Réception sans tour

En cas de désastre, les téléphones portables ne sont pas toujours utiles - le signal peut être affecté par trop d'appels, des antennes endommagées etc.,etc. Les chercheurs australiens ont testé un nouveau système la semaine dernière. Ce système vise à résoudre le problème en cas de sinistre et si possible introduire du réseau dans les campagnes les plus reculées sans antenne à proximité. Le Serval Project a deux systèmes: des antennes temporaires et un réseau wi-fi. Le premier système envisage le dépôt de petites tours autonomes dans les régions sinistrées par avion. Cette solution serait temporaire. La seconde est un réseau de filets formé automatiquement entre des téléphones avec le wi-fi allumé. Le projet utilise un logiciel open-source mis au point par l'équipe Serval à l'université d'Adelaide en Australie du sud. Nommé Distributed Numbering Architecture (DNA), il permet aux gens d'utiliser leurs propres numéros de téléphone.

Bien entendu le réseau est limité à quelque centaines de mètres mais avec l’ajout de petits transmitteurs, l’éventail de réception pourrait être considérablement étendu. Les membres de l’équipe ont tester le logiciel le 9 juillet dans un endroit sans signal et ont été capables de créer un réseau d’un kilomètre carré avec trois téléphones portables. Le but est de proposer un système de télécommunication abordable, robuste et rapide pour remplace les infrastructures endommagées.

Avec les financements appropriés, les systèmes pourraient être opérationnels sous 18 mois.

[Popsci]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Très bonne idée, mais ont ils prévu le largage de milliers de batterie ou des générateurs? Car en cas de désastres, si les transmetteurs gsm sont toucher j’imagine que le réseau électrique aussi… et le wifi consomme pas mal sur mobile!

  2. Bonjour

    Et des antennes accrochées à des ballons captifs ?
    Ça ne fonctionnerait pas ?
    En plus on peut faire varier la hauteur à la demande.
    Et je ne pense pas que cela coûte un bras.

    A+

    Olivier

  3. Pas con… sa ressemble a cette option que j’ai vu sur les DartyBox qui permet de fusionner plusieurs points d’accès WiFi physique en un seul PA logique.

    D’ailleurs, au vu de la densité des mobiles en France ; pourrions imaginer un réseau 3G où les mobiles serait les routeurs de signal passant la voix de proche en proche sans besoin d’un opérateur?

  4. @juji : le wimax n’a rien a voir avec le wifi a part que c’est sans fil. D’ailleurs, ces 2 techno ne sont meme pas basées sur la meme bande de frequence.
    @ Pierre Terrail : parce qu’avoir une antenne grosse comme un godemichet accrochee a son telephone quotidiennement juste au cas ou les previsions pour decembre 2012 se reveleraient exactes est un peu surdimensionné. D’autant plus que ca ne reglerait pas les problemes d’engorgement a ce moment la…

    Quoiqu’il en soit, avoir une solution aussi economique avec juste qq balises autonomes et un peu de logiciel est quand meme super bien. Ca pourrait vraiment etre pratique.
    A la rigueur meme sans catastrophe, ca pourrait etre utilisable pour couvrir les zones peu denses…

  5. lildadou c’est le principe du réseau ad hoc, les portables servent de relai pour les autres portables, de proche en proche, jusqu’à trouver une antenne relai, et cela est déjà en place ! C’est comme cela qu’on peut appeler les numéros d’urgence sans avoir a priori de réseau

  6. Merci brandt71, je m’étais toujours demandé comment c’était possible…..j’imaginais un truc style ça te bouffe un max de batterie pour sur-amplifier le signal ou je sais pas trop…..

  7. @ brandt71 : Tu es sûr ? Je pensais que les opérateurs avaient juste l’obligation d’acheminer les appels vers les N° d’urgence (dans une zone couverte) quand on n’a plus d’unités ou de crédit d’appel ..

  8. @tokay : de rien !

    @Greenpsj : oui oui je suis sur, tout ce que tu dis est vrai, mais le système ad hoc vient compléter tout cela. Et ce n’est pas tellement les opérateurs qui se chargent de ce réseau ad hoc mais les fabriquant de téléphones, qui ont l’obligation de compatibilité avec ce système. Là où c’est le plus flagrant c’est en pleine montagne, sans réseau, mais s’il y a des promeneurs un peu partout ton signal parviendra à une antenne relai.

    ps : j’étudie ces système dans mes études actuelles ^^

  9. @brandt71: pourrais-tu me donner le nom de ce système, car je travaille dans les réseaux 3G et je n’ai jamais entendu parler de ce système. Existe-t-il une spécification 3GPP qui décrive le fonctionnement?

    @Greenpsj: Tu as raison, les réseaux doivent accepter n’importe quel appel d’urgence, et pour cela tu as seulement besoin de ton téléphone, même sans carte SIM ça fonctionnera.

  10. @streamiot : heuu non je n’ai pas le nom de ce système à part que c’est un réseau ad hoc, mais si je ne me trompe pas cela est inclus dans la norme GSM, enfin les mobiles européens utilisent ce système pour les appels d’urgence, à défaut de réseau.

  11. @brandt71 : j’ai un gros doute. Pour confirmer ce que tu dis, il faudrait absolument une preuve, parce que le principe de base du GSM n’est absolument pas de faire du ad-hoc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité