les paiements de faibles montants des espèces vers les cartes.

La sécurité de ces transactions sans contact ont la même sécurité que les cartes Visa classiques. Pour les montants supérieurs à 20€, vous devez taper votre code PIN.

Comment ça se passe quand on se sert de cette carte payWave?

Le fonctionnement du paiement sans contact est très simple :

  • 1. Un pré-requis : la carte de paiement doit arborer le logo (ondes) du sans contact :
  • 2. Les paiements sans contact peuvent être réalisés chez n’importe quel commerçant équipé d’un terminal de paiement adapté, reconnaissable grâce au symbole du sans contact.
  • 3. Pour effectuer une transaction, le porteur de carte doit passer sa carte Visa payWave devant le terminal de paiement.
  • 4. Lorsque la transaction est acceptée, le terminal affiche un message clair : « Paiement accepté ». L’écran du terminal s’allume et un signal sonore est alors émis.
  • 5. S’il le souhaite, le porteur peut récupérer sa facturette sur simple demande auprès du commerçant.
  • 6. Pour un maximum de sécurité, le terminal peut demander de façon aléatoire au porteur d’insérer sa carte et de composer son code confidentiel pour effectuer la transaction, afin d’empêcher toute utilisation frauduleuse de la carte en cas de perte ou de vol.

Comment faire pour avoir une carte Visa payWave ?

Il suffit de demander la carte à son banquier, à partir de Juin 2010, ou d’attendre le renouvellement de votre carte bancaire pour le préciser. Le prix devrait être identique à votre carte Visa « classique »

Comment faire pour avoir un téléphone mobile avec technologie NFC?

Il faut s’adresser aux opérateurs de téléphonie (Orange, Bouygues Telecom, SFR, NRJ mobile), car cette nouvelle génération de téléphone aura une puce NFC en plus et une « carte bancaire virtuelle » installée dans la carte SIM. Cette dernière permet le paiement des petites sommes à hauteur de 20€, et au-delà, il faut taper la code PIN, comme la carte bancaire.

De plus, le téléphone avec technologie NFC (appelés « cityzi » permet de lire les « Cibles » ou « Tags » : ce sont des étiquettes intelligentes qui contiennent une information. Par exemple, un arrêt de bus peut donner le plan du quartier ou les horaires du bus. Ou dans un musée, on peut avoir l’explication d’une oeuvre d’art. Ce genre de téléphone peut aussi lire les étiquettes « Flashcode » (ce pictogramme, composé de petits carrés blancs et noirs, est un code à deux dimensions (code 2D)), à condition d’avoir un APN, et un lecteur de Flashcode, téléchargeable auprès des opérateurs de téléphonie sur son téléphone. Le principe de fonctionnement est identique aux « Tags ». (Ci-dessous: à gauche, tag, à droite, flashcode)

Visa espère un déploiement rapide dans tout le pays, la prochaine ville visée étant Paris. Mr Christain Estrosi, Ministre chargé de l’Industrie souhaiterait une adoption massive de ces nouvelles technologies d’ici 2011.

Message de la rédaction: Par souci de transparence, nous vous informons que nous avons été invités à cette conférence de presse par VISA, qui a organisé le transport Paris-Nice. Notre bloggeuse se trouvait parmi un groupe de journalistes/bloggeurs invités pour l’occasion.

Par souci d’indépendance, nous payons nous-mêmes l’intégralité des frais de couverture des événements comme CES, Mobile World Congress, Macworld, CTIA, PMA et autres. Si ce n’est pas le cas, nous ajouterons un message comme celui-ci dans l’article.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité