Customisez vos rāmen [Iron chef]

C’est un fait indiscutable : tout le monde aime les ramen (nouilles chinoises instantanées), mais bien que proposant diverses saveurs, les palais les plus sensibles peuvent arriver à se lasser.

Toujours dans notre Quinzaine Iron Chef, nous allons aujourd’hui vous proposer une liste non exhaustive d’ingrédients à même d’agrémenter délicieusement vos nouilles préférées.

Ces suggestions nous ont été susurrées à l’oreille par Toshio Yamamoto, auteur du blog  i-ramen.net .Spécialiste du sujet, il a lui-même testé 4500 recettes de ramen différentes non sans l’ajout de quelques ingrédients de sa sélection.

Le chou:

Croquant et doux, il apportera un peu de texture à vos nouilles tout en absorbant le gras de votre bouillon.

Encore meilleur cru, il est conseillé de le découper de fines lamelles et d’en déposer directement dans votre bol bouillant.

Les saucisses japonaises :

Disponibles par paquet de 6 dans les épiceries asiatiques, vous pouvez les remplacer au besoin par des knacks.

Elles font un apport en protéines idéal, déjà cuites , pas besoin de sortir une seconde casserole.

Laissez courir votre imagination pour les découper en forme de trapèzes, de lapins, crocodiles ou en simples tranches.

L’oeuf :


Également source de protéines, c’est l’ingrédient le plus populaire dans la personnalisation des ramen, simple et délicieux il peut s’introduire sous différente forme dans votre bol de soupe .

Ajouté cru dans votre préparation bouillante, il épaissira et liera votre soupe, la rendant plus consistante tout en lui apportant un peu de moelleux.

Cuit dur et découpé en tranches fines, il aura plus de tenue et de consistance dans votre plat

Le Maïs


Légèrement sucré , il apportera un peu de croquant à votre soupe et calmera l’ardeur parfois trop présente des épices et piments.

2 écoles s’affrontent quant à la façon de l’ajouter :

Simplement parsemés au-dessus du bol, certains préféreront le faire légèrement griller dans un peu de beurre avant de le mêler aux nouilles.

Les Pousses de soja :

Quoi de mieux pour s’accorder à ces saveurs asiatiques qu’un peu de soja ?

On en trouve à peu près n’importe où aujourd’hui. Très bon marché, sa saveur subtile ne dénaturera pas votre soupe, mais saura lui apporter texture, croquant et fraicheur.

La Nori :

Tout comme le Soja, la Nori nous apporte de ces saveurs typiquement asiatiques.

Il s’agit d’une algue riche en protéines le plus souvent présentée sous forme de feuilles séchées.

Ses saveurs iodées amuseront autant votre palais que votre oeil au gré de sa transformation au contact de l’eau chaude.

Attention toutefois à ne pas en abuser, le Nori est particulièrement fort en gout.

Le Parmesan :

Souvent réservé aux pâtes, le Parmesan frais est l’un des fromages offrant le plus de gout aux plats, très salé, veillez à l’utiliser avec parcimonie .

Le Beurre :

Oui du beurre… pour rendre votre soupe un peu plus riche et apporter un peu d’onctuosité à vos pâtes.

Le Poireau :

Certains préféreront utiliser le blanc pour sa saveur proche de l’oignon, afin de conserver le côté asiatique des ramen.

D’autres y verront une version exotique du pot-au-feu en utilisant les parties les plus vertes.

Et vous ? Quelle est votre recette de ramen préférée ?

Images: Seattle Dream Homes, Susan Mernit Preetam Rai geishaboy500, et  Robert S. Donovan.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. @ David : tu chipottes surtout pour rien, on ne prononce par « R » pour écrire « L », c’est juste que la prononciation chez nous occidentaux tient autant du R que du L, dans les mots comme ca on a le « choix » de l’écriture, quand ce n’est pas standardisé par les moeurs.

  2. @ David: On écrit Ramen (Orthographe) et on lit Lamen (Phonétique)

    En japonais le son « R » n’existe pas… Il est prononcé « L » (à peut pres car le son « L » n’existe pas non plus… C’est un son entre « R » et « L »)
    Il y a de nombreuses autres différences phonétiques: le « U » en fin de mot ne se prononce pas, le « H » se lit se aspirée, les voyelles ayant un « ^ » sont longues (ex : Ô se lit ooo)…

    Il y a d’autres différences mais à moins de se mettre au japonais…

    PS: Oui les Ramens sont d’origine chinoises mais sont devenues japonaises avec le temps… Au même titre que la choucroute a été découverte pas des chinois pendant la construction de la grande muraille… On ne peut pas limiter une chose à son invention mais plutot à son utilisation!

  3. Non mais les meilleurs Ramens viennent de Corée du sud et ça ce n’est pas discutable…
    On peut aussi les personnaliser avec des fruits de mers,de la viande hachée, du poulet en filet ou du thon en boite aussi… Essayez les coréennes et vous laisserez tomber toutes les chinoises,japonaises ou autres thaïlandaises… Bon appétit!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité