Une souris qui titube pour mieux prendre soin de votre poignet

Vous passez vos journées et vos nuits devant votre ordinateur, à cliquer frénétiquement sur votre bon vieux mulot. Jusque là tout va bien.

Sauf que parfois, vous ressentez d’horribles douleurs dans la main ou le poignet. Les médecins du travail appellent cela des troubles musculo-squelettiques. Mais ça s’attrape aussi en jouant à WoW H24, et pas seulement au travail.

Heureusement pour votre anatomie, les fabricants de périphériques réfléchissent à des dispositifs plus ergonomiques. Comme cette étonnante souris sur pilotis ErgoMotion de Mobility Lab, que nous avons testée:

La souris est montée sur un patin doté d’un unique piètement articulé. Le corps du mulot est donc profondément instable, ce qui le rend dans le même temps capable d’épouser toutes sortes de inclinaisons longitudinales ou latérales du poignet lorsque la main glisse sur le bureau.

En réalité le principe est bête comme chou, donc génial. Comme à chaque fois, « il suffisait d’y penser ». Au début c’est un peu déroutant, car vous avez l’impression que la souris vous échappe. Elle gigote dans tous les sens et semble difficile à contrôler. En fait, c’est la force de l’habitude et l’héritage de la préhension d’une souris normale, qui évolue ventre à terre sur votre bureau.

Au bout d’un moment, vous commencez à vous habituer à la souris ErgoMotion, et lorsque votre pouce et votre auriculaire viennent se poser sur le patin inférieur, vous contrôlez beaucoup mieux la bête et retrouvez alors les sensations tactiles si familières lorsque vous mouvez le mulot. A partir de ce moment là, vos mouvements vous semblent beaucoup plus naturels et cette souris sans fil se révèle extrêmement agréable à utiliser. Vous découvrez une nouvelle liberté liée au fait de pouvoir incliner la souris au lieu de déplacer tout votre avant-bras comme un robot sur votre plan de travail.

Le poignet est légèrement plus cambré qu’avec une souris traditionnelle, mais pas plus qu’avec une grosse souris de gamer. Et après seulement quelques heures d’utilisation, votre vieille souris vous paraîtra être une antiquité antédiluvienne. Les mouvements paraissent plus naturels et moins contraints par le périphérique, et sans être spécialistes en ergonomie ou en anatomie c’est probablement bon pour vos articulations.

La souris ErgoMotion sera bientôt commercialisée en deux versions: optique (40€) et laser (50€). Elle est d’ores et déjà proposée en prévente sur: [Mobility Lab]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. moué

    14ans que je fait du PC
    et depuis 2 ans je suis pas loin de 14h par jours
    et je voi pas de quoi vous parler dsl…

    en méme temps j’ai installer mon écran/clavier sur la table de nuit (moi dans le pieu ^^)
    et je ressent pas de trouble physique particulier (a pare le bien être)
    xD
    dsl… c’est bon je sort ^^

  2. 14 ans de PC ça donne une faute (minimum) par ligne… bravo.

    <<
    14 ans que je faiS du PC
    et depuis 2 ans je suis pas loin de 14h par jouR
    et je voiS pas de quoi vous parleZ dsl…

    en mÊme temps j’ai installÉ mon écran/clavier sur la table de nuit (moi dans le pieu ^^)
    et je NE ressenS pas de trouble physique particulier (a parT le bien-être)

    xD
    dsl… c’est bon je sorS ^^

    oui, c’est ça, ça nous fera des vacances.

  3. Hm le concept a pour lui d’être intriguant.
    Mais ça sera sans moi, je hais le feeling des souris sans « vrais » boutons indépendants (dont la coque est faite d’un seul tenant).
    … Rien que d’y penser j’ai les articulations du majeur et de l’index qui se crispent.

  4. C’est Bob l’AFC lolilol

    Ca a l’air pas mal comme principe
    Pas de probleme quand on clique? La souris part pas en avant?
    Et en plus pour une fois c’est pas excessivement cher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité