Les tablettes sous Android n’inquiètent pas vraiment Microsoft

Les tablettes? Le cadre de Microsoft Steve Guggenheimer en a bien sur entendu parler. Mais il n'a pas l'air d'en faire grand cas.

Du moins pas dans cette interview accordée au WSJ. Une prise de position tranchée, et pas dénuée de risque.

Présent à Computex, Steve Guggenheimer compare le marché des tablettes à celui des netbooks:

« Il y a toujours beaucoup d’agitation à l’apparition d’une nouvelle catégorie » Lorsque les netbookssont apparus il y a trois ans, « 95% d’entre eux n’étaient pas sous Windows, et trois ans plus tard 95% sont sous Windows. »

Donc: parce que les netbooks sont devenus presque exclusivement des machines sous Windows, ce sera la même chose pour les tablettes? Hmmm. Cela semble aussi survendu que la tablette Archos 9 sous Windows 7.

D’abord il n’y avait aucun concurrent viable sous Linux au lancement des netbooks, sans parler d’un acteur avec la capacité d’influence de Google. En fait, Microsoft ferait bien de s’inquiéter pour sa domination du marché des netbooks lorsque Chrome OS sera lancé à grande échelle.

Ensuite il y a eu plusieurs tablettes sous Windows sur le marché mais elles ne sont pas parvenues à attirer les foules. Et le plus fervent supporter de la plateforme, HP avec sa Slate, l’a laissé tomber pour webOS. En fait, HP a dépensé 1,2 milliards de dollars pour, au final, ne pas sortir de tablette sous Windows 7.

S’il est vrai que le marché des tablettes est encore balbutiant et qu’il est encore trop tôt pour désigner les gagnants et les perdants, l’analyse de Steve Guggenheimer est un peu simpliste. Si c’est le point de vue général chez Microsoft, ils pourraient bien avoir une drôle de surprise. [WSJ]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Surtout, la grosse différence entre les netbooks et les tablettes réside dans le processeur utilisé:
    une grosse partie des tablettes sera équipée de processeurs arm et sur ce secteur android est très compétitif alors que sur les secteur des machines sous x86, linux n’est encore qu’un produit de niche.
    Il ferait donc bien de s’inquiéter, android se taillant une part de lion sur le marché des smartphone (bien proche de celui des smartbook et tablettes sous arm)

    PS: je suis d’ailleurs étonné que l’article ne fasse pas mention de cet élément

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité