Le net nous rend-il plus intelligent ou plus bête?

Ce n'est pas un débat nouveau, mais il n'en reste pas moins important. Le Wall Street Journal examine cette question à travers quelques essais sur les effets du net sur nos cervelles. Petit voyage autour de nos crânes...
Si le débat n'est pas vraiment votre tasse de thé, n'hésitez pas à rire devant un SAV, ou bien éradiquer des zombies grâce à vos tweets surpuissants.

Ca rend plus intelligent
Clay Shirky, auteur de Cognitive Surplus: Creativity and Generosity in a Connected Age, entre dans le camp pro-internet avec son article « Does the Internet Make You Smarter? ». Shirky admet que tout sur le net n’est pas vraiment digne des Lumières version 2.0, mais il voit internet comme une nouvelle ressource qu’on est entrain d’explorer pour créer un monde meilleur. Shirky espère débaucher les jeunes de la TV vers un médium où la lecture et l’écriture sont essentiels…et donc ça suggère qu’on va se débarrasser de toutes les vidéos nulles de Youtube…Bonne chance Monsieur Shirky.

Ca rend stupide
Nicholas Carr, grand spécialiste du « internet ça rend stupide », arrive avec « Does the Internet Make Us Dumber? » Il voit l’énorme flot d’informations comme un surplus qui nous rend superficiels. Il cite un grand nombre d’études qui vont dans son sens. Internet renforce notre tendance naturelle à l’inattention alors qu’un bon bouquin donne une discipline mentale selon Carr.

Mon opinion?
Carr a peut-être raison mais ça ne veut pas dire que je vais abandonner mes licornes chantantes Juicy Fruit ou les épisodes de la Flander’s Compagnie. Qui sait, les licornes chantantes et les vidéos virales seront peut-être un jour les pavés de la route vers un monde meilleur!

Vous pouvez lire les deux articles de manière distraite et superficielle sur le site de Wired’s site ou bien l’acheter en version papier qui vous coûtera plus cher mais vous fournira de la discipline!

[WSJ 1WSJ 2]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. je ne sais pas si ça rend plus intelligent mais en tout cas ça nous apporte la connaissance à porter de la souris…devenir plus intelligent dépend de notre volonté d’apprendre…le net est un outil formidable qui m’aide énormément à élargir mes connaissances.

  2. Je n’ose pas imaginer dans l’avenir mais… je pense qu’Internet nous rendra plus ou moins con.
    Pourquoi chercher par soi-même alors que Google est mon ami?
    Très bien, on a l’info et on quitte son ordinateur moins bête, sauf que l’on ne retient pas forcément à long terme. A force d’utiliser un moteur de recherche, on ne s’habitue plus à travailler de ses propres moyens intellectuels.
    Bien sûr, la plupart restera prudent sur les dangers d’Internet. Et heureusement. ^^

  3. +1 Serge ! …et ce n’est malheureusement qu’un infime échantillon.

    Pour ce qui est de devenir intelligent, non attention « cultivé » plutôt, certes le net est un outil incomparable dans la mesure où il nous apporte quasiment tout à la maison. En revanche, il nous aide à devenir intelligent dans la façon de se cultiver (ou dit d’une autre manière, de se cultiver intelligemment) en faisant preuve de discernement et d’esprit critique car on ne le sait tous que trop bien, on peut trouver tout mais aussi parfois n’importe quoi (en terme de fiabilité des sources) sur le net.

  4. C’est pas net cette histoire. C’est aux utilisateurs de ce responsabiliser. En développant un sens critique d’abord, puis dans le choix de domaines précis.

    Il lis quoi ce Mr Carr ? Qu’il reste dans son monde d’égocentrique où l’information est à sens unique. Ironique, le monsieur ajoute de l’information vide dans un contenant qu’il qualifie de surplus.

  5. Ça ne rend ni plus ni moins intelligent, la question est tellement débile et essayer d’y réponde par « oui » ou « non » relève d’une étroitesse d’esprit affligeante.

    Le net ne peut être la cause de rien en particulier, c’est l’utilisation spécifique de l’internet par les internautes qui a des conséquences sur ceux-ci.
    Internet n’est pas définissable par un contenu précis.

    Un être simple d’esprit à forcément une utilisation débile d’internet.

  6. « la question est tellement débile »: je ne vois pas en quoi elle est débile…
    Internet est une techologie.

    Pour le philosophe Michel Serre, ce genre de technologie permet de libérer des ressources. Un exemple: le savoir et la mémoire. Si le savoir et la connaissance sont stocké sur internet (ou un autre support facilement consultable), c’est autant de mémoire non occupée dans notre cerveau, donc autant de neurones qui peuvent êtres utilisés à des taches plus « nobles » comme la réflexion par exemple.

    http://www.clubic.com/actualite-49784-.html

  7. Eh bien le philosophe Michel Serre est à coté de la plaque, ou du moins, ce qu’il dit et qui s’applique dans « le petit monde des chercheurs » ne peut pas s’appliquer à l’internaute lambda.

    Oui la question est débile car l’intelligence est relative et est lié à la culture ce qui veux dire que l’on peut aussi bien dire que ça rend plus intelligent ou dire que ça rend moins intelligent sans que cela ait d’intérêt.

    Si l’on veux répondre à cette question, en considérant quelle est un intérêt, il faut élever le débat et dépasser le simple « yes or no ».

  8. Tout à fait d’accord avec Fred : Internet est un outil, on peut choisir de s’en servir pour s’instruire ou pour l’inverse, c’est l’utilisateur qui décide.
    Si on va sur internet pour discuter sur facebook : on ne retiendra rien, pas même si on voit un message expliquant l’existence de l’univers (42) … puisqu’on ne vient pas sur facebook pour ça c’est tout ! Mais si on se pose une question et qu’on va chercher la réponse sur wkipédia on la retiendra forcément puisqu’on a fait la recherche.

    « Pourquoi chercher par soi-même alors que Google est mon ami? »
    => Google ou wikipédia ne sont rien de plus que des bibliothèques géantes, la démarche de la recherche d’information est la même, et c’est cette démarche qui permet la mémorisation, pas la provenance de l’info.

  9. ca dépend de qui nous parlons…
    pour la plupart des adultes, internet est un outil de travail et une source de réponses à portée de main.
    pour la majorité des jeunes, c’est un outil qui permet de jouer, tchater, envoyer des mails, voir des vidéos,… mais rarement pour se documenter.
    il y aura toujours des personnes pessimiste pour dire que le futur sera pourri, mais faut pas oublier que les jeunes grandissent aussi… donc je ne pense pas qu’internet nous rendra plus stupide qu’aujourd’hui (enfin, ca dépend des gens ^^)

  10. De toute façon, nous aurons bientôt une puce google ou apple implantée à la base du cortex, pourquoi se prendre la tête à réfléchir aujourd’hui?

    (*rire machiavélique*)

  11. Je pense qu’il faut distinguer culture et intelligence. Si les deux vont souvent de pair, il s’agit bien de deux aptitudes de l’esprit différentes.

    Aujourd’hui, avec Internet, on n’a plus le droit à l’inculture. Lorsqu’on ignore une chose, c’est qu’on a en somme choisi de l’ignorer, tant les moyens pour combler ses lacunes sont nombreux sur le web.

    Pour ce qui est de l’intelligence… peut-être faudrait-il la définir tout d’abord. Qu’entend Mr Carr par « intelligence » ? J’aimerais le savoir. Ce qui est certain, c’est que, effectivement, les internautes sont habitués à ce qu’on leur mâche la réflexion. Et ils partent souvent du présupposé qu’en lisant une dizaine d’articles de trente lignes par jour, ils ont l’équivalent en contenu et en réflexion d’un article de trois cents lignes. Et même trois cents lignes… comment parvient-on à discuter valablement d’une question en trois cents lignes ? Le plus souvent, on arrive à peine à la résumer !

    Bref, oui, il manque des articles de fond sur Internet dans nombre de domaines. Et d’après mon expérience, ce ne sont pas les espaces de commentaires qui arrivent à pallier ce manque… :)

    De là à dire qu’Internet rend con… Pardonnez-moi, mais je trouve cela, a priori, très con. Car comme il l’a été dit très justement, ce n’est pas l’outil qu’il faut incriminer mais l’usage qu’on en fait. Je connais des lecteurs de livres compulsifs que je n’hésiterais pas à traiter de cons si mes parents ne m’avaient pas élevé correctement. (Ou si je n’étais pas si hypocrite, mais c’est un autre débat.) Et je connais des gens qui n’ouvrent pour ainsi dire jamais un livre et dont, pourtant, j’admire ce que je pense être l’intelligence, leur forme d’intelligence.

    Faux débat donc. Mais merci de l’avoir lancé. C’est toujours agréable de parler pour ne rien dire. :)

  12. N’est-ce pas le web 2.0 qui a justement fait naitre le concept d’intelligence collective? Ce web ou les sources d’information sont tellement variées qu’il est plus aisée de vérifier la véracité d’une info ?
    Je pense que le paysage télévisuel Français rend certainement plus idiot ses spéctateurs passifs qui reçoivent l’info et l’approuvent sans chercher à comprendre. L’un des principes mêmes du web 2.0 est l’intéractivité où, comme nous sommes entrain de le faire actuellement, chacun peut donner son avis et enrichir le débat !
    J’espère même que si quelque chose d’idiot vient d’être dit, quelqu’un viendra rectifier mes propos :)

  13. les gens qui veulent être plus intelligents grâce au net le seront surement, les gens qui veulent être plus stupide grâce au net le seront surement. le net ne rend pas, il permet. il donne accès au savoir universel, dans son coté positif comme négatif. après, l’homme (et la femme) a un cerveau, à lui de l’utiliser intelligemment ou connement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité