HTC Legend, iPhone, Nexus One : qui a le meilleur gamut ?

Plutôt que de demander à votre miroir ou à Twitter quel smartphone possède le meilleur gamut, mieux vaut consulter l'analyse de quelqu'un dont c'est le métier.

C’est justement celui de Marie, une lectrice de Gizmodo qui se trouve être ingénieur R&D dans un studio de post-production et effets spéciaux.

Marie a examiné scientifiquement le gamut écran de plusieurs smartphones dans le vent: l’iPhone 3, l’iPhone 3GS, l’iPhone 4, le HTC Legend et le Nexus One pour déterminer lequel surclassait vraiment ses petits camarades, indépendamment des arguments marketing des fabricants et des argumentations parfois véhémentes des supporters de tel ou tel appareil.

Dans un premier temps, il est important de comprendre l’intérêt d’une telle mesure. Voici l’explication de Marie:

Pourquoi mesurer le gamut d’un écran

Le gamut est l’ensemble des couleurs qu’un écran est capable d’afficher. Il existe des gamuts standards comme le sRGB, le REC709 (privilégié en post-prod) et le AdobeRGB (privilégié en photo).

Pour pouvoir émuler un gamut standard (ie comme le mode sRGB que certains écrans Wide gamut proposent), il faut que le gamut de l’écran englobe celui du standard.

Exemple : le gamut du AdobeRGB est plus grand que le REC709, on ne peut donc pas émuler du AdobeRGB sur un écran qui est proche du REC709.

Un moyen simple d’évaluer un gamut est de procéder à la mesure des primaires de l’écran (un rouge, un vert et un bleu purs).
C’est ce qui a été effectué ici. Au passage, la température de couleur à également été mesurée.

Voici donc ce que l’on découvre une fois les appareils délestés du jargon techno-marketing de valorisation produit.

Résultats

Les mesures ont été effectuées avec la sonde Klein k10 en luminosité maximum.

Les résultats sont présentés dans un diagramme CIE 1976.

Les cercles blancs correspondent aux primaires du standard sRGB/REC709 et le cercle jaune correspond au D65.
> IPhone 3G
R   G   B     x     y     Y
[255 0 0] 0.609 0.338 84.652
[0 255 0] 0.315 0.555 291.796
[0 0 255] 0.145 0.102 68.867
[255 255 255] 0.286 0.306 438.32
> IPhone 3GS
R   G   B     x     y     Y
[255 0 0] 0.612 0.339 82.64
[0 255 0] 0.32 0.549 259.671
[0 0 255] 0.145 0.101 59.072
[255 255 255] 0.295 0.307 400.1098

> IPhone 4G



R  G   B     x     y     Y   Label
[255 0 0] 0.612 0.339 74.113
[0 255 0] 0.315 0.578 239.679
[0 0 255] 0.144 0.112 56.265
[255 255 255] 0.298 0.326 369.984

> Nexus One

R   G   B     x     y     Y   Label
[255 0 0] 0.682 0.318 65.707
[0 255 0] 0.206 0.743 155.484
[0 0 255] 0.142 0.049 18.127
[255 255 255] 0.29 0.289 190.507
> HTC Legend
R   G   B     x     y     Y   Label
[255 0 0] 0.673 0.326 77.316
[0 255 0] 0.188 0.748 167.617
[0 0 255] 0.142 0.045 17.584

[255 255 255] 0.295 0.306 227.859

Conclusion

Les gamuts des IPhones sont beaucoup plus petits que le sRGB/REC709 et leur primaire bleue est très décalées (déficit dans les bleus). Il n’est donc pas possible d’émuler ni un sRGB/REC709 ni un AdobeRGB sur ces écrans.
A noter que le gamut de l’IPhone 4 n’a pas tellement évolué depuis l’Iphone 3GS.
En revanche, les écrans du Nexus One et de l’HTC Legend outrepasse le AdobeRGB rendant possible l’émulation du sRGB/REC709 et du AdobeRGB  (reste à faire une application qui le permette 😉 ).

Une bonne image pour observer les différences : sur l’Iphone le vert va virer au jaune, sur le Nexus/HTC Legend ces mêmes verts seront très saturés.

Quelques mots sur la température de couleur : les Iphone et le HTC Legend se rapproche du D65 alors que le Nexus est proche du D93 (standard Nipon).

Ces éléments objectifs vous éclairent de manière factuelle sur les caractéristiques réelles des différents smartphones que vous défendez. Maintenant que vous avez connaissance de la réalité, vous pouvez y appliquer un champ de distorsion et télécharger toute la mauvaise foi que vous estimerez nécessaire pour défendre votre poulain en commentaire, quels que soient ses résultats.

Merci Marie !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Attention, il faut comprendre ce que mesure vraiment le test.

    Il ne mesure pas la fidélité du rendu des couleurs sur ces machines, mais l’étendue des couleurs qu’elles peuvent théoriquement afficher. Les écrans AMOLED étant extrêmement saturés, ils présenteront naturellement un gamut plus large, mais ça ne veut absolument pas dire que les couleurs reproduites seront plus fidèles.

    En pratique, les écrans AMOLED saturent beaucoup trop les couleurs moyennes.

    Ils ont aussi d’autres défauts à cause de leur tramage particulier : perte de détail et couleurs fantômes …

  2. Une information vitale, car comme tout le monde sait, lorsqu’on souhaite le meilleure rendu visuel, on s’achète un téléphone portable 😉

    Bon c’est ma vision, mais il va falloir encore de looooongues années avant que je développe des tirages faits avec un tel. Alors pour des différences minimes, qui ne fileront des cauchemards qu’aux photographes professionnels… mwaip.

  3. Test intéressant. Ceci dit, heureusement qu’il y a des personnes comme @youplabooom pour mieux en définir l’intérêt car visiblement chez Gizmodo on a l’air de considérer le Gamut comme une fin, alors que sur un Smartphone c’est loin d’être ce qui importe dans un premier temps vis-à-vis du rendu. Surtout quand il y a de grandes chances que cela ne reste que théorique.

  4. « télécharger toute la mauvaise foi que vous estimerez nécessaire pour défendre votre poulain en commentaire, quels que soient ses résultats. »

    j’ adore!!

    merci Marie pour ce test..
    et Giz pour son objectivitée !

  5. « sur l’Iphone le vert va virer au jaune »

    Pas observé sur mon iPhone 4 en tout cas, où les couleurs me semblent très naturelles, plus d’ailleurs que celles de mon écran PC (Dell 2408WFP), pourtant calibré avec une sonde LaCie Blue Eye Pro (les couleurs restent très saturées).

  6. Merci, j’attendais un teste comme celui-ci !!

    A noter que l’iPhone 4G n’existe pas, et que pour être exacte il faudrait faire se test sur des appareilles étalonnés ou bien sur plusieurs modèles identiques afin de faire des moyennes, les résultats sont TRES différent entre deux iphones ou deux nexus one…

    En tout cas merci à Marie.

  7. Il ne s’agit pas de défendre iPhone ou un autre Smartphone mais là… le meilleur gamut n’est franchement pas un argument d’achat. On ne va pas retoucher des photos avec PS sur un écran minuscule…

    Dans une autre comparaison on va vous soutenir que l’écran de l’iPhone produit les couleurs les plus fidèles etc etc…. Tous les Smartphones récents ont des écrans valables.

    Il vaut mieux se pencher sur des points cruciaux..

  8. Les images du Web et les graphismes des applications Android sont, en très grande majorité, encodés en sRGB. Pour bien les visualiser, il faut que l’espace colorimétrique de l’écran corresponde exactement au sRGB (ni plus petit ni plus grand) sinon les couleurs sont faussées. Dans ces conditions, il est difficile de départager les écrans testés ici, aucun n’étant réellement satisfaisant. Le seul avantage d’un gamut trop large, c’est qu’il est possible de le corriger (en calibrant l’écran) pour qu’il soit identique au sRGB, mais je ne suis pas sûr que ce soit possible sous Android.

  9. Comment tu explique cela TapTap ? Car logiquement, un profil large peut potentiellement afficher correctement n’importe quel profil plus petit que lui, qui peut le plus peut le moins. Si une image contient un profil sRGB, alors il s’affichera correctement dans l’espace colorimétrique plus grand, après tout dépend du mode de rendu, mais les principaux modes font qu’un point qui est à l’intérieur du gamut sRGB y restera lorsqu’on l’affichera dans un gamut plus large (exemple Adobe RGB). Tu veux peut être dire que le mode de rendu serai en saturation, dans ces cas la les coordonnées colorimétriques des points seraient tous « dilatés » dans le plus grand gamut, mais c’est vraiment pas conseillé on a plus aucune fidélité des couleurs et on brûle toutes les lumières…

    Ensuite l’exactitude des couleurs dépend pas mal du point blanc, le D50 ou le D65 sont OK pour afficher des couleurs dans de bonnes conditions. Par contre

  10. En effet, le rendu des couleurs semble « dilaté » sur les machines à écran AMOLED ou super AMOLED. Les mi-teintes sont horriblement criardes. Il semble que ces machines ne proposent pas un profil d’écran calibré mais sont conçues pour offrir les couleurs les plus vives possibles.

    Le D65 est en effet très bien, c’est mon profil de référence.

    Par ailleurs, j’ai un iPhone 4 sous les yeux et ne constate absolument aucun déficit dans les bleus. Mes verts ne tirent pas excessivement vers le jaune. Je ne peux donc que mettre en doute cette mesure.

  11. Belle démonstration scientifique Youplabooom … En gros ton argument se résume à « Mais puisque je vous dis que mon vert est vert » … Franchement pourquoi s’emmerder avec des appareils de mesure ?!?

  12. Je connais un peu la mesure des couleurs, j’ai travaillé dessus pour mon boulot. Les instruments de mesure c’est bien, et en dehors des questions d’étalonnage, tu peux quand même leur faire dire un peu ce que tu veux suivant ton mode opératoire. Et de toute façon, ce test n’a rien de scientifique, puisqu’il se base sur un échantillon très réduit.

    Et puis face aux chiffres, il faut quand même toujours utiliser son esprit critique. C’est en se posant des questions sur les résultats qui ne correspondent pas à notre expérience, qu’on se rend souvent compte que quelque chose a foiré quelque part.

    Alors, oui, à l’oeil nu, mes verts sont corrects et ne tirent pas excessivement vers le jaune.

    Mais ca n’a rien de surprenant, car même si les mesures citées dans l’article sont justes, elles ne sont pas significatives car ce sont des extrêmes et que ca ne peut absolument pas caractériser la réponse de l’écran.

  13. @Ambuletz : Oui, un écran dont le gamut englobe le sRGB est théoriquement capable d’afficher correctement des images encodées en sRGB, mais cela suppose une correction des valeurs RGB. Cette correction peut s’appliquer au système entier (calibration de l’écran) ou bien seulement dans certaines applications. Je ne suis pas sûr que les profils d’écran soient gérés par Android. Quant aux applications, il faudrait déjà qu’elles soient conscientes de ne pas tourner sur un écran sRGB.

  14. « va virer au jaune » c’est peut-être un peu fort… On va dire « tire vers le jaune ». Ca reste subtile mais bien visible.
    Le test ultime : un écran sRGB calibré, un Nexus One ou un wide gamut et un Iphone.

    Et les mesures sont justes, pas de doute.
    D’ailleurs PCMag trouve les mêmes résultats(cf article cité plus haut, rubrique Color Accuracy > le gamut de l’écran de l’Iphone 4 correspond à -36% du sRGB).

    Mais effectivement, pour être bien carré il faudrait mesurer moultes écrans…

  15. D’ailleurs une question conne mais, est ce qu’un OS mobile gère les profils ICC ? iPhone ou autre, il faudrait uploader des images tagguées sous diférents profils sur une page pour voir le comportement du navigateur mobile, et enregistrer ces images brutes pour voir l’affichage d’une image.

  16. @Ambuletz : Il y a deux ans, un gars de chez CHROMiX avait fait le test sur un iPhone, et le constat était que les profils inclus dans les images Web et les documents PDF étaient tout simplement ignorés :
    http://www.colorwiki.com/wiki/Color_on_iPhone

    Cela ne nous dit pas comment se comportent iOS 4 et Android 2.1, mais je serais (agréablement) surpris s’ils allaient beaucoup plus loin dans la gestion des couleurs.

  17. Merci Marf, j’ai étudié ce test en TP cette année en plus en colorimétrie, j’avais déjà oublié 😀

    Bon bah le verdict était prévisible TapTap : l’iPhone 4 ne gère toujours pas les profils ICC, ni v2, ni v4 (que ce soir dans safari ou l’application iBooks, autant dire dans l’iOS4 quoi)

    Quoi qu’il en soit ce n’est pas dramatique car 99% des gens s’en foutent, et que comme une personne le disait plus haut il est inutile de calibrer un écran de smartphone personne ne va faire de retouche photo la dessus (ça viendra peut être bientôt avec la virtualisation, et bientôt des application « iSoftProofing » LOL).
    Le plus important est d’avoir une balance des gris à peu près correcte, pas de grosse dominante.. franchement le rendu des couleurs sur iPhone 4 est plus qu’honorable.

    Ce qui est dommage je trouve c’est la saturation qui est trop poussée sur les S AMOLED, c’est cool 5min quand on regarde une vidéo, mais c’est dommage pour le reste.
    C’est plus attirant à l’oeil lorsqu’on compare rapidement, ça l’est moins lorsqu’on regarde dans les détails.

  18. Faire de la retouche ou vérifer ses images avant tirage sur un smartphone, c’est bien-entendu overkill.

    En revanche, voir son image correctement en terme de colorimétrie, ça, ça serait cool.
    Pour l’instant, IPhone ou HTC, ce n’est pas gagné.

    Néanmoins les S Amoled en ayant un gamut plus large donnent la possibilité de faire un gamut mapping (conversion en un gamut standard par ex sRGB). Mais pour ça, il faudrait une appli qui prenne la LUT3D correspondant au mapping en entrée et affiche l’image correctement…

    Bien sûr, c’est un truc de color nerd, la plupart des gens n’en auraient pas l’utilité.

  19. Bah, objectivement, la plupart des gens s’en foutront de la fidélité des couleurs, en tout cas sur un smartphone.
    Ils préfèreront sans doute les couleurs trop saturéees d’un AMOLED, parce que plus flatteuses.

    Ca m’est déjà arrivé de calibrer un écran pour des amis qui finalement sont revenus me voir déçus … ils préféraient avant calibration !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité