Un sèche-téléphone qui éponge vos maladresses

Bonne nouvelles pour les maladroits, les pochtrons, ou les pochtrons maladroits : la prochaine fois que vous ferez tomber votre téléphone dans les toilettes, il pourra survivre à son plongeon (au Japon, tout du moins). Ces nouvelles « boîtes séchantes » qui se trouvent dans les boutiques d’appareils photos de Tokyo pourraient bien sauver votre appareil trempé.

Le service coûte 1000 yen (dans les 10€) et vous ne payez que si la boîte est parvenue à ressusciter votre téléphone. JMC Risk Solutions, le fabricant de la machine, ne révèle pas la technique utilisée pour le séchage, mais il ne faut que 30 minutes pour sécher votre appareil. Dans tous les cas, c’est un peu plus compliqué que le truc qui consiste à mettre le téléphone dans un sac de riz. Enfin, c’est ce qu’on espère. [gizmag]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je boss chez Sfr et un client a mis son portable dans son four (à 280 dg) pour le sécher…En tout les cas ça doit être plus efficace qu’un four cette petite machine!

  2. Une penser pour mon 3gs defun des suites d’une chut dans mes wc si seulement cette machine étais en France…. Peut être serait il encore de ce monde…..

  3. Il faut retrouver l’article qui parle des petits sachets qui assèchent nos gadget, vous savez les petits sachets avec des billes qui finissent dans un grand bol sur la commode de l’entrée de chez nous ou tout simplement à la poubelle.
    Dans l’article de Gizmodo, il est question de mettre le telephone dans une boite avec ces sachets qui assèchent, et paf ca fait des chocapic !!

  4. @MartinO:

    Ca ne fait des chocapics que si le téléphone est tombé dans les toilettes AVANT que tu tires la chasse…

    Humm… je suis très classe aujourd’hui.

  5. Une autre astuce pour tout appareil electrique sur lequel un liquide a été renversé (café, etc…, même eau du robinet), il est tout d’abord conseillé de le rincer à l’eau distillée, afin de supprimer les impuretés amenées par le liquide dans l’appareil.

  6. Pour mon cas un verre de rhum ou un café renversé sur le clavier sans fil =>
    La solution de compétition : une douche froide sur ledit clavier après retrait des touches et 1 h de four à 80 ° m’ont sur les 2 coups remis en état le clavier.

    Par contre le sucre de canne présent dans le rhum à coller la membrane du clavier j’ai du relaver.

    Je penserais à l’eau distillé la prochaine fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité