Photocopier ses fesses sera bientôt réservé aux contorsionnistes

Après avoir envahi les ordinateurs portables professionnels, les lecteurs d'empreintes digitales vont envahir de nouveaux appareils bourrés de technologies et indispensables à notre dur travail quotidien : les photocopieurs.

Afin d’éviter l’abus des photocopies, Canon vient de travailler avec Hitachi afin de développer un système à ajouter à ses photocopieurs multifontions et qui ne permet donc qu’aux utilisateurs préalablement identifiés et qui glissent leurs doigt dans un lecteur d’empreintes digitales de faire la précieuse série de photocopies.

Je vois deux danger à ce nouveau module, premièrement votre entreprise va maintenant stocker les empreintes digitales de ses salariés et deuxièmement, en plus de faire atttention à ce que personne ne rentre dans le local à photocopieuse il va falloir se tordre afin de faire rentrer son doigt dans le petit appareil quand on voudra prendre ses fessses ou sa tête en photocopie… [Akihabara News via OhGizmo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Une empreinte digitale est désigné comme une donnée sensible, pour pouvoir donc stocker cette information il faut une autorisation de la CNIL.

  2. Mais qu’est ce qu’ils s’emmerdent avec un capteur d’empreinte digital, y a déjà des mots de passe utilisateurs sur les copieuses modernes, savent plus quoi inventer!
    Avec la biometrie on va se faire mutiler rapidos si tout se fait par ce biais .

  3. Environ 33% des photocopieurs tombent en panne à cause des gens qui s’assoient dessus pour se photocopier les fesses alors ça va faire des économies!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité