Un haut responsable d’Interpol se fait voler son identité numérique

A force de traquer sans relâche les cybercriminels, le patron d'Interpol s'est attiré les foudres de ces derniers.

Il a ainsi révélé lors d’une conférence à Hong-Kong que des individus malveillants avaient usurpé son identité sur Facebook pour tenter de récupérer des informations sur des opérations de son agence.

« Très récemment, Interpol Information Security Incident Response Team a découvert que deux profils Facebook tentent d’utiliser mon identité de secrétaire général d’Interpol » a déclaré Ronald K Noble.

Les informations recherchées par les hackers concernaient notamment l’opération Infra Rouge qui doit conduire à l’arrestation de plusieurs centaines de criminels.

L’homme a également souligné les dangers des attaques par déni de service sur les individus et les entreprises. Il a averti que le cyber-terrorisme est une menace désormais très réelle.

Il a appelé les dirigeants du monde à mettre en œuvre des politiques de sécurité efficaces pour se préparer et se protéger des attaques venant du cyber-espace et qui peuvent paralyser les infrastructures d’une région voire de tout un pays. [via V3 Uk]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oui c’est au cas où le secrétaire général d’Interpol aurait créé un évènement facebook avec la date l’heure et la liste des futurs arrestations… -_-‘

  2. Cyber-traque : Interpol inaugure l’investigation assistée par les internautes

    Interpol (organisation internationale de police criminelle) fait appel aux internautes pour retrouver des traces de 450 criminels dans la nature.

  3. Je pense que c’était pour ça que ça posait problème ils doivent rechercher des criminels via facebook grâce à la quantité d’information récolté par ce réseau social

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité