Y a-t-il un pilote dans l’avion?

Au Etats-Unis, la FAA (Federal Aviation Administration, agence chargée de la réglementation de l'aviation civile équivalente de la DGAC en France), envisage de faire voler des avions commerciaux... sans pilotes!

En coopération avec Boeing, des études ont été menées dans le New Jersey pour tester le comportement de deux drones de modèle ScanEagle. L’objectif était de réfléchir au moyen d’intégrer ces avions sans pilotes dans les systèmes de contrôle aérien actuels.

Mais rassurez-vous chers lecteurs, ce n’est pas encore pour demain qu’un robot vous autorisera à détacher vos ceintures après vous avoir emmenés dans les airs! Pour le moment les vols de drones restent très réglementés et les autorisations ne sont accordées qu’au cas par cas dans un espace aérien restreint.

Et avant que ce projet ne prenne forme, la FAA devra convaincre de nombreux sceptiques, notamment la GAO (Government Accountability Office), l’équivalent de notre Cour des comptes. Celle-ci a rendu un avis très défavorable, pointant les nombreux dangers que fait planer  l’utilisation d’avions sans pilotes parmi les vols commerciaux. Il semblerait que la perspective de ne plus employer de pilotes susceptibles de tomber malades ou de se mettre en grève n’ait pas été un argument assez convaincant pour cet organisme!

[Network World via PopSci]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Parce que c’est ça leurs arguments, le fait que les pilotes puissent tomber malades ou se mettre en grève? Je ne pense pas que beaucoup de gens seraient favorables à monter dans un avions sans pilote humain…

  2. Le drone réussirait a reproduire l’exploit du pilote qui a réussi a posé l’avion sur l’eau et sauver la vie de tout ces passenger? En cas d’avarie des System de com. Le drone prendrais des décisions tout seul? Des millions de senaruon catastrophe sont possible, quand bien même il l’ai aurai tous en mémoire, ca né marchera pas, en tout les cas moi je montre pas, sauf la ligne 14 du métro !!!

  3. Exactement Smith, autant je peux faire confiance à une ligne de métro automatisée (ça nécessite énormément de calculs, de travail… et de controleurs à distance en cas de problèmes ! Mais ça n’a besoin que d’accélérer d’un point A à un point B quoi…), autant j’aurais beaucoup de mal à prendre un avion sans pilote :s

  4. Pourquoi pas… et puis bon ils mettront jamais en place un système qui risque de leur couté des « milliards » en procès suite à des catastrophes en chaines… Surtout pour économisé juste le coup du pilote puisqu’il faudra quand même du personnel de bord.

  5. si techniquement c’est possible et même si l’avion peut être piloté depuis le sol, ça me rassurerai que le pilote soit embarqué dans le même avion que moi car ça engage directement sa vie ! car un pilote au sol, il se fout un peu si l’avion crash ou pas ! lui il est sauve quoi qu’il arrive

  6. En plus de l’aspect sécurité et confiance, moi je ne monterai pas dans cet avion par principe: remplacer tout le monde par des robots, c’est mal.

    Aujourd’hui on s’inquiète des entreprises qui délocalisent en chine, et qui donc n’apportent plus de boulot dans nos pays, mais on devrait s’inquiéter du jour où plus personne ne pourra travailler, faute de besoin dans les entreprises…….

    Un conseil pour l’avenir, formez vous à la maintenance industrielle, dans quelques temps cela vaudra plus le coup que d’être banquier !!!!!

  7. Je suis du même avis que vous, trop d’impondérables restent possibles malgré les proprets considérable de la sécurité et de la fiabilité des équipements à bord.
    Cela dit, de nos le pilote est pour ainsi dire l’acteur secondaire face aux systèmes de navigation.
    N’oubliez pas cependant que nos avis sont basé sur notre vision des technologies actuelles et que d’ici une vingtaine d’années, ce sera probablement la présence de pilotes à bord qui inquiètera les générations futures :)

  8. ca m’étonne que personne n’y aie encore pensé :
    pour les ricains, plus de pilote = plus de détournement physique de l’appareil possible = plus de 9/11 !!
    Seul hic : si hack par terroristes = plus aucun gratte ciel à NY en 10s …

  9. Actuellement, les drones sont pilotés à distance par de vrais pilotes, si je ne m’abuse. Quel intérêt donc à faire des vols commerciaux avec des drones?

  10. @Alpha-Jet : tu voulais parler du plus vieux metier du monde non ?

    @Kez : Justement, en ce qui concerne le 9/11, beaucoup de pilotes chevronnés et reconnus se sont étonnés du fait que les manœuvres aient été réalisées par des pilotes peu expérimentés (voler plusieurs miles ras du sol et taper le mur du Pentagone sans bousiller la pelouse par exemple).

  11. Ça fait un moment que les industriels travaillent là dessus.

    Le but est juste d’arriver à intégrer les drones dans le trafic aérien.
    Ça requiert de changer toutes les technologies de contrôle. La transmission de données se fait vocalement par radio, mais évidemment un ordinateur ne peut pas comprendre. Le but est d’utiliser (drones ET pilotes) un système avec des messages informatiques normalisés plutôt que la voix.

    À terme, ça permettrait d’utiliser des drones pour des vols de surveillance voire de transport de fret.
    Il n’est pas question de transporter des personnes (déjà que personne n’accepterait pour l’instant de passer à un seul pilote…).

  12. Le plus drôle, c’est que c’est même pas une news! Les pilotes dans les avions ne sont là que pour faire le check, y’a longtemps qu’un avion ne vole et ne descend plus qu’aux instruments, reste le décollage qui ne doit pas etre trop dur à modéliser… le pilote ressemble de + en + au gonflable dans « y’a t-il un pilote dans l’avion » XD

  13. @wondy

    Je me marre… et puis ils se séquencent tout seuls, evitent les orages comme des grands, et préparent un poulet basquaise comme personne. Et puis c’est l’avion qui fait couler le café! What else…

  14. En faite, on ne peux pas vraiment comparer la FAA et la DGAC. L’ensemble des rôles sont repris en par le couple EASA (agence européenne) + National Avition Authority. La NAA en France est la DGAC… histoire de faire simple !

    Voila.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité