Ce robot papillon papillonne comme un vrai

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=m1dIwDqcd84&feature=player_embedded[/youtube]

Le robot papillon ChouChou vole exactement comme un véritable papillon, à ceci près qu’il peut voler pour l’éternité. Ou presque.

En réalité il s’arrêtera lorsque ses batteries seront épuisées. Mais à le regarder voler, difficile de faire la différence avec un vrai (sauf si vous êtes chargé de recherche en papillons au CNRS, et encore, il faudra que vous soyez bien réveillé pour ne pas vous faire avoir par une de ces satanées bestioles). [Japan Trends]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je sais pas si c’est un fake mais je m’imagine un avenir sombre ou on se méfierai de la moindre mouche chez sois de peur que ça soit un spy (avec webcam et micro intégré) et ou on pourrai trouver ce genre de bot à bas prix n’importe ou. Quelle horreur…

  2. Please, dites moi que c’est un fake….
    C’est assez hallucinant…

    Je rejoins le commentaire du dessus.
    Par contre, j’aimerais bien en avoir quelques uns chez moi, çà à l’air assez fun xD

  3. comme me l’a fait remarquer ma fille (11 ans), avant qu’ils ne lâchent dans la nature ce genre de micro-machine qui doit couter un bras à fabriquer, il faudra qu’ils trouvent une parade contre tous les oiseaux et chauve-souris qui risquent de se jeter dessus pour les bouffer !

  4. Pour ceux qui se demandent encore, runictopant est bien un mot, la preuve, cherchez le dans google, vous tomberez sur gizmodo(et gizmodo ne ment jamais!)

  5. ce n est pas un fake !!! ca marche avec 3 piles AA dissimulé dans le couvercle, un petit moteur ( toujours dans le couvercle ) fait tourner minuscule fil sur lui même, et grâce à un mécanisme astucieux fait battre les ailes du papillon. par le même occasion, le fil empêche aussi le papillon de tomber dans le fond du bocal !
    observez bien la video, ce petit fil est parfaitement visible 😉

  6. L’armée (notamment l’américaine) commence à dépenser quelques dizaines de millions de dollars dans ces insectes, qu’il s’agisse de mécanotroniques ou d’insectes naturels greffés d’une manière ou d’une autre.
    Bien évidemment l’intérêt que l’armée présente inévitablement est le renseignement (écoute, observation) mais on peut y voir un potentiel ENORME que les services de renseignement de type CIA se gardent bien d’évoquer : le tueur ultime.
    En effet, un tel animal, équipé d’un minipropulseur de dards empoisonnés, deviendrait un redoutable criminel : invisible, silencieux, se faufilant partout. Plus aucune cible ne serait à l’abri (sauf à vivre en permanence en chambre propre, sympa la vie).

    Et pour les éventuels prédateurs, il n’est pas difficile de couvrir l’insecte de répulsif inodore pour l’homme (de toutes les manières il ne sent rien) mais rédhibitoire pour les animaux.
    db

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité