La médicine au secours des morteaux graphiques

Mon Bel Ami,

Tu me vois surpris de découvrir que tu infliges un si misérable sort à ce brave docteur en médicine à l’insu de son plein gré.
L’enfer, c’est parfois les autres, parfois le repaire où le diable cache ses détails.

Un maupassant, puis un autre, et c’est toute l’orthographe qui empatit et ne reviendra plus. Dante rantan, molière aura grimpé sur le mur et honni pansera plu. Mais en attendant, fais un petit effort, veux-tu.

Merci Pascal!

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. @Ludo: c’est pas plus compliqué qu’une énigme du Père Fourasse.

    Petit coup de main en douce : l’indice se trouve dans le titre.

    Attention je retourne le sablier…

    Faut trouver sinon c’est le plongeon !

  2. L’ordre dans lequel sort le classement invite à ce genre de prose (que je trouve fort joliment montée)
    De plus, une coquille dans un titre attire naturellement les foudres des experts de l’orthographe

  3. Et bien, il m’aura fallut du temps pour la voir celle-là, il faut dire que quand on voit ce genre de titre tellement connu, on les récite plus qu’on ne les lit.

    Bidul, je me joins à toi pour complimenter Fred pour la jolie tournure de ces phrases. Même si, sans mettre sa virilité en doute, je n’irai pas jusqu’à le qualifier, comme toi, de fort joliment montée, (car la dessus, il m’est difficile de donner un avis au vus du manque d’informations sur le sujet)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité