On va bientôt voler vers la Lune

Le jour du premier vol solo de SpaceShipTwo se profile.

La première compagnie aérienne de tourisme suborbital s’approche de plus en plus du but.Cette photo vous montre l’équipe qui le teste pour la première fois. Le vaisseau est docké à son vaisseau mère, le WhiteKnightTwo: une photo auss réussie qu’émouvante. [Autopia]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Magnifique, on pourrait enfin rentabiliser les efforts produits dans l’aérospatial et ainsi refaire démarrer en flèche les études scientifiques et autres explorations

  2. Branson n’est pas à son premier coup d’essai dans le  » commerce spatial « . On va voir si il va s’y casser les dents ou non. A mon avis il y a de la demande !

    Si jamais ils veulent un betatesteur je suis là !

  3. ….on ira sur la lune quand on aura résorbé le fait :

    – d’être sans protection terrestre… donc sans champ EM
    Se faire irradier dans l’espace c’est pas vraiment touristique…

    – Quand on aura résolu le problème de différence de température entre ombre et lumière.
    (c’est pas une mince affaire….les balades pédestres extravéhiculaire, faut oublier)

    – On a aussi un gros soucis d’assurance.
    Parce qu’à voir l’état des panneaux solaires quand une particule vient les traverser à très grande vitesse….

    Bref… d’un point touristique on restera surement très, très longtemps sous protection terrestre.

    Mais c’est déjà énorme.

  4. Avant d’aller sur la Lune, faudrait en avoir les moyens financiers, ce n’est pas tout le monde qui pourra payer un billet à dix, cent? millions de dollars pour une semaine. Une semaine paraissait acceptable question irradiation dans les années soixante. Chaleur, froid, balade à pied, tout ça était déjà résolu il y a 40 ans chez les américains autant que chez les russes. Sauf s’il y a éruption solaire, auquel cas le voyage hors de la magnétosphère terrestre est mortel, pas la peine de revenir.
    Les assurances pour ce genre de voyage… Dans mille ans de progrès technique peut-être, si l’espèce humaine existe encore d’ici là.
    Je vois mal comment on pourrait monter des charters vers l’espace, c’est quand même le travail de centaines de milliers d’humains hautement qualifiés qu’il y a derrière chaque expédition.

    Autant on peut faire le tour du monde sur une coquille de noix pour peu qu’on soit assez fada et courageux, autant l’espace ne pardonne aucune approximation, c’est vraiment hostile, rien à voir avec la jungle ou les déserts terrestres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité