Le cerf volant solaire japonais doit prendre son envol

Le cerf volant solaire japonais Ikaros dont nous vous avions parlé le mois dernier a été déployé dans l'espace.

Maintenant il faut attendre pour voir s’il parvient à voyager grâce à l’énergie solaire comme prévu.

La voile a été créée avec un plastic aluminisé ultra-fin. En fait, elle est tellement fine qu’elle est ) peu près de la taille d’un globule rouge. En reflétant les radiations solaires vers le Soleil, elle devrait se propulser dans l’espace. Si cela fonctionne, la technique pourrait devenir un moyen de transport viable pour nos premières explorations spatiales.

Bientôt nous ferons tous du kite-surf autour de Jupiter (lunettes de soleil obligatoires). [Jaxa via Wired]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pfff, rien de mieux qu’une cabine de police pour voyager dans l’espace de toute facon… ils ont rien compris ces jap lol ^^

  2. Pour le kiteboard dans l’espace, on ne pourra pas garder un cap… Mais dès que le matos est pres je suis chaud pour faire du conavettage et aller rider avec toi Mr gizmodo.

  3. Le plus intrigant, c’est que personne dans le monde ne sait comment ca marche !!!!! Vous vous rendez compte ? on sait que les rayons du soleil exercent une pression quand isl tombent sur une surface (ce qui fait avancer le cerf-volant) , mais ce fait est contraire à toute les lois de la physique !!!! Normalement un rayon de lumière n’est pas censé avoir une masse et donc il ne devrait pas exercer une quelconque pression !!

    C’est un des plus grands mystères de la science, comme quoi on y connais rien …

  4. Heu james… Les raditions solaire, commz toutes les radiations lumineuses ont une double composante : Une onde electromagnetique ondulatoire et un aspect corpusculaire (photon) ; ce sont ces derniers qui exercent une pression sur le cerf volant..
    Ou as tu vu que personne n y connait rien?..

  5. Ah oui c’est vrai ici, l’homme n’a pas marché sur la lune ^^ les sondes et les fusées c’est du bluff, mais apple va arranger tout ça…

  6. @Hummingboard

    La dualité onde-corpuscule est un concept qui n’a jamais été totalement prouvé car on a jamais pu vraiment quantifier la composante corpuscule : on ne connait pas sa masse, ni son volume si volume il y a, rien du tout. Le concept onde-corpuscule à été mis en place pour marier le concept ondulatoire de Huygens et corpusculaire de Newton, je te signal que selon le cas étudié on choisis une des propriété, onde ou corpuscule, mais travailler avec les deux est IMPOSSIBLE car ca fou en l’air la relativité !

  7. pour info, tout le monde peut constater le principe qu’ils veulent tester dans les nature et decouverte du coin.
    Ils ont des gadgets inutiles qui utilisent se principe: une sorte d’ampoule sous vide avec dedans 4 helices noires et blanche.
    le coté noir étant poussé par la lumiere, l’objet tourne.

  8. Je ne me souviens plus ou j’ai vu cela, mais un photon est une particule double et elle a une masse. Donc, théoriquement elle devrait être capable d’entrer en « collision » avec cette voile, donc la faire avancer. De plus, si la voile du vaisseau en question peut atteindre la vitesse des particules qui entrent en collision avec elle, le vaisseau aura alors une très grande vitesse.

    Ce qui me chicote par contre c’est notamment le problème de la gravité. Est-ce que des photons seront capables de rivaliser avec, par exemple, une proximité avec Jupiter?

    Et la deuxième chose c’est: Comment va-t-on freiner avec ce vaisseau? Si c’est uniquement des photons qui vont stopper cette machine, ce sera extrêmement long comme freinage!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité