Dans certains pays les robots célèbrent déjà les mariages

Certains ne peuvent pas s'empêcher de ramener du boulot à la maison.

Tenez par exemple cette jeune mariée, Satoko Inoue: elle travaille pour l’entreprise qui a conçu le robot i-Fairy, et elle s’est mariée avec leur client Tomohiro Shibata.

Et c’est i-Fairy qui a joué le rôle d’officier d’état civil.

Bon d’accord i-Fairy a l’air un peu i-gnan-gnan avec sa couronne de fleurs, et son regard exorbité traduit bien son incrédulité devant la maladresse et l’imperfection d’Humain B-647 et d’Humaine S-091H.

Ce n’est qu’un début: bientôt les robots tiendront les registres d’état-civil, puis décideront avec qui vous devez vous marier. N’oubliez jamais: nous sommes leurs dinosaures. [Reuters via CrunchGear]


Send an email

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « N’oubliez jamais: nous sommes leurs dinosaures. »
    J’adore cette expression, je ne connaissais pas ! 😀 (En français, il faut un espace insécable avant « : », au passage…)
    C’est toujours sympa votre fausse parano anti-robot 😉

  2. à ceci près que les dinosaures n’ont pas créé l’homme. Donc si vous voulez vraiment faire une bonne analogie, nous devrions être les créateurs des robots, c’est-à-dire leurs dieux…

  3. Sauf que la conclusion de l’article va vers la domination des robots sur l’homme, d’où le côté dinausores des humains dépassés par les machines.

    Disons donc qu’il s’agissait d’une métaphore :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité