Nouveau système radio dans les mines

Lorsque des mineurs se retrouvent coincés au fin fond d'une mine, il n'y a pas de moyen de communiquer avec eux. Les ondes radio ne pénètrent pas bien lien dans la roche. Cela pose un grave problème car sans communication, il est difficile de localiser les survivants qui sont souvent plusieurs kilomètres sous terre.Un nouveau système développé par Lockheed Martin veut changer cela en employant des ondes magnétiques pour transporter les voix et les messages écrits. Le MagneLink Magnetic Communication System fonctionne comme une radio mais sur des fréquences très basses. Contrairement aux ondes radio, l'énergie magnétique peut pénétrer le charbon et la roche.

Chaque MagneLink est composé de deux unités: une en surface, une dans la mine. Celle dans la mine est insérée dans une boîte qui résiste à tous types d’explosions. L’unité consomme très peu d’énergie de manière à éviter des étincelles qui enflammeraient le méthane dans la mine en cas de défaillance. Chaque unité possède un clavier et un appareil pour enregistrer les voix. Les messages vocaux mettent plus longtemps à atteindre la surface. L’ingénieur chef de projet, Dave LeVan garanti la durée de la batterie de 24 heures. Après test, il a été établit que le système fonctionne à 850 mètres de profondeur dans la mine.

[popsci]

L’entreprise espère voir sa technologie certifiée par le gouvernement fédéral américain d’ici quelques mois.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. L’article de popsci fait un mélange de vocabulaire, il n’y a aucune différence entre des ondes radio et des « ondes magnétiques ». Les champs électriques et magnétiques variables sont couplés par les équations de Maxwell, un champ variable électrique crée un champ variable magnétique, le tout forme une onde électromagnétique, couramment appelée onde radio (ou « lumière », selon la fréquence). Juste que les roches et l’eau laissent passer les ondes très basse fréquence mieux que les hautes fréquences, pour un tas de raisons (la diffusion Compton en est une). Ils parlent de « extremely low frequency » (bande ELF), c’est-à-dire des ondes radio de fréquence 3-30 Hz, normalement pas utilisée pour les communications, mais qui se propage sur des kilomètres sous l’eau ou dans la terre. L’idée originale (j’imagine) est ici de générer cette onde directement à partir d’un champ magnétique variable plutôt qu’à partir d’une antenne quart d’onde usuelle, non réalisable à ces fréquences. Déjà pour la gamme au-dessus utilisée pour les sous-marins dans la bande SLF (30-300 Hz), les États-Unis et l’URSS avaient construits des pylônes enterrés, séparés par plusieurs kilomètres de câble et alimentés par des centaines de kW. Du coup ils pouvaient communiquer avec les sous-marins partout sur terre. Là le système est plus compact mais sa portée est limitée (1 km ou deux). Et la bande passante est toujours inférieure à la porteuse, le débit d’infos doit être de l’ordre de 0.1 Hz, soit de l’ordre de une minute pour un octet de données. Faut pas qu’ils soient trop pressés, les mineurs enterrés !

  2. [quote]Les ondes radio ne pénètrent pas bien lien dans la roche[/quote]

    comment ou trouve « lien » en voulant surement ecrire « loin »?

    24h je trouves ca tres peu

  3. Merci à gégé pour ses éclaircissements. La basse fréquence est plus pénétrante . C’est pourquoi lorsqu’une voiture avec le volume de l’autoradio monté au maximum passe, on entend surtout les boum boum et c’est pareil pur ceux qui vivent en appartement . Quand un voisin augmente le volume, ils entendent les basses ! Pourquoi ? Faut le demander à gégé.

  4. Je me souviens, il y a quelques années des expériences menées dans le massif de la chartreuse pour essayer de transmettre au travers du massif, dans le but de porter secours, déjà à l’époque on utilisait ces très basses fréquence.
    Tout cela été développé par des radios amateurs et des spéléologues tout aussi amateurs.

  5. Pourquoi on « ressent » les booms booms…

    Question de résonance, de matériaux et de propagation. Certain matériaux sont plus sensible que d’autre à certain type de fréquence. Ainsi une vitre ou une cloison en aggloméré, est sensible aux basses fréquence et progagera donc les basses fréquence.
    Ainsi, comme la membrame d’une enceinte, la vitre ou la parois devient une enceinte, et comme une sorte de répéteur, propagera l’onde de la basse fréquence.

    Il existe des appareils qui ne dispose pas de membrane ni d’un caisson de résonance, mais uniquement du système électrique et d’un amplificateur afin de produire « l’onde » qui au contact d’un matériau sensible (vitre, meuble en bois…) reproduira l’acoustique du son.

Répondre à LePolak Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité