L’institut du monde arabe ouvre l’oeil

Il ouvre l'œil...

… et plutôt 30.000 fois qu’une.

Mêlant tradition et modernité architecturales, l’Institut du Monde Arabe module l’ouverture des multiples yeux qui constituent sa façade en fonction l’intensité des rayonnements solaires.

Cela permet de contrôler la luminosité à l’intérieur du bâtiment.


Ce mur entièrement automatisé, conçu par l’architecte français Jean Nouvel, ajuste la quantité de lumière qui passe à la manière ont fonctionne l’oeil humain.

Il en résulte d’incroyables jeux de lumière projetée, et une manière aussi originale qu’efficace de moduler la luminosité en même temps que la température qui règnent à l’intérieur de l’institut. [Inhabitat]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Mieux vaut tard que jamais (ou vieux motard…) Sachant que cela existe depuis 1987 date de l’inauguration du bâtiment… De plus une photo de l’intérieur du bâtiment aurait été plus instructive car la les lamelles on ne les voit pas beaucoup…

  2. Ça ne fonctionne pas. En fait le système qui devrait être automatique est mis en marche manuellement de temps en temps pour épater les touristes. Et encore certains modules sont totalement en panne. Mais pour ce qui est du scoop, merci Gizmodo, ça c’est du scoop.

  3. la news est un peu dépasser, de plus ca n’a jamais marcher l’idée était intéressante mais mal développé. Les moucharabiés eux fonctionnent et coute moins cher à produire

  4. Ca ne date que de 23 ans, une broutille dans un monde de geeks !

    Et oui, les moucharabieh électrique n’ont jamais fonctionné. Ou plutôt il fonctionnaient si mal (grand ouverts en plein soleil, complètement fermés dès qu’un nuage passait…etc.) que le personnel a décidé de les mettre hors d’état de nuire en leur coupant le jus.

  5. Bravo pour la fraicheur de la nouvelle ! Par ailleurs le système ne fonctionne plus sur toutes les ouvertures. On attend toujours que Nouvel apporte ses outils

  6. Comme beaucoup de réalisation de grand nom à Paris comme dans le monde entier, cela à fonctionné le temps de la transaction entre l’artiste et les commanditaires,et puis cela est tombé dans la désuétude et l’indifférence générale même pour ceux qui cotoient ces oeuvres au quotidien !!! beaucoup ne savent pas que les moucharabieh de l’institut s’ouvraient et se fermaient en fonction de l’ensoleillement sur le façade !!! un comble
    Voir: le défenseur du temps à Beaubourg, le petit canon au Luxembourg,la fontaine tinguely,… et j’en passe et des meilleurs
    On se demandent un peu ce que fout le ministère de la culture ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité