Les lupanars volants des dictateurs africains

Le métier du photographe Nick Gleis consiste à photographier des avions. Et leurs intérieurs.

Certaines de ces photos, qui seront exposées prochainement à la Biennalle Photo de Brighton, montrent les intérieurs de jets privés de dictateurs africains dans les années 60 et 70. Celui-ci semble tout droit sorti de Lost In Space:

African Dictators' Private Jets Show Height of '60s - '70s Space-Opulence

Si vous êtes amateur de belles photos, vous pourriez avoir envie de faire un tour du côté de Brighton en Grande Bretagne entre le 2 octobre et le 28 novembre prochain. Vous y verriez les clichés de Nick Gleis, ainsi que ceux de bon nombre d’autres photographes de talent. [Nick Gleis et Brighton Photo Biennial via The Telegraph via Boing Boing]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas…

    …Normalement.

    Là, il y a quand même une sacrée collection de fautes de goût …

    Je plains Nick et son APN d’avoir eu à photographier « ça » : il y a de quoi pousser à la dépression profonde, voire au suicide pour le premier, et à l’auto-destruction pour le second.

  2. Je ne trouve pas de faute de gout particulier sur ces clichés, si tu lit l’article (tu sais les suites de mots à côté des photos), tu verra qu’il est indiqué, je cite « jets privés de dictateurs africains dans les années 60 et 70 » … donc disons les la mode était, à l’époque, différente de celle d’aujourd’hui .

  3. Réponse a bidul
    Tu nous montrera la photo de ton siège de merde en classe eco quand tu voyage sur easy jet.
    Moi a choisir je prend le salon démode et la chambre.
    Mais bon faudrait il déjà que tu voyage ailleurs que sur le web.
    Prend l avion pendant 15 heures assis et tu verra que finalement la d eco du jet prive te conviendra.

  4. @Niko. Non seulement ils ont leurs sièges défoncés mais en plus il y a pas de place pour les jambes et ils sont tout les temps en retard ! :)

    Moi aussi je prends le jet a l’intérieur ci dessus… Ca fait SF sixties en moins toc :)

  5. Le monde est merveilleux!!!
    c’est extraordinaire ce que l’on peut faire avec une bonne dictature et la mise en esclavage des plus faible.

    @Niko:
    suffit de lire un bouquin ou de dormir, ou de rester chez soi….
    par ce que ta justification pour cette débauche de bling bling et de mauvais gout m’attriste encore plus que l’article; je crois que tu es déconnecté de la réalité
    Pose toi des questions sur les conditions de transport de la majorité sur cette planète et tu verras que ton siège molletonné avec ta place réservé est un luxe qu’on ne devrai pas se permettre.
    T’as vie doit être bien triste pour que les voyages en classe éco fasse tant souffrir ton égo

  6. Nul besoin d’avoir une vie triste pour dire que passer 15h assis avec un écart de 15cm pour les jambes est une horreur. Et nul besoin d’empathie extrême avec les conditions de transport dans d’autres parties du monde non plus, sinon on ne s’en sort plus (t’imagines Dédé ? Quand tu vas au resto : paf, t’es dégouté et tu passes une mauvaise soirée parce que plusieurs milliards de personnes souffrent de malnutrition ! Tu vas un week-end à la plage ? Paf, tu penses aux marées noires, aux cyclones et aux tsunamis ! etc etc.)

  7. D’accord avec nico
    Réponse a dede
    Ma vie est loingt d’ être triste et même si elle l était je préfère pleurer dans une limousine que dans le RER .
    Maintenant en ce qui concerne la misère dans le monde c comme ça et si cela te touche offre ton pc ou Mac a une association et passe tes weekend et jours férie si tu a la chance d en avoir a aider les autres.
    Mon Dieu que tu es bete.

  8. Niko

    Peu m’importe la destination, seul le voyage compte.
    Depuis, on a inventé l’avion justement pour donner la priorité à la destination.
    Le voyage consiste désormais à entasser les passagers, le moins longtemps possible, pour le coût le plus faible possible.

    Des vols de de 20 minutes (Réunion-Maurice ou São Paulo-Rio) à 3 jours avec correspondances (Haiti-Réunion), je dois en avoir accumulé plus de 500 en 15 ans.

    Au niveau « catégorie », je préfère comme tout le monde voyager en First sur Emirates que en éco sur Garuda Indonesia.

    La seule grosse différence avec toi, c’est que je peux en parler d’expérience.

Répondre à /Doublec/ Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité