Central Park à New York pourrait accueillir 100 dinosaures

Une étude menée pour Historical Biology affirme que cent dinosaures pourraient cohabiter dans Central Park à New York. Enfin...si on en avait encore, mais cette absence flagrante de dinosaures semble être mise de côté au profit d'études hypothétiques sur leur présence dans un parc. C'est l'une des études les plus détaillées concernant l'espace nécessaire à la survie de dinosaures (un regroupement d'espèces disparues depuis longtemps je vous rappelle). Central Park a une superficie d'environ 843 acres, c’est à dire 3.41 km² (Merci Maxwell car l'étude se gourrait). James Farlow et son équipe du département de Geosciences à l'Université Indiana-Perdu estiment qu'à peu près cent dinosaures auraient pu subsister dans un endroit pareil - en comptant les gros parce que sans T-Rex l'étude serait moins pertinente.

Une grosse partie des Etats-Unis d’Amérique était durant recouverte par de l’eau durant la période jurassique. Les scientifiques se sont donc basés sur la Morrison Formation dans l’Utah qui abritait de nombreux dinosaures. Après une étude poussée des fossiles de dinosaures et de fougères, l’impact des dinosaures sur l’écosystème a pu être théorisé pour aboutir à la déclaration: cent dinosaures pourraient vivre à Central Park.

Image d’Ed Yourdon

[discovery]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bah en fait non l’étude ne se trompe pas, elle précise que Central Park fait 1.32 miles² (New York’s Central Park is 1.32 square miles in size), et 1 mile carré représente à peu près 2.59 km²… et 2.59 x 1.32 ça fait à peu près 3.41.

  2. C’est trop sorti de son contexte pour être facilement compris. Il faudrait aussi savoir si la densité des animaux d’aujourd’hui est supérieure ou inférieure. Les dinosaures étaient-ils plus efficaces d’un point de vue nombre d’êtres vivants au mètre carré ? Comme ils étaient à sang froid, avaient-ils avoir moins besoin de se nourrir ?
    Comment notre écosystème a-t-il évolué, vers où va-t-on (au delà de réchauffement/pas réchauffement) ?
    Ca peut aussi permettre d’avoir des idées sur l’avenir de la vie dans l’univers…

    D’un autre côté, je peux comprendre que le foot ou la Formule 1 vous intéresse plus, comme on ne paie pas pour lire sur le net, libre à vous d’aller chercher les dernières nouvelles d’Anelka et consorts, plutôt que vous ennuyer à lire de la vulgarisation scientifique. Pourtant tout ce que vous utilisez aujourd’hui est le résultat de leurs cogitations mais au moment de la découverte ça parait le plus souvent « pas utile »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité