Voici ce qu’un énorme orage donne dans un bateau de croisière


Le 1er août, le Pacific Sun a rencontré un gros orage alors qu'il se trouvait  à 650 km au nord de la Nouvelle-Zélande, percutant des vagues de 8m de haut et affrontant des vents de 50 nœuds. Ses 1732 passagers n’étaient pas prêts à subir ces brusques changements d’inclinaison. C’est absolument dingue.

Au début, cette vidéo ressemble à une scène d’un film comique jusqu’à ce qu’on aperçoive une femme se cogner brutalement contre une colonne et d’autres éviter les meubles qui foncent sur eux. Ils ont tous eu beaucoup de chance. Après être rentré sur Auckland après un voyage de 8 nuits sur l’archipel de Vanuatu, il n’y avait que 42 passagers blessés.

Voici une vue depuis une zone de service :

Un des passagers a dit : « C’était comme être dans un film catastrophe. Il y avait des cris et des gens hurlaient pendant qu’ils cherchaient leur enfant perdu. » Je ne comprends pas que le mobilier ne soit pas fixé au sol sur un bateau, même sur un bateau de croisière. S’il y a des marins parmi vous, est-ce normal ? [Scuttlefish]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La partie la plus amusante c’est justement au moment ou la bonne femme se prend la colonne et fini emporté dans un torrent de chaise pour se faire bloquer par un meuble ensuite.

    C’est horrible je le sais mais j’ai explosé de rire en voyant ça…

    Et je ne suis pas marin, j’ai quelques connaissances mais il faut savoir que les bateaux de croisières sont amenés à organisés des soirées et des bals dans les salles de restauration et il est donc bien plus rapide et facile de ne pas fixer le mobilier au sol.

    Dans les gros paquebot de croisières, je suppose qu’il y a suffisamment de place pour avoir des salles de fêtes, des boites de nuits, des casinos, des boutiques et des salles de restauration ou tout est fixé.

  2. en fait, sur les gros bateaux : rien n’est fixé pour une raison assez facile à comprendre.

    Il faut imaginer un hotel/restaurant/bar/galerie commerciale où il y a toujours quelqu’un qui travaille dans l’espace (nettoyage, service, etc…).

    Ca c’est le premier point. (il inclut l’économie de temps… très importante)

    L’autre est le bateau lui même. Concrètement c’est un batiement censé être très stable ! (ce qui est le cas) Et qui par ailleurs prend peu la mer en cas de forte mer pour des raisons évidentes (tourisme et sécurité).

    Ca, ca arrive… mais c’est rare. On fait moins de bateaux spécifiques pour un fait divers que de lois en France ! Si si …

  3. Ce n est pas pour critiquer mais la video ou les passagers vole dans les sens je l ai vu il quand pas mal de temps (surtout pas apres le 1er aout) je l ai vu sur webchoc sa fait un baille.
    Sauf la deuxieme !

  4. Pour avoir bossé sur un bateau de croisières 2 ans ce qui m’étonne le plus c’est que rien ne soit fixé dans l’atelier: le fenwick et même l’armoire!!! Il peut y avoir des tempêtes dans toutes les mers du monde, ceux qui font souvent le trajet continent-Corse le savent.
    Perso je pense que là les vagues faisaient même plus de 8 mètres ou sinon c’est un bateau mal conçu =p

  5. Ok, le mec a dû pas mal souffrir sous ce poids, c’est sadique.
    MAIS AHAHAHAHAHAHAHAHHA LE MEC QUI SE FAIT éCRASER PAR UN PIANO DANS LE FOND A GAUCHE !!! xD
    Oui, bon, ça va…

  6. @Noé ah tu as de la chance! donc etant donner que TOI tu a vue cette video elle ne devrait pas être présenté ici?

    car moi et surement beaucoup de lecteur ici l’on pas vue… alors félicitation ta été le premier!

  7. Le coup de l’espèce de piano, le plus hallucinant, c’est que le gars reste accroché !!!!
    Concernant le fenwick, je suis aussi surpris qu’il bouge comme ça, ç’est censé adhérer au sol bien comme il faut, si le frein à main est mis ^^…..

    Je terminerai en poussant juste un petit coup de gueule: ce n’est pas un blog d’ACTUALITÉ, et si les articles sont anciens, je m’en fout ! Sérieusement, j’en ai ma claque des commentaires du style «pfff, trop nul, j’ai déjà vu ça il y a un mois….». S’il y a une erreur dans la date du soit disant problème, ce qui est possible, ce n’est pas la peine de crier au scandale. Surtout que si erreur il y a, elle a probablement était faite dans l’article source, car les rédacteurs de Gizmodo ne font que relayer l’information (sauf certains cas: keynote par exemple).
    Il y a eu la guerre contre les «preum’s», au tour des «déjà vu». Bordel, vous voulez une médaille ou quoi ?

    Voilà, j’ai fini, merci !

  8. Les gros paquebots sont équipés de système anti-roulis (stabilisateurs actifs) qui suppriment totalement l’effet de houle. Leur stabilité est garantie par ce système qui permet de ne pas avoir à fixer le mobilier au sein du navire, il evite également aux passagers d’avoir le mal de mer, . Toutefois, ces mêmes paquebots sont censés ne pas mouiller en pleine tempête. Le suivi météo régulier leur permet d’éviter ce type d’incident.

  9. Bon, je suis Officier de la marine Marchande et je fais de la formation en gestion de crise.

    1ère : dans ma compagnie on sait aperçu, il y a 3 ans, que beaucoup de nos équipages ne savaient plus ce qu’était le mauvais, donc ça peut arriver ça fait partie du métier
    2ème : Chez nous les tables sont fixées au sol mais c’est un choix à la conception que Visiblement P&0 cruise n’a pas fait.
    3ème : Les navires à passagers sont tous stabilisés et vu la gîte prise, je pense qu’il y a pu y avoir un problème avec les stabilos pour expliquer un tel roulis.

    Pour conclure , sur cette vidéo, le mauvais temps à lui seul n’explique pas tout, 8 m pour cette taille de navire reste tout à fait maniable à moins d’un autre problème.
    Je vais récupérer la vidéo pour l’insérer dans mes supports de formation…

  10. C’est clairement un problème de stabilisateurs. Ils ne fonctionnent pas ou pire « mal » et je penche plus pour une panne de ce système. Ensuite, il faut se douter que la vidéo dure seulement 2 minutes, on peut imaginer que l’on a mis au moins ce temps pour faire venir le proue face au vent et/ou vagues. Dans l’atelier, c’est pire encore, la caméra pointe la porte, je n’aurais pas aimé me trouver dans le champ de cette caméra…

    Dans le groupe de personnes resté assis dans les fauteuils, à droite au fond de la salle annexe, si vous écoutez bien la vidéo, on les entend chanter : « plus près de toi mon Dieu, plus près de toi… » 😉 [humour noir… et humide]

  11. la porte « étanche » de la zone technique ne devrait elle pas être étanche?
    de l’eau semble s’engouffre r par son bas.

    il craint vraiment ce bateau

  12. Moi je suis marin et je peut vous dire que normalement tout est fait pour etre fixé, les placards se ferment avec une poignée etc… meme sur les gros bateaux, surtout sur les gros bateaux !!

  13. Effectivement, comme le souligne des commentateurs, dans ce cas en maintenant une vitesse suffisante par rapport à la force des vagues on met le bateau presque face au vent en remplissant les ballasts pour éviter qu’il ne roule d’un bord à l’autre. Personnellement j’ai subi un force 13 dans les années 1970 entre Palma de Majorque et Barcelone, et sans souci j’étais sur le pont balayé par les les lames que les voitures bâchées recevaient de plein fouet. Spectacle dantesque avec des éclairs en trident comme décrits dans la mythologie grecques et que je croyais être une invention d’auteurs. Le spectacle de nuit était magnifique. 13 heures de traversée et bien sûr la correspondance train (arrivé à cinq heures du matin du temps de la dictature franquiste) loupée. Le pire dans ce cas est de se caler dans sa cabine, ce qu’il faut c’est être actif pour ne pas être malade tout le long de la traversée.

  14. J’ai fait mon service militaire sur 2 gros bateaux de la marine et là, en tout cas, TOUT était fixé. Même les combinés téléphonique avaient un crochet pour les maintenir.
    Mais comme on était pas en croisière, pas de système anti-roulis, et donc en cas de gros temps, pas mal de gens verts :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité