Comment se faire des alcools arrangés sans attendre des mois

Dans la série j’aime-bien-manger-mais-boire-aussi, nous vous expliquons comment se faire des alcools arrangés sans attendre des mois. Vous savez certainement que les alcools infusés sont le haut-de-gamme des recettes préparées par tous les amoureux de cocktails. Le problème, c’est que pour faire son alcool arrangé, il faut du temps. Et du coup, vous n’avez jamais du précieux élixir quand il faut. C’est fini ! En utilisant un siphon à chantilly, vous pouvez donner des saveurs à vos boissons en quelques minutes.

Le truc, c’est le gaz contenu dans les petites bouteilles de votre siphon. Le siphon à chantilly est généralement utilisé pour transformer votre crème fraiche en chantilly ou en pour faire des choses mousseuses. On met une cartouche et c’est prêt. Dans le cas qui nous intéresse, les saveurs des épices et des fruits que vous aurez mis dans le réservoir passeront dans l’alcool en quelques minutes grâce au gaz contenu dans les cartouches. C’est de l’oxyde nitreux. Le gaz pressurise la concoction et vous offre une subtile boisson aromatisée aux fruits (ou au gingembre ! ou aux carottes ! ou à ce que vous voulez !). Une fois que la pressurisation est terminée, servez l’infusion dans des verres, et après, vous savez quoi faire. [Cooking Issues via The Atlantic]

Buvez avec modération, ne ressemblez pas à Marina Foïs dans le film Fille perdue, Cheveux gras. Il faut que vous puissiez encore découvrir nos autres secrets de cuisine.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pas mal, je vais essayer, bien que j’ai toujours une bouteille de rhum arrangé davance a la cave, et puis ça mevitera de gâcher toutes les cartouches pour me shooter

  2. Mon astuce : Avoir en permanence 5 à 7 bouteilles de rhum arrangé en préparation… impossible de toutes les siroter avant qu’une n’ait atteint la maturité… Encore que :)

  3. l’astuce du geek qui n’a jamais le temps. y’a quand même du plaisir à faire ses liqueurs non?
    Et sinon pour finir plus vite ces bouteilles, c’est quoi l’astuce?

  4. J’étais persuadé que c’était du CO2

    J’ai vérifié, c’est bien du N2O, du protoxyde d’azote, du gaz hilarant.

    J’ai cherché pour vous :
    on peut trouver des siphons à 24 EUR et la cartouche N2O à 0,6 EUR.

    SVP, que le premier qui teste nous donne un feedback sur l’efficacité du truc…

    Pas besoin de rhum arrangé, finalement..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité