Là où les ordinateurs perdent leur âme

Si certains de vous pensent encore que la plupart des ordinateurs que nous envoyons dans les pays pauvres en développement servent réellement à la population locale pour réduire la fracture numérique, il faut que vous sachiez que ce n’est pas toujours le cas. Est-il utile d’ajouter qu’ils sont simplement abandonnés dans des décharges jusqu’à ce qu’ils soient redécouverts pour leur métal précieux.

Le New York Times a publié un article sur ce qu’ils appellent « un cimetière global pour les ordinateurs morts. » Il s’agit d’une décharge d’éléments électriques au Ghana qui est régulièrement fouillée par les habitants dans l’espoir de trouver des métaux précieux à revendre. Je ne saurais trop vous recommander de regarder cette galerie qui nous montre à quel point certains cadeaux peuvent littéralement empoisonner une région entière. En effet, pendant de trop nombreuses années, nous avons envoyé nos gadgets bourrés de métaux lourds dans ces pays. La Convention de Bâle sur les déchets dangereux et leur élimination a permis de mettre un frein à cette pollution organisée. Mais tout se complique lorsque ces déchets sont des cadeaux. [NY Times]

Photos de Pieter Hugo du The New York Times

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Comme pour l’écologie tout le monde s’en fou et continue a jouir dans sont petit coin !

    Elle et pas belle la vie ! california girls !!!!!!

  2. Non mais il est plus important de dépenser notre énergie a harceler une dame qui a jeté un chat…

    Je pense juste que l’on peut l’utiliser -notre énergie- de façon plus constructive.

    Eux ils sont dans une poubelle toute leur vie. C’est tout.

  3. Moerci davoir relayé larticle, il est intéressant. Moi qui pensais que les ordos (en état de marche) servait principalement a faire du hacking, de la fraude a la carte Visa…. En tout cas plein de monde pensent encore, même en entreprise, que leurs anciens PC de plus de 5 ans tournant tours peuvent s’en debarasser facilement, IL N’EN EST RIEN !! Personne veut récupérer ces épaves, c’est limite si les associations demandent pas des core i7…
    Et bien sur, se debarasser de ces épaves a un coût -_-

    je crois que depuis 2007 environ il y a une loi qui oblige le fabriquant a recycler ses machines… Quelqu’un peut-il confirmer/ettayer ?

  4. le pire, c’est que ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan de la connerie humaine !!!
    @ Anton : moi aussi j’aime beaucoup cette photo, je la trouve trés expressive..!

  5. S’pas que le monde va changer, mais des entreprises de recyclage apparaissent partout. Normalement, chaque magasin (physique ou virtuel) doit (obligation !) récupérer vos anciens équipement électronique / électrique à l’achat d’un nouveau (Frigo / Machine à laver / PC / TV), et les expédiés soit chez le construteur, soit un recycleur. Les frais sont couvert normlement par l’éco-participation (les 0.50cts sur tout les trucs électroniques afficher jusqu’en 2011, inclut dans le prix après…j’imagine bien les 10€). Mais comme toutes choses, les entrerprises de recyclage se font plus de beurre avec l’éco-participation que de boulot.

    Pour Ambuletz, c’est depuis le 15 novembre 2006.

  6. Quelle est la valeur ajoutée d’écrire le mot « pauvre » et de le barrer ?
    Vous utilisez souvent ce style d’écriture, des fois je ne vois pas l’intérêt ^^

  7. @José : C’est pour symboliser le fait que le rédacteur fait exprès de ce tromper d’expression pour, à mon avis ici, dénigrer la terminologie politiquement correcte.

  8. « nous avons envoyé nos gadgets bourrés de métaux lourds dans ces pays »
    Nous ??? Non pas nous, eux ! Eux, les enfoirés de capitalistes qui s’en mettent pleins les poches en faisant n’importe quoi, et qui voudraient nous culpabiliser maintenant en disant : nous. Le tout relayé par des médias aux ordres.
    Ras le bol de cette pseudo-morale ignoble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité