Payant sur iPhone, gratuit sur Android

Les propriétaires d'iPhone seraient plus enclins à payer pour des applis que les propriétaires d'Android?

Ou les développeurs Android seraient plus enclins à donner leurs applis?

Ou peut-être ni l’un ni l’autre:

Une chose est sure, les deux marchés sont assez radicalement différents, comme le montre une étude menée par Royal Pingdom. Elle révèle que seulement 30% des applis de l’App Store d’Apple sont gratuites, contre 65% des applis sur l’Android Market.

Pourquoi cette disparité? Pingdom spécule que les développeurs Google sont peut-être des amateurs ou des bidouilleurs qui peuvent faire figurer leurs applis sur le Market parce qu’ils n’ont pas à passer à travers les fourches caudines d’Apple. Sans oublier un facteur important: La plateforme de Google ne gère les paiements que dans 13 pays. Enfin il est beaucoup plus facile d’installer des logiciels piratés sur les téléphones Android que sur ceux d’Apple. Ce qui peut avoir tendance à diminuer le volume des ventes.

Peut-être est-ce juste culturel? Google donne Android. Pas Apple. [Business Insider]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. j’avais cru entendre une chose y a longtemps,
    je sais pas si c’est toujours comme ça, et peut être que j’ai mal compris
    mais un développeur doit payer une sorte de licence à apple pour proposer les applications (appli gratuite ou payante)
    si quelqu’un peut confirmer ?

  2. Et il faut également payer une licence pour publier sur l’Android Market, mais qui est de $25.

    Mais il existe toujours la possibilité de distribuer l’application sans l’Android Market également, mais ça ne rentre plus dans le cadre de l’article.

  3. « Enfin il est beaucoup plus facile d’installer des logiciels piratés sur les téléphones Android que sur ceux d’Apple »

    Hahahahaha, c’te blague, non, je ne crois pas, je pense même que iPhone est plus enclin à être piraté, sinon tu fait rien avec ….

  4. Pour rappel, on ne parle pas de la proportion d’applis installées qui ont été acquises (honnêtement ou pas) sans bourse délier, mais bien de taux d’applis qui ont été PUBLIEES (un choix de l’auteur pas de l’utilisateur/pirate) comme tel.
    Dans ce sens, je ne vois pas en quoi les possibilités de piratage de la plateforme influeraient sur ces résultats. Pas plus que la possibilité d’acheter ou non une appli payante (à nouveau, ça n’a d’influence que sur le taux de piratage).

    Moi je vois surtout une plateforme ouverte, qui a un langage où l’existant est énorme (Java), qui propose des ponts vers d’autres langages dont la base de code est encore plus énorme (C), et donc la plateforme de développement ne nécessite pas d’investir dans du matos nouveau pour 90% des développeurs. Android peut donc profiter à plein de tout ce qui existe déjà (ressources en dév., code existant), notamment dans le domaine de l’open-source, contrairement à l’autre.

    Bref, encore du n’imp. A quand le prochain graphique sur le nombre moyen d’appli installées qui fera déduire mordicus à Gizmodo que les eunuques sont naturellement plus attirés par Symbian qu’Android ou iOS ?

  5. @nouknouk : Pour préciser en quoi tes remarques peuvent être fondées … ne serais-tu pas par hasard le développeur le jeu bounce box (freestore) ?
    (une appli gratuite)

  6. Il y a beaucoup de petites apps sur Android qui ne seraient pas achetées, des trucs limites de geek.
    En général, les apps qui existent sur les 2 sont souvent plus chères sur Android que sur iPhone.

  7. @nouknouk : Certes, Android utilise Java, mais ça s’arrête pas. Tu ne peux pas reprendre facilement l’existant vu que la plupart des API n’existent pas sur Android, tout a été sérieusement amputé ou modifié. Convertir un code en Obj C n’est pas bien plus compliqué. Je ne pense pas que ça joue beaucoup.
    A mon avis, la différence vient du fait qu’il y a plus de jeux et d’apps commerciales sur iPhone, donc elles sont payantes.

  8. Disons simplement que les possesseurs d’Iphone ont en général le porte-monnaie qui va avec, et donc pourquoi pas nous pomper encore plus nos sous ^^

    Je dit ça mais j’assume être G :p

  9. Il n’y a rien de plus facile de pirater un iPhone, même pas besoin d’être un informaticien pour le faire, LOL !! Mais Androïd reste quand même un très bon produit ! Bravo a Google quand même !

  10. Les clichés stupides ont la vie dure dites donc, entre « un iphone non jailbreaké tu fais rien avec » et « les iphone user c’est tous des riches ».

    Comme dit plus haut je pense que le prix « élevé » de l’abonnement pour publier sur appstore et le fait qu’il faille acheter du matériel spécifique pour pouvoir développer pousse les développeurs à proposer plus d’app payante sur l’appstore. Mais ce que je serai curieux de savoir, c’est autant sur l’appstore et sur le market place, quel est le cout moyen d’une application payant ? Pour les jeux, pour les utilitaires, pour les app débiles, etc…

  11. Google ne fait aucun cadeau.
    Leur facture est juste conçu pour rester discrète en apparence et à cour terme.

    L’argent est produit différemment et la pub ciblé par exemple, n’est que la contre-partie visible du processus, mais les modifications dans notre environnement sont phénoménales.
    La place qu’occupe Google avec ses services, applications et OS gratuit, leur confère autant de pouvoir sur les utilisateurs que sur les annonceurs. En ayant cette position centrale, il édicte littéralement certaines règles. La gratuité est alors un effet de voile, mais les données, les informations et les média n’ont jamais été autant centralisés à ce jour.

    Apple, qui n’est pas plus philanthrope, fonctionne juste dans une logique économique plus restreinte, et plus classique. Il adopte la stratégie du client captif…

    Google appâte, et Apple parque, mais il s’agît toujours d’encadrer et de contrôler leurs clients…

  12. @Mathias : Je ne sais pas où t’as vu que les possesseurs d’iPhone étaient blindés. Je vois surtout des gens bien moyens se promener avec. D’ailleurs, si tu veux acheter de l’Android cher et verrouillé, ça existe aussi (Motorola). Non, le truc c’est que les possesseurs d’iPhone, on sait déjà qu’ils ont un petit problème pour évaluer la valeur des choses. Du coup, on leur propose un prix d’ami 😉
    Je développe une appli en ce moment …plutôt pour Androïd (à mes heures perdues), mais si je devais m’acheter un Mac pour développer la version iPhone (alors que le kit Androïd tourne sous Eclipse et est multi-plateformes), tu peux être sûr que je ferais payer les premiers acheteurs (en ajoutant le prix de la cotisation Apple aussi).
    C’est ça aussi le prix de la plateforme compatible seulement … avec elle-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité