AMD montre Fusion, un Accelerated Processing Unit

AMD annonce Fusion, son Accelerated Processing Unit

Quatre après le rachat d'ATI, le fabricant de puce graphique, AMD lève le rideau sur Fusion à Computex: nommé Accelerated Processing Unit (APU), ces nouvelles puces qui "fusionnent" le CPU et le GPU sont censées économiser l'énergie et les coûts (d'après AMD), mais il ne nous semble pas que ça puisse générer des économies vraiment extraordinaires sur ces deux points. Il y a quelques mois, Intel a montré qu'ils avaient aussi une puce graphique intégrée à un CPU.

Ceci dit, Fusion d’AMD est supérieur aux puces graphiques hybrides CPU/GPU d’Intel car l’APU peut également effectuer des tâches plus « classiques » pour aider le processeur principal, si les apps le supportent. Comme quoi, toutes les puces hybrides CPU/GPU ne se valent pas. Ce serait un *vrai* changement si les développeurs commençaient à compter sur les unités de traitement supplémentaires à l’intérieur de chaque processeur AMD (je pense qu’AMD paiera des développeurs pour le faire…). Encore faut-il que les APUs supportent DirectCompute et/ou OpenCL, deux standards que les solutions graphiques d’Intel ne supportent pas pour le moment.

Avant de vous réjouir, n’oubliez pas que les APUs ne sont “que” des GPU intégrés, même si AMD fait de son mieux pour les rendre cool. Ils embarquent beaucoup moins de « stream processors » que leur homologues “en cartes”, et par conséquent, la puissance brute est beaucoup moins importante. On devra attendre pour les détails et des chiffres indépendants, avant de savoir si ce sera utile à court terme. (photo avec l’aimable autorisation de Trusted Reviews)

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité