Cultures hydroponiques dans le métro japonais

Au cas où vous douteriez de la fraîcheur des sandwichs vendus dans le métro, offrez vous une escapade dans le métro japonais. Vous y découvrirez que nos amis nippons y cultivent des laitues directement dans leurs échoppes!

Oui, sous la terre. Ils font pousser des salades!

Ainsi, les passagers du métro profitent non seulement des qualités gustatives d’une laitue qui vient d’être récoltée, mais aussi d’une rafraîchissante vision de verdure dans un univers habituellement froid et mécanique.

A quand un potager complet offrant tomates, poivrons, oignons et autres cucurbitacées? [Subway via MSN via AsiaJin via InventorSpot via OhGizmo!]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Wow ! Ça c’est de la traduction littérale.
    Un petit mot sur la chaine de fast-food Subway aurait peut-être aidé à comprendre l’article.
    Rien à voir avec le métro et rien de souterrain dans l’histoire.

  2. Oo j’espere que c’est une blague là???? Il faudrait sortir un peu et savoir qu’il y a une chaine de restauration qui s’appel Subway (qui d’ailleurs est en train de rattraper Mc Donald aux USA).

  3. Bien évidemment c’est de l’humour, Subway est relativement connu et le logo de la marque est même en image ^^.
    Le concept est original et permettre à certaines personnes de vois comment poussent certains légumes.

  4. Non subway n’est pas dans le métro… C’est un abus manifeste des outils google et le manque de professionnalisme qui sont a l’origine de cette bourde digne d’un MEUPORGUE…

  5. « The Subway Japan store in the Marunouchi Building, just across the street from bustling Tokyo Station »

    a quand des redacteurs competants qui ne se contentent pas d’une vulgaire google trad et qui verifient les sources qu’ils donnent?

  6. purée, le niveau des lecteurs de Gizmodo …
    Pas étonnant que les discours politiques soient aussi chiants ….
    Faut se mettre au niveau du peuple qui vote …. :-)

  7. « A quand un potager complet offrant tomates, poivrons, oignons et autres cucurbitacées? »
    Oubliez tous ces mots, ils sont d’une autre époque.

    Acheter du naturel, il faut être politique ou évadé fiscal pour pouvoir se le permettre.Les autres c’est la gamelle de grande surface concoctées par les actionnaires des entreprises de distribution et leur fournisseurs.

    Nos supermarchés, riches à millions, font venir des bananes du Péru parce qu’elles coûtent moins cher que celles de la Martinique ou d’ailleurs. Coûtant moins mais vendues au prix fort quand même, ca fait du bénéf.

    Adieu potager, bonjour culture chimique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité