Mais où se cache la magie du Magic TrackPad ?

Les autopsieurs d'aliens de chez iFixit ont dépiauté le Magic Trackpad pour essayer de trouver la magie censée se cacher à l'intérieur.

La surprise?

Ils n’ont trouvé aucune magie là-dedans. En revanche ils ont trouvé la même puce que celle qui contrôle l’écran tactile de l’iPhone. Qu’est-ce que cela signife?

Cela signifie qu’Apple continue à ré-employer des composants d’un appareil à l’autre. Pour ce trackpad, Apple utilise également la même puce Bluetooth que celle employée dans la souris Magic Mouse.

Autrement dit si vous avez les bons outils et suffisamment de produits Apple, vous pourriez frankensteiniser vos propres périphériques. Qui s’y colle? [iFixit]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et surtout que c’est encore un truc qui serre a rien tout comme l’ipad d’ailleurs, et l’ipad c’est bien sur encore un dériver de l’iphone.. quel inovation…

  2. Thanks for this info, mister Obvious.

    « Ho, Steve, et si, dans le magic trackpad, on mettais une autre technologie que dans tout le reste de nos appareils, histoire que ça soit plus compliqué à développer ? hein hein ? »

  3. Bonsoir,

    Avant de critiquer un tel objet,

    Combien d’entre vous possèdent un MBP ici, avec le même type de trackpad ?

    En possédant un pour ma part, il est tout sauf désavantageux, ou manquant de précision.

    Je le trouve même plus agréable qu’une souris. Et ce, même dans des outils comme Photoshop.

    En bref, essayer avant de critiquer, c’est mieux

    Bien cordialement

  4. D’aprés les commentaires j’ai l’impression que peu de monde à utilisé la magic mouse d’apple ! Moi je l’utilise au quotidien et c’est une vrai innovation par rapport à une souris « classic ». Si le magic Track pad est basé sur la même techno (pourquoi changer une équipe qui gagne ;-)) J’achète !

  5. ben heu, si cette souris n’amène que le Bluetooth, par rapport a la souris standart, apple n’a rien inventé (je parie qu’ils vont maintenant attaquer logitech et microsoft pour violation de brevets). Quand à un touchepad multitouch, waccom fait ça depuis longtemps et c’est normalement un peu plus précis, cela s’appel une tablette graphique(elles marches au doigt et stylet.

  6. Je suis passé de l’iMac au MacBook Pro et le trackpad multitouche a carrément changé ma façon d’utiliser mon ordi !
    C’est extrêmement plaisant de glisser ses doigts pour naviguer, passer d’une application à l’autre, avancer et reculer dans un document ou explorer des photos :)

    Ceux qui critiquent évidemment sont ceux qui n’ont jamais essayés ! Pour rien au monde je ne passerai à autre chose que ce track Pad `O/

  7. Le Trackpad intégré aux MacBook est incroyablement ergonomique, j’ai pu réaliser une maquette de 16 pages en trois versions (finalisées avec tous les détails) sans souris.
    Alors question précision… ou intérêt.
    Sans compter son utilisation pour le surf, le web, le finder, … Je ne vois que le FPS pour retourner sur une souris.
    Le Magic Trackpad est disponible à l’achat comme à l’essai depuis aujourd’hui seulement dans les AppleStore, j’en reviens et je peux vous donner mon avis : excellent, utilisateurs de MacBook vous retrouverez vos marques, pour les autres ce sera l’occasion de découvrir une nouvelle interaction avec vos machines… Une des meilleurs.

  8. +1 Poisson, +1 Manu,

    j’ai longtemps critiqué le principe du multitouch tant dans le trackpad que dans la magic mouse, aujourd’hui, que ce soit sur Mac Pro ou MBP, je ne reviendrais en arrière (ou à une solution alternative) pour rien au monde.
    Intégration parfaite dans les logiciels de montage ou de retouche, navigation finder magistrale, l’expérience utilisateur est réellement excellente.
    Le côté « je vais me ruiner tous les muscles de la main à utiliser ce truc » est oublié depuis longtemps, et le couple précision/intuitivité est magique.
    Après, on aime ou on n’aime pas, mais professionnellement ça change la vie en la simplifiant, et c’est tout ce qu’on demande 😉

  9. Je ne me lasse pas de constater l’ignorance de ceux qui crachent sur tout ce qui vient d’apple… « cette souris n’apporte que le bluetooth », « un truc qui sert à rien », …. Restez avec vos vieilles souris les mecs, vous êtes trop drôles !

  10. @Blablabla et Poisson, laissez les dans leur bulle anti apple, aucun n’a déjà utilisé le trackpad des macbook pro, ils croient que le magic trackpad a les meme fonctions que sur leur pc.

    et pour les limités du coquillage, le multitouch n’est pas que pincer pour zoomer, il existe une multitude de gestes pour toute sorte de fonction, les rendant plus simple et plus rapide donc utile pour les graphistes oui mais pas que… meme l’utilisateur lambda les utilisera, sur safari, iPhoto, iweb,…. mais inutile de vous parler de productivité, encore trop abstraite à vos yeux!

    oui je sais le magic trackpad n’embarque pas un core quadruple duo avec 1To de ram et une CG permettant d’émuler la planete tatooin lors de forte tempête de sable mais que voulez vous… tan pis pour vous

  11. Moi je suis PC, j’ai un touchpad multitouch et je pourrais plus m’en passer… après la souris reste utile dans certaines fonctions. Mais pour un usage surf/bureautique, c’est carrément plus sympa à utiliser.

  12. J’ai du mal à comprendre l’interêt que vous trouver à une tablette multitouch sous photoshop? C’est pour utiliser plusieurs inceaux à la fois?

    J’utilise photoshop avec une tablette graphique, un stylet, mais ce n’est pas multitouch… alors est ce que ce trackpad permet d’utiliser le stylet? (plusieurs stylets?)

  13. @ airtux
    Juste pour info, l’iPad n’est pas un dérivé d’iPhone, c’est l’inverse. En effet, Sa Steveté a eu l’idée de l’iPad avant celle de l’iPhone, puis il s’est dit « mais cette interface sur un smartphone ça serait encore plus awesome !!! ». Ainsi naquit l’iPhone…

  14. Je viens soudain de réaliser, que ce qu’on appelle aujourd’hui un Troll, c’est un peu ce qu’on appelait avant un con.
    Plus exactement c’est un un Con Localisé, Spécialisé dans un type ultra segmenté d’interaction avec son environnement… Un con aux « fonctions » dédiés et réduites à l’espace conceptuel du forum en ligne…
    Jusque là, pardonnez-moi, rien de bien pertinent, je le concède.

    Seulement en remarquant que le con à parfaitement suivie le processus de tertiairisation intensive, inhérent au développement pyramidal des sociétés occidentale, j’en viens à me demander pourquoi le con a t-il subit où décidé d’une telle sur-spécialisation alors qu’il n’a aucune contrainte de productivité ?
    Hypothèse:
    Le con, à contrario, doit avoir une contrainte d’improductivité maximale. De fait, il a dut s’adapter. Pour mieux se répartir la charge globale d’improductivité, le con s’est diversifié et sectorisé dans toute les constituantes majeures de la société marchande. Afin de valorisé son rayonnement civilisationnel, le con est donc devenu Troll, lorsqu’il officie singulièrement dans les forum en ligne…

    Le pire est à venir:
    Seulement, comme, dans le cas d’un forum de divertissement et de gadget, la productivité engagée n’est que secondaire (publicités marquées, encouragement à la consommation, accompagnement technologique rudimentaire…), il serait tentant de croire que le troll, lui même, serait à l’origine de son propre outil de valorisation !
    Par exemple: le Troll a inventer Gizmodo pour avoir un espace spécialisé d’improductivité afin de faire rayonner sa connerie…

    La chute:
    C’est là ou tout s’écroule, le Troll est trop con et improductif pour monter de lui-même, un blog. Il se contente de l’exploiter « à toute fin inutile » à l’exercice de son art.
    Gizmodo n’as pas été créé et produit par des cons…
    Voyons plus loin, le troll, ou le con, n’aurait jamais suivie un fonctionnement rationnel de taylorisation dans sa spécialité. De toute évidence tout ce que je viens d’écrire est une pure affabulation, l’improductivité ne serait s’organiser, fusse afin de s’accroître…
    Mais alors pourquoi et comment le con est t-il devenu troll ?
    Le troll est apparu, en tant que « con spécialiste du forum en ligne », à la suite d’une mûre réflexion sur l’exploitation possible du con sur internet. Car depuis toujours le con est à la fois d’une improductivité remarquable ,mais paradoxalement magnifiquement exploité, par le moins con, afin de produire malgré tout quelque chose à moindre frais.
    Le con est à la fois insupportable et parfaitement encouragé… Etonnant non ?
    La question/titre de cet article est en terme d’appeau à troll, un ouvrage d’art…
    Avec une accroche pareille, le troll se sent irrémédiablement investis d’une mission d’intérêt général (une de ses spécialités savoureuse). Il n’as pas besoin de cerner parfaitement le sujet, le titre lui donne totale liberté pour s’acharner sur ce qui, au second degré certes, paraît comme une arnaque manifeste: le Magic TrackPad n’est pas magique !
    En fait, le troll est le con apparue avec de la net-économie, et dans ce cas, il constitue non plus un acteur, mais une matière première: l’audience.
    Parce que c’est ça qui est magique avec la net-économie, quel que soit ses qualités et ses motivations, plus l’audience est importante, plus le rendement publicitaire est considéré comme important et plus il est rétribué…

    En conclusion, non le con, n’est pas devenu troll de lui même, par soucis d’improductivité… C’est le soucis de productivité qui à rentabilisé le con en le transformant en troll, c’est à dire en lui donnant un espace d’expression rentable…

    Bien joué les gars… vous êtes vraiment les plus fort…
    Même le plus grands dictateurs ont essayer en vain de rendre le con productif malgré lui, généralement l’expérience capote très vite…
    Depuis que j’ai réalisé ça, oui je sais je suis un peu con, je vous trouve génial et infâme à la fois…
    Bisous.

  15. Je confirme que les trolls du début ne savent pas de quoi ils parlent… je leur suggère de faire un tour dans un apple store pour avoir des explications…

    Et n’allez pas comparer le trackpad avec une tablette graphique, car ces deux choses n’ont aucun lien (enfin, pour le moment :) )… un trackpad est l’équivalent d’une souris, et non d’une tablette graphique…

    Je ne dirais pas que l’invention est révolutionnaire, mais pour moi, mon trackpad de MBP à remplacer depuis bien longtemps la souris… et pour tout vous dire, j’ai l’impression d’être limiter quand j’utilise une souris :-)

    Et pour tous ceux qui ne voient pas l’intérêt, il a peu être une maladie professionnelle (des gens qui travaillent sur ordi) dont vous avez entendu parler : le syndrome du canal carpien. l’utilisation du magic trackpad pourrait être un moyen de réduire ce type de problématique qui inquiète les responsables de santé publique… seule le temps dira si il résout ce type de problème… ABE

  16. @mfreakz

    Je retiens, ton commentaire est hilarant et profond de vérité…
    Plus globalement, la différence entre les touchpad d’un mbp (pré unibody) et la majorité des touchpad de PC portable (à quelque exceptions) permettait déjà d’oublier la souris la plus part du temps, donc la même chose en plus grand avec l’ajout des gestes multitouch peut tout à fait avoir son intérêt à la condition sine qua non que les logiciel la supporte efficacement (et là dessus apple bénéficie pleinement de son microcosme particulier).

    Sinon oui Wacom a sortit des tablettes graphiques qui supportent le stylet et le multitouch aux doigts, mais sauf erreur de ma part ce n’est disponible ou en tout cas abordable que depuis qu’apple à lancé/relancé cette idée en l’introduisant sur les macbook. Ceci étant cela serait scandaleux que les autres constructeurs ne puissent pas exploiter cette technologie, la concurrence a du bon… et à mon sens une nouvelle bamboo de wacom qui gère le multitouch + le stylet doit couter grosso modo le même prix que le magick track pad mais avec le stylet en plus ! (pas sans fil par contre mais on ne peut pas tout avoir).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité