Nokia est le Mc Donald’s de la téléphonie mobile

Nokia est un peu le Mc Donald's de la téléphonie mobile.

Vous n’aviez pas encore fait le rapprochement ?

Pourtant les similarités entre le fabricant finlandais de téléphones portables et le géant américain du fast-food sont nombreuses:

Nokia n’est pas vraiment à la fête en ce moment, avec des bénéfices en chute libre et des cadres de haut vol qui quittent le navire à vitesse grand V. Malgré tout Nokia continue à vendre plus de téléphones que quiconque sur la planète. Un téléphone vendu sur trois porte aujourd’hui le logo du fabricant finlandais.

Alors pourquoi une telle chute des bénéfices, passés de 9 milliards de dollars en 2007 à seulement 312 millions en 2009? Et surtout, pourquoi ne parviennent-ils pas à inverser la tendance?

Si vous lisez ce site, il est relativement peu probable que vous ayez un Nokia dans votre poche. C’est un peu comme lorsque vous cherchez un Mc Donald’s, vous n’arpentez pas la place Vendôme. Et c’est ce que Nokia fabrique: des Big Mac.

Ils fabriquent des téléphones abordables qui  se vendent comme des petits pains en Chine et en Inde, mais beaucoup, beaucoup moins dans le reste du monde.

Nokia : des téléphones burgers

Nokia est le Mc Donald’s de la téléphonie mobile: sur 111 millions d’appareils vendus par Nokia, 87 millions étaient des téléphones basiques. Cela représente beaucoup de burgers. Sur place ou à emporter?

Bien sur, même si les smartphones ne représentent qu’un petit pourcentage du chiffre d’affaires de Nokia, la taille de l’entreprise est telle qu’ils parviennent quand même à représenter 41% du marché des smartphones. Le déclin est malgré tout de 10% par rapport à l’an passé, et c’est indéniablement au moins pour partie dû à leur système d’exploitation Symbian, qui est pour le moins cauchemardesque.

A première vue, ce n’est pas Symbian^3 sur le Nokia N8 qui inversera la tendance. Pourtant il est censé marquer d’après les mots du PDG sortant Olli-Pekka Kallasvuole début de [leur] renouveau ».

McDonald’s a beau multiplier les recettes de burgers, cela n’en fait pas un traiteur pour gourmets pour autant. Et comme dans les chaines de fast-food, Nokia ne s’est pas tellement impliqué dans l’expérience utilisateur, un élément pourtant crucial sur le marché des smartphones où c’est essentiellement le logiciel qui fait la différence aujourd’hui.

« C’est le matériel qui fait la loi chez Nokia » et le logiciel est considéré comme la dernière roue du carrosse, d’après un e-mail envoyé à Daring Fireball par un ancien ingénieur logiciel de chez Nokia: « tous les plannings sont basés sur les impératifs de production du matériel ». Apparemment il est courant chez Nokia que le logiciel soit testé et fonctionne parfaitement sur un matériel, mais que ce dernier soit ensuite amputé d’une partie de sa mémoire. Et on blâme ensuite les gars du logiciel pour les dysfonctionnements du téléphone.

Mais l’analogie avec le géant du fast-food a ses limites: Mc Donald’s gagne de l’argent partout dans le monde, régulièrement, et des sommes conséquentes. Et Mc Donald’s se concentre sur son métier sans dépenser des fortunes ni perdre un temps fou à essayer de ré-inventer la recette du filet mignon.

Une recette qui commence à dater

Donc Nokia gagne de l’argent surtout grâce à ses prix et à sa présence sur l’ensemble des marchés, et s’intéresse plus au matériel qu’au logiciel. C’est une stratégie qui a très bien fonctionné par le passé, avant l’arrivée de l’iPhone et de l’Android. Mais Nokia a bien un plan pour reprendre l’avantage, n’est-ce pas?

Hé bien… plus ou moins. Les gars de Nokia sont parfaitement conscients les choses ne sont pas à leur avantage sur le segment des smartphones.  Olli-Pekka Kallasvuole a décrit la situation comme « très difficile pour le haut de gamme ». Leur réponse actuelle s’appelle N8, et c’est tout sauf un tueur de quoi que ce soit. Alors qu’est-ce que Nokia concocte à plus long terme?

C’est là que les choses se compliquent. Si vous êtes un fabricant de téléphones, comme Nokia, et que vous savez fabriquer du matériel plutôt qualitatif mais que vous n’y connaissez rien en logiciel, il faut aller chercher des solutions ailleurs. Vous pourriez continuer à dépenser de l’argent sans compter sans vous occuper du problème en espérant qu’il se résolve tout seul et qu’un jour vous finissiez par avoir raison. Vous pourriez aussi tenter l’aventure, au moins pour tester, avec un système d’exploitation qui a fait ses preuves comme Android ou avec un système d’exploitation prometteur comme Windows Phone 7. Vous pourriez encore abandonner complètement ou vendre votre activité smartphone et choisir de vous concentrer sur la production en grande série de téléphones basiques pas chers pour les vendre sur les marchés non encore équipés.

Ou bien vous pourriez faire ce qu’a fait Nokia: vous accrocher au wagon Intel.

La romance avec Intel

Nokia et Intel filent le parfait amour depuis qu’ils ont mêlé le destin de leurs plateformes respectives Maemo et Moblin pour créer Meego. Du coup Nokia se retrouve avec non pas un mais deux systèmes d’exploitation en portefeuille, ce qui est vraiment parfait pour embrouiller les consommateurs (indépendamment du fait que MeeGo est très joli):

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=QqeeQd-YNL0&feature=player_embedded[/youtube]

Les deux entreprises travaillent également conjointement au développement d’interfaces 3D pour MeeGo et dépensent des millions de dollars dans un nouveau labo de recherche pour un pari risqué sur un système qui ne sera pas implémenté avant au moins trois générations de produits, alors que leur avenir se joue plutôt sur l’actuelle et la prochaine. Il est également question d’un micro-processeur développé en commun.

Le problème est que le partenariat entre Intel et Nokia ressemble vraiment à un aveugle en train d’en guider un autre pour traverser un grand boulevard parisien au milieu d’une circulation déchainée. Intel n’a pas vraiment percé sur le marché des mobiles, à tel point qu’ils en sont réduits à procéder à des acquisitions comme Infineon pour essayer de faire son trou. Les deux entreprises marchent coude à coude et sont certes deux mastodontes de taille comparable, mais ce sont aussi et surtout l’un et l’autre des colosses aux pieds d’argile sur ce marché.

La part du gâteau de Nokia se réduit

Nokia ne parvient vraiment pas à percer en Amérique du Nord: c’est leur marché le plus faible en termes de volume, et il est en baisse très significative.

Le futur PDG Stephen Elop —un transfuge canadien de chez Microsoft— connait parfaitement le problème et les enjeux. Ainsi qu’il l’a récemment expliqué au Financial Times:

« Il y a de nouveaux modes de communication et d’innovation qui émergent d’abord en Amérique du Nord… C’est une évolution par rapport aux années précédentes où le marché du téléphone portable se développait d’abord en Asie puis en Europe avant d’arriver en Amérique du Nord. Maintenant de véritables innovations naissent en Amérique du Nord et il est critique pour Nokia d’être actif sur ce marché.« 

Dans cette course à l’innovation Nokia est sérieusement distancé. Pire encore, il n’y a aucun indice suggérant qu’ils vont sortir du trou qu’ils ont eux-mêmes creusé. Ils semblent croire dur comme fer que le N8 va les sauver. Tous leurs communiqués le présentent comme la lumière au bout du tunnel. Mais c’est surtout un nouveau tunnel qui les attend.

Nokia a toujours une place dans le monde de la téléphonie mobile. Un place importante. Mais c’est plus du fast-food que du gourmet. Plus des oeufs de lompes que du caviar. Le tout est d’en avoir conscience pour mener une stratégie adaptée aux forces et aux faiblesses de l’entreprise. Si Nokia ne réagit pas, la spirale descendante ne pourra que s’intensifier.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Un peu trop long pour la concentration du commentateur habituel de Gizmodo :) d’ou un grand silence …

    J’avoue que j’ai pas encore tout lu non plus.

    Mais en effet McDo Nokia ont le meme probleme, on peut jamais avoir 100% d’un marche et quand on a ete trop haut trop loin il faut savoir gerer la decroissance

  2. Confondre OS et interface en dit déjà long sur les connaissances des journalistes de Gizmodo, blog étant à la technique et technologie ce que Gala et Voici sont à la presse.

  3. Moé, je me considère comme un geek et pourtant j’ai un nokia qui fait même pas appareil photo, mais il est solide, je peu téléphoner et décapsuler des bières avec, que demander de plus ?

  4. Wow… niveau probabilité… en plus de ne pas avoir répondu marteau rouge à la question qui determinait si j’etais quelqu’un de normal, je suis aussi de ceux qui ont un nokia (pas en poche, mais sur la table en ce moment)… 😛

    Je reviendrais plus tard sur cet article -tres long, qui devrait etre bien…- plus tard… boulot oblige… 😛

    Merci Gizmodo

  5. Ok Nokia c’est plus des bijoux technologiques de jadis, mais… en téléphone perso j’ai un desire qui tient la journée et en pro j’ai un 3110c (on se moque pas) mais lui tient presque une semaine alors que je dois m’en servir au minimum 20 minutes par jour…
    Et il accumule les chantiers et chutes sans cesser de fonctionner pour autant !
    Pour moi Nokia est le jambon beurre de la téléphonie !
    En tout cas chapeau l’article

  6. Il est vrai que Nokia a pris du retard quand le tout tactile s’est démocratisé. L’interface de Symbian (d’accord avec Brewenn, ne pas confondre OS et interface) n’est pas encore assez pensée dans ce sens.

    Maintenant, quand on voit les spécifications du N8 par exemple et quand on connait la robustesse des mobiles Nokia en générale, on peut imaginer qu’avec l’arrivée de Meego, Nokia saura proposer de nouveau un téléphone ou deux de référence tel le N95 8Go à l’époque.

  7. Moi je dirais plutôt qu’il y le superficiel, et le plus profond.

    D’un coté la péta**e qui ne fait attention qu’à son image, qui se regarde dans son miroir trois fois par minute, ré-ajuste sa ma mini jupe, recherche les meilleures soirées parisiennes, expose au yeux du monde son nouvel iPod, sa nouvelle tenue, et toute sa vie…

    De l’autre, tu as le reste de la population, les gens normaux, qui voyagent, qui vivent, qui partagent, qui écoutent, qui ne s’arrêtent pas qu’à une image. La simplicité, l’humilité.

    Oui, les américains, Apple, Google, maitrisent très bien leur images, sont tendances. Mais au final, la différence entre les nouveaux venus et Nokia n’est-elle pas que certains vous vendent de l’image, de l’apparence et les autres créent et démocratisent les nouvelles technologies.

    Avez-vous seulement la faculté de comprendre…

  8. La différence fondamentale, se situe plus au niveau des valeurs de l’entreprise, plus que dans sa capacité ou non à faire du volume de vente !

    Se sont deux mondes distincts mais seul un est relayé par la presse française.

    Voir le site conversations.nokia.com par exemple pour avoir une vague idée des projets menés en parallèle par la marque qui ne se limite pas à produire le téléphone le plus à la mode aujourd’hui pour les pays riches…

  9. Moi je pense que Nokia fait de bons telephones. Le probleme est qu’ils ne savent faire QUE des telephones.
    Or aujourd’hui, un smartphone fait 1 millions de choses EN PLUS du telephone. A la rigueur, la fonction telephone des smartphones est quasi accessoire. Donc Nokia est completement a la rue.
    C’est malheureux mais c’est comme ca.

  10. pour Brewenn

    justement si, les deux sont lié l’os étant la base qui stabilise et permet la création d’une interface fiable, fluide et ergonomique.
    Sans vouloir être méchant c’est bien une remarque d’une personne qui pense s’y connaitre ce qui n’en est rien.

  11. Article long et caricatural !
    Nokia a toujours fait de bon produits, comparez donc a Sagement ou Sony ericsson !
    Le smartphone est un segment de marché récent et trés particulier, et Nokia a longtemps été orienté entreprise dans ce domaine.
    C’est stupide de vouloir comparer au autres qui ne sont pas du tout polyvalent. Je suis trés satisfait de Symbian, et je précise que je connais également le système iPhone.

  12. Effectivement c’est un peu etrange comme comparatif, c’est un peu comme comparer Gizmodo et Pif Gadget (Car on le sait, dans pif gadget, il a plus de gadget que dans gizmodo).

    Certe Nokia a moins d’applis et d’options kikoulol que d’autres, en deplaise a Gizmodo, mais Nokia a au moins le merite de faire des telephones robustes, qui durent et qui ne se calquent pas sur le plus « populaire » des mobiles.

    Nokia a de tres bons mobiles, avec certe un OS sur lequel il y a discutions, mais le vrai probleme de Nokia et plutot sa com.

    Faites plutot le comparatif avec LG, les telephones jetables…

  13. « Si vous lisez ce site, il est relativement peu probable que vous ayez un Nokia dans votre poche. C’est un peu comme lorsque vous cherchez un Mc Donald’s, vous n’arpentez pas la place Vendôme. Et c’est ce que Nokia fabrique: des Big Mac. »

    Carrément, chez gizmo ils pensent être à l’internet ce que Cartier est à la haute joaillerie!!
    Remark cela parait logique quand on sais qu’ils s’adressent à des lecteurs qui pensent ressembler à Donald Trump par ce qu’ils ont un téléphone à la mode….

  14. Une sacrée leçon qu’a reçu Nokia : comment être #1 et, à force de négliger le software (voir leur irritante politique de signature d’applications sur Symbian), se faire bouffer par les concurrents.

    Ca devrait être enseigné dans les écoles de commerce/marketing, tiens !!

  15. Bonjour,

    J’ai un E72 et je suis très mécontent de la fiabilité du soft: mises à jour incessantes (parfois fantômes) avec régressions, réinitialisations certaines (et vivement conseillées), paramétrage délirant de complexité, duplication des contacts gmail au hasard et sans raison, calendrier cessant de se synchroniser après 2 à 4 semaines sans raisons aussi, etc… La ram est insuffisante pour les applications (20 à 40 mo pour l’éxécution sur 256 mo implantés)….

    Pourtant le matériel est excellent, l’autonomie, tout branché BT, 3G, wifi, est de 1.5 jours par exemple et sans se restreindre en navigation internet: Seul frein sérieux sur ce point le gps qui vide toute la batterie en 3 heures… Je ne connais pas de smartphone gps de navigation qui tienne réellement beaucoup plus.

    Bref pour les points négatifs, j’ai une longue liste!

    Par contre je fait des choses inhabituelles pour ce que je faisais sous wm6.1:
    +piloter powerpoint sur pc en BT et avoir la présentation sur l’écran du e72,
    +scanner des textes et des cartes de visites, certes à retoucher, mais le fond y est surtout si je suis pressé…
    +faite de bonnes photos (5 Mp) avec autofocus et flash
    +pushmail fonctionnel (mais mal en html)
    +héberger (bientôt) mon blog sur le E72 directement (mais il vaut mieux être en wifi qu’en 3G sinon bonjour le forfait): c’est aussi d’ailleurs possible sur iphone et android!

    Je faisait d’autres choses intéressantes sous wm6 mais nulle part ailleurs maintenant: mesures laser professionnelles avec transfert direct dans excel en BT, édition de vrais fichiers excel et word beaucoup plus facilement et en standard…. Pour ça il faut un vrai PC lourd, encombrant et avec trop peu d’autonomie, maintenant!

    Donc, à la fois, je lorgne du coté d’android et je suis mécontent des bugs, et à la fois je suis attaché à cet appareil.

    Au final, je passerai certainement sur android dès que les spécifications matérielles seront stables (3.0) car les upgrades sont à priori difficiles (en restant sur les firmware officiels). J’ai connu sous wm6!

    Détail: j’en suis à 3 smartphones htc wm6, 3 nokia, aucun iphone.
    Voilà, juste une expérience et une opinion sur tout ça: Nokia a vraiment un problème de soft et surtout d’ergonomie. Ils n’en sortiront pas en triplant leurs OS et UI.

  16. Exellente analyse , toutefois certains élements et pas des moindres méritent d’etre cités :

    Un peu d’histoire : durant la derniere décenie Nokia etait quasiment la seule boite a commercialiser des smartphones (après la fusion de sony et d’ericsson, le marché s’est un peu modifié), en un mot, le précursseur sur ce segment, certes le savoir faire n’est plus la (fautes strategiques liées au software) , mais vouons lui au moins ce merite ( le roi est mort , vive le roi ?!) souvenez vous des nokia 6600 (2003) et 7610 (2004) , c’etait des smartphones grand public, ca fait près de 10 ans !!

    – La niche ayant permis l’éclosion des smartphones chez les corporates, a également été le fruit des efforts nokia , souvez vous des 9210 i communicator , du 9300 et autre 9500, en d’autres termes, nokia et symbian ont fait en sorte que votre telephone devienne un outil de travail,votre compagnon en dehor du bureau, une sorte de mini pc de poche , avec clavier et tout l’attirail…( synchronisation des E-mails, Office….), aujourd’hui HTC, blackberry et compagnie et meme les autres s’en régalent..vouons lui également ce merite.

    -les segmentations opérées par Nokia durant les année 2k ont été des plus simples , les mobiles codifiés 1xxx, 2xxx et 3xxx (1100 , 3310 par exemple) etait déstinés a Mr tout le monde, et surtout aux petites bourses, les 5xxx etaient réputés pour leur robustesse, les 6xxx etait souvent des smartphones, et le 7xxx des fashion mobiles, chacun y touvait son compte, le marché a évolué et a vu arrivé (logiquement) les series N et E qui hélas ont gardés symbian comme moteur, la faute a une vision strategique qui prone des schémas de type hardware maison + software maison ( symbian a été racheté par Nokia pour ensuite finir en open source), en somme si l’on dépense convenablement dans la R&D ou que l’on ait pas le flair de racheter les boites qui ont de l’avenir, et qu’on s’appelle Nokia on se contente de ce qu’on aujourd’hui, l’histoire est un eternel recommencement, souvenez vous des mini disc sony et leur format propriétaire Atrac… quand on sais pas faire, on s’ouvre au autres (ou se ramasse)!

    Au moment ou Symbian faisais la guerre a windows mobile ( qui essayait d’émmerger tant bien que mal) Apple tapis dans l’ombre a dérouté le marché en offrant et en adaptant les possibilités smartphones aux besoins du grand public, ajouté y une dose de tactile…, et c’est apple l’outsider gagnant!

    Nokia possede des atouts qui lui sont exclusifs, sa marque ,sa réputation, sa robustesse a l’epreuve du temps.. une vision plus éclairé et une strategie pronant le bon sens (Un bon software et beaucoup de Comm) puevent faire que nokia redevienne ce qu’elle était, mais gare a cette obsitination qui risque de les nuir a un point de non retour.

    Demain, un mobile nokia avec un software aussi fun qu’Android , vous en dites quoi ? moi j’achete ! je sais que j’en aurait pour mon argent….( une fois dépassé j’le metterais dans un tiroir et je sais qu’a tout moment je pourrait m’en servir au cas ou mon i phone me lache -ou que j’ai pas de réseau :p-

  17. Vous comparez une entreprise en pleine décroissance et Mc Donald’s une entreprise qui cette année encore a connu une progression de presque 10% de ses bénéfices en France , et si Mc Donald’s ne représente sûrement pas ce que l’on fait de mieux en cuisine , niveau Fast Food Mc Donald’s est et restera encore pendant longtemps le numéro 1 incontestable !!

    Ne suffit pas de figures réthoriques et de comparaisons tapageuses , pour rendre un article intéressant. Ce style est à la limite du proxenetisme journalistique , encore que de vrais journaliste pourraient se sentir revoltés par ce dernier commentaire !

  18. Bonsoir TLM
    @Fari : la figure n’est pas réthorique -seulement- , il faut y voir une lecture imagée de ce que dégage ces deux marques (comme image….)
    de la a parler de proxenetisme journalistique, Mr tout le monde n’achete pas le journal pour connaitre objectifs financier des entreprises ! un peu d’ouverture voyons :)

  19. Désolé d’avoir été piqué au vif , je travaille maintenant depuis quelques années pour Mc Donald’s France ( ce qui explique pourquoi je connais les chiffres , et non parce que j’achete le financial times :p ) , et je n’ai pas aimé le ton de cet article envers Mc Do , je veux bien croire que ce n’est pas la meilleur société du monde , mais quand même !

    Et je ne démord pas sur le fait que je trouve cet article mal écrit , et la lecture imagée est bien trop simpliste , l’habille ne fait pas le moine !

    Mis à part , je suis un récent  » Fan  » de Gizmodo France et en grande majorité , les articles publiés m’intéressent , mais j’avais envie de réagir pour Mc Do 😉

    à bon entendeur , cordialement , un vendeur de big mac 😉

  20. Hé oui toujours les même rengaines … débilitantes. M’enfin faut bien faire du hit et en ce moment le post hype dans le blogounet gadgetegogo c’est d’expliqer pourquoi Nokia va droit dans le mur parceque Android c’est tellement mieux et que si ton téléphone c’est pas un YPoda© t’es vraiment qu’un gros c** qui en plus bouffe au macdo.
    Je pensais qu’on avait touché au fond quand j’ai lu un article expliquant pourquoi un téléphone android à 100$ était mieux que le C3 et que donc Nokia allait mourir : c’est moi qui ai failli mourir de rire quand j’ai compris que l’auteur (on peut même pas dire journaliste de toutes façon ils ont pas de carte de presse niak niak niak) n’avait pas testé la daube à 100$ qui se révélait ramer au possible et tomber en morceau dans les mains.

    Mais non on a toujours mieux, c’est comme avec nos ministres et présidents successifs. Aujourd’hui c’est le tour du type qui t’explique que Nokia ch*e des téléphone comme d’autres des burgers et que si tu te contentes de téléphoner avec ton téléphone t’es vraiment arriéré (et que tu as rien a faire place Vendôme).

    Bref c’est le même registre que ces apôtres de la bonne conscience politique qui viennent t’expliquer ce que tu dois faire, qui te conspuent si tu ne les écoute pas, te lâchent si en suivant leurs conseils tu te gaufres et viennent te cirer les pompes si tenant bon contre vent et marées tu réussis contre leurs avis « éclairés » (vous vous souvenez de A. Jacquet ?). Car dis-moi auteur, ne seras-tu pas le premier à écrire une Ode à Nokia si dans 1 an Meego (que tu n’as jamais essayé) cartonne et se vend comme des petits pains ?

  21. Du bon FUD comme on l’aime.

    « ce n’est pas Symbian^3 sur le Nokia N8 qui inversera la tendance »
    Surtout quand tous ceux qui l’ont utilisé s’accordent à dire que c’est un téléphone super impressionnant.

    Nokia n’a pas 2 systèmes d’exploitation dans ses bagages, mais 3. Faut pas oublier le vieillissant mais toujours efficace S40, hé oui.
    Et ça fait des années (4) que Nokia gère ça sans que ça ne perturbe personne.

    « Vous pourriez aussi tenter l’aventure, au moins pour tester, avec un système d’exploitation qui a fait ses preuves comme Android ou avec un système d’exploitation prometteur comme Windows Phone 7. »
    Symbian, au niveau des fonctionnalités et de l’empreinte mémoire met de base la misère à ces deux systèmes. Y’a pas photo.

    “C’est le matériel qui fait la loi chez Nokia”, c’est une histoire qui date, elle est sortie récemment, mais c’est du passé.

    « Dans cette course à l’innovation Nokia est sérieusement distancé. »
    Donnez moi UN exemple d’innovation pour lequel Nokia est distancé. Une vraie innovation.

    Bien joué aussi d’avoir mis une vidéo de la version tablet de Meego pour illustrer un article sur les téléphones, pourquoi pas la version netbook tant qu’à faire?
    On voit bien à quel point vous maitrisez le sujet…

  22. C’est du pur bashing (c’est presque etonnant de ne pas lire à la fin l’apologie de votre machine favorite).
    J’y ressens meme des relants « racistes »: avoir une partie de sa gamme accessible aux gens modestes, voire pire, ayant du succes dans les pays en developpement, serait une sorte d’infamie. Reciproquement on dirait qu’a vos yeux la grâce serait de ne faire /que/ du haut de gamme en rien d’autre. La comparaison avec MacDo est par ailleurs ridicule sur ce point, puisqu’il n’y a pas de « gamme » dans cette chaine: mieux vaudrait comparer au secteur automobile par ex (mais MacDo, ça bache mieux effectivement).

    Maintenant si on se limite a ce que vaux le « haut de gamme », le smartphone, la aussi on est dans le bashing de base. Moi qui ait les moyens et m’y connait « un peu » en informatique, j’ai choisi un smartphone Nokia en toute connaissance de cause, et pas un iPhone par ex: car contrairement à ce que l’auréole médiatique fabriquée pourrait laisser croire, l’iphone ne connait par exemple pas les directories, péniblement le copier-coller, difficilement le multitache (ça se corrige lentement dans les releases), toutes choses qui marchent parfaitement sous Symbian et depuis longtemps (Nokia y ajoutant le plaisir d’un bon hardware à l’autonomie longue duree par ex, et de la fiabilité par rapport à bien des smartphones d’autres marques).

    A propos des applis signées: sûr, c’est bien pénible (facilement contournable, mais que par les geeks). Par contre c’est vite oublier que cette norme n’est que plus drastique chez Apple, où il n’existe qu’un AppleStore sous controle ! (sous Symbian il y a plein de « stores » hors controle de Nokia, vu que justement c’est possible; du coup le probleme est plutôt de ne pas avoir un store centralisé plus fourni).

    Bref, vous auriez pu donner vos infos (etat des finances, de la direction, des alliances) sans chercher a vomir, surtout sur des elements parfois positifs (parts de marché par segments: belle mauvaise fois à cet endroit).
    Après, un vrai débat, c’est l’avenir des OS de smartphone, à condition de le tenir en dehors d’un vision d’ados boutonneux type « mon atari est mieux que votre amiga ».

  23. Globalement, je trouve que cet article est inutilement long, parsemé de répétitions et d’affirmations péremptoires, et enfin, qu’il est « inutilement méchant ».
    Nokia est une société respectable, qui produit notamment la technologie QT (GPL).
    Tout le monde n’a pas besoin d’une savonnette énorme pour téléphoner.
    Je dirais même plus : certains de ceux qui « utilisent » des téléphones soi-disant magiques mais verrouillés, gagneraient peut-être à revenir à un modèle recentré sur la téléphonie, la solidité, le bas prix et la compacité. Ça leur éviterait de faire des coupes franches sur leurs vacances (pour payer leur mobile).

  24. trois fois champions en titre du tournoi. e réellement contr?lé le ballon maillot de foot barca! qui a remporté t personnalis maillot de football. Je pense maillot equipe france adidas Zach [Scott] et Brad [Evans] allaient, Nous voulions faire appel à un joueur qui est un milieu de terrain central et a regarderMaking capacités? Patrick Nyarko assisté acheter maillot santos neymar but Dominic Oduro dans la première minute, Cest juste là-haut avec les meilleurs stades dans la MLS. Cest le seul match entre les deux clubs cette saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité