Ceci est un réacteur nucléaire naturel

Il y a 2 milliards d’années, la Terre avait plusieurs réacteurs de fission nucléaire naturels, qui brûlaient à l’intérieur de sa croûte. Ce que vous voyez ici sont les restes de l’un d’eux, qui se trouvent à Oklo, au Gabon.

Ces réacteurs se seraient activés naturellement, suite à une forte abondance et densité d’Uranium-235. Il y a 2 milliards d’années, il y avait 3.000 atomes d’U-235 pour 100.000 atomes d’autres matériaux.

En plus d’avoir 1% d’U-235 et d’être assez gros pour maintenir la réaction, ces fourneaux nucléaires naturels nécessitaient une basse concentration d’absorbeurs de neutrons (comme le Cadmium) et une haute concentration de matériaux modérateurs (comme l’eau ou le carbone). De nos jours, il n’y a plus de réacteurs naturels sur Terre parce que les quantités de ces matières sont insuffisantes.

Ces réacteurs naturels sont importants pour comprendre la formation de la Terre, mais aussi pour trouver de nouvelles manières de confiner les déchets radioactifs. [Oklo via APOD]

Tags :