Silicium noir pour Android

L'image de gauche représente une partie de la nouvelle puce, GreenDroid, en développement dans les laboratoires de l'Université de Californie San Diego. Cette puce utilise le silicium noir, ressource sous-exploitée dans les transistors de microprocesseurs modernes. Le silicium noir n'est en fait que les parties en silicium dans les transistors des puces quis ont sous-utilisés car il n'y a pas assez d'énergie pour faire bon usage de tous les transistors en même temps. La GreenDroid promet des performances. Ses processeurs sont mis au point pour fonctionner avec de gros morceaux de code nommés "hot code" sur la plateforme Android de Google.

Le système développé par l’université est entièrement automatisé. Il génère des plans pour des processeurs spéciaux à partir du code source extrait des applications. GreenDroid utilise 11 fois moins d’énergie par instruction qu’un processeur mobile Android.

Le prototype de l’Université de San Diego utilise des tâches fréquemment effectuées par les applications populaires sur les smartphones comme les navigateurs web, les logiciels email et les lecteurs MP3. L’efficacité est 7.5 fois plus élevée. Les chercheurs se concentrent sur la mise au point de GreenDroid pour les smartphones Android avant tout.

[physorg]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et bien en gros, ils ont crée un procédé qui permet de fabriquer des processeurs en fonction d’un programme spécifique, le tout de façon automatique à partir du code source d’une application.
    En fait, on donne le code source du lecteur musical d’Android par exemple, et leur système te « crée » un processeur (Enfin le design du processeur plutôt, j’imagine), qui sera uniquement dédie à cette fonction.

    Ainsi, on pourrait par exemple imaginer qu’on aura plus tard plusieurs processeurs dans les téléphones : un pour le navigateur, un pour le mp3, etc… Ainsi, chaque processeur s’activera en fonction de l’activité demandée.

    Ce qui permettrait donc de réduire largement la consommation d’après l’étude.

    Voilà ce que j’en ai compris…

  2. Avec des applications pour smartphones de plus en plus riches, c’est les crackers, les ‘pirates’, qui vont se régaler.
    Une faille trouvée, aucun moyen de patcher et des millions de téléphones sont hors usage.

  3. Ne serait-ce pas là une traduction ‘google translate’ ? Je suppose que le ‘silicium noir’, c’est juste une partie du circuit qui ne chauffe pas parce que sous-utilisée ? Je devine que l’optimisation trouvée, c’est de tout utiliser le plus uniformément possible, pour ne pas surchauffer ?

  4. L’utilisation simultanée des portions sous-utilisée avec plusieurs morceaux de code qui aident à automatiser les choses font que le fonctionnement d’un smartphone Android est plus rapide et moins gourmand en batterie.

  5. je ne pense pas qu’on fariquera un processeur par app, mais plutot qu’on aura un truc FPGA-like

    on a un processeur de base, dont ont peux reconfigurer le hardware (en venant griller des fusible) afin de creer un tout nouveau prosseceur, avec posibiliter de le faire plusieur millier de fois

    « Une faille trouvée, aucun moyen de patcher et des millions de téléphones sont hors usage »

    c’est pas le processeur qui fait l’application, rien ne t’empeche de modifier l’app, tu perdra juste un peu en rendement

  6. @ mytiam: Please arrêtez d’écrire des articles techniques parce qu’on(je) ne comprend jamais rien à vos explications. Soit vous-mêmes ne comprenez pas ce à quoi vous faites référence dans vos articles, soit vous vous exprimez mal, désolé de le dire, mais personnellement, et cela a été dit sur d’autres articles par d’autres que moi, je dois toujours relire 3 fois vos phrases avant de comprendre le sens de celles-ci.

    2 solutions: écrivez des articles plus légers sans termes techniques/mots mis bout à bout pour faire super scientifique, soit écrivez des articles sur d’autres thèmes que sur ceux dont vous ne maîtrisez rien (hypothétique cas de figure, je n’affirme rien, je constate)

    Enfin, je lis des revues scientifiques d’un autre niveau que Giz et je comprends parfaitement ce dont on me parle sur des sujets divers et variés, je ne pense pas avoir des lacunes de compréhension de mon côté (et ce n’est pas parce que les articles sont plus développés, j’ai bien compris la formule de Giz depuis le temps, faire des brèves qui intéressent les passionnés de high-tech et les renvoyer vers des liens une fois que leur curiosité est éveillée sur un sujet: ce n’est donc pas la formule de Giz que je critique non plus).

    Je ne suis pas non plus mysogine, désolé Myrian, mais c’est flagrant depuis que je vous lis, j’ai beaucoup de mal à comprendre à vos textes. Je cite:
    « Le silicium noir n’est en fait que les parties en silicium dans les transistors des puces quis ont sous-utilisés car il n’y a pas assez d’énergie pour faire bon usage de tous les transistors en même temps. »

    De quoi ça s’agit???

    En outre: « GreenDroid utilise 11 fois moins d’énergie par instruction qu’un processeur mobile Android. »
    Là, voilà…moi y en compris, tout est résumé dans cette phrase simple. (preuve aussi que j’essaie de lire vos articles jusqu’au bout)

    Merci.

  7. Il y en a d’autres qui comprennent même si parfois je comprend pas directement se relire n’est pas une mauvaise chose au contraire enfin voilà merci pour cet article :)

  8. Hmm tout est dit!
    @MoiYEnARienCompris merci pour ton commentaire CONSTRUCTIF, tu fais preuve d’une grande indulgence pour le rédacteur… je n’aurais pas été aussi indulgent sur son incompétence!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité