Test BlackBerry Torch

blackberry-torch-review-15_hero

Test BlackBerry Torch

Sans fanfare ni trompettes, le Blackberry Torch a été récemment lancé le mois dernier, mais quelques signes indiquent qu’il est le meilleur BlackBerry depuis le Bold 9700. Le Torch est désormais disponible chez AT&T aux USA et chez SFR en France (et d’autres réseaux surement). Grâce à son écran tactile, à son clavier physique ainsi qu’à un système d’exploitation et un navigateur mis à jour, le BlackBerry Torch surpasse tous ses prédécesseurs. C’est finalement ce que le BlackBerry Storm aurait dû être, et le Torch represente aussi une chance pour BlackBerry de rester dans la course. Le meilleur BlackBerry, peut etre, mais est-ce le smartphone qu’il vous faut? Voyons ça…

Le contexte

Avant de lire ce test, voici quelques éléments de contexte: j’ai utilisé le Torch comme téléphone principal pendant 7 à 10 jours environ. Durant cette période, j’étais connecté à un compte hébergé sur Microsoft Exchange et j’ai utilisé un plan BlackBerry Entreprise chez AT&T. Mes emails professionnels, mon calendrier et mes contacts ont été synchronisés rapidement. J’avais en permanence les mises à jour de mes contacts sur Facebook et je lisais mes emails en déplacement. J’allais sur Internet plusieurs fois par jour pour lire les actualités et suivre la bourse. Je ne passe pas beaucoup d’appels: à peu près 10 minutes par jour, au plus. Notez que notre utilisation est ce qui affecte le plus la durée de vie de la batterie, et c’est elle qui conditionne aussi le fait qu’on aime, ou pas, les applications d’un téléphone.

Informations techniques

Blackberry Bold 9700 BlackBerry Torch 9800
Ecran 480×360, 2.44″ Ecran tactile 360×480 3.2″
Clavier physique Clavier physique
256MO interne + slot MicroSD 4GO interne + 4GO MicroSD (inclus)
256MO RAM 512MO RAM
WIFI b/g, UMA (option operateur) WIFI b/g/n, UMA (option operateur)
APN 3.5 Megapixel APN 5 Megapixel avec Stabilisation
3G UMTS 3G HSPA
BlackBerry OS 5.x BlackBerry OS 6.x
CPU a 624Mhz CPU a 624 Mhz
1300mAh battery 1500mAh battery
Port audio 3.5mm Port Audio 3.5mm
109 x 60 x 14mm, 122g 111 x 62 x 14.6mm, 161g)
Specs (Anglais)

Le design


Cette vidéo montre le BlackBerry Torch, en vrai
Test BlackBerry Torch
Le design est sobre mais ne paraît pas aussi anguleux que le Bold 9700

Le BlackBerry Torch a plus ou moins la même forme que le Bold 9700. Il est juste un peu (un poil!) plus épais mais il est sensiblement plus lourd (161.1g) que son cousin 9700 (122g). Je vous laisse faire votre opinion sur son design (voir la gallerie photo) mais je le trouve moyennement attirant. Il me rappelle même d’anciens téléphones, comme certains Pantech (c’est dire..). Je dirais que le Bold 9700 est plus joli et peut-être que BlackBerry aurait dû sortir une version en noir plutôt que bleu profond. Les logos de BlackBerry et d’AT&T (ou autre) ajoutent à l’encombrement visuel. C;est une opinion personelle…

Les téléphones à claviers coulissants sont difficiles à concevoir parce qu’ils sont forcement plus epais, et lourd. Le Torch est plus gros que l’iPhone 4 mais RIM a fait un très bon boulot en intégrant un clavier coulissant.

Le clavier (excellent)

Test BlackBerry Torch
Malgré les difficultés, le clavier coulissant est excellent

Le mécanisme coulissant paraît solide, ce qui est toujours un bon signe. Quand le téléphone est fermé, j’ai juste à placer mon pouce au milieu de l’écran pour faire apparaître les fonctions. Par contre, si l’écran tactile est actif (tel. allume), il est plus difficile de débloquer le téléphone sans cliquer sur quelque chose. La courbe très arrondie du bas de l’écran fait qu’il est assez difficile de débloquer l’écran en poussant par le bas, la meilleure option est de mettre son pouce sur l’écouteur et de l’ouvrir. C’est un peu bizarre mais ça marche. J’ai aussi remarqué que les utilisateurs qui ont les ongles longs peuvent avoir des soucis avec la rangée supérieure du clavier et se heurtent au rebord du haut.

Une fois que le clavier est ouvert, il vous sera sans doute familier: c’est le même que celui du Blackberry Bold 9700. Cependant, les touches sont un peu plus plates (il faut qu’elles passent sous l’écran) mais heureusement, cela n’a pas beaucoup d’impact sur ma vitesse de frappe. Après avoir utilisé l’iPhone 4 pendant deux mois environ, j’apprécie beaucoup un clavier physique.

Blackberry a réussi là où tant d’autres ont échoué: ils ont conçu un excellent clavier coulissant  (est-ce si dur?? Apparement, oui). Il s’agit en fait du meilleur que j’aie jamais testé, et j’en ai vu bon nombre. J’espère aussi que les autres marques vont travailler au design de leurs claviers (ça n’est pas si difficile que ça)

Le clavier virtuel (mouais)

Test BlackBerry Torch
Je ne suis pas très fan du clavier virtuel bas contraste

Alors que le clavier physique est excellent, je ne suis pas très fan du clavier virtuel. D’un côté, il est simple et très lisible (les lettres) mais d’un autre côté, des touches foncées sur un fond foncé, ce n’est pas l’idéal, surtout à l’extérieur, en plein soleil. Heureusement, le dictionnaire est très efficace et permet de gagner du temps, ca compense. De même, le système en général n’est pas très réactif et cela rend le clavier virtuel moins performant qu’un clavier qui répond à 60 images par seconde comme sur un iPhone 3GS/4, un Samsung Galaxy S ou un Zune HD.

L’écran (moyen)

Test BlackBerry Torch
L’écran gagnerait à avoir plus de pixels et RIM n’en tire pas le meilleur parti possible

L’écran 3,2 » 480×360 ne bat aucun record de finesse et la concurrence peut se targuer d’en offrir de meilleurs avec (au moins) deux fois plus de
pixels. Eta
nt donné que cela n’affecte pas le design général du téléphone, c’est dommage que RIM n’ait pas amélioré la définition de l’écran. Les utilisateurs sont cantonnés à la celle du Bold 9700, mais sur un écran presque deux fois plus grand! En gros, cet écran est (tout juste) suffisant pour les emails, mais c’est un choix dangereux de la part de RIM. L’iPhone 3GS a dû faire face à des critiques similaires, et la question a été résolue avec l’iPhone 4. Espérons que RIM fera de même – très vite.

Trackpad

Test BlackBerry Torch
Le trackpad est très pratique, aussi parce que l’OS lui-même n’est pas conçu completement autour du tactile

Les trackpads sont assez courants sur les appareils Blackberry, et ils remplacent très bien les trackballs. Il est parfait si vous voulez placer le curseur entre deux caractères, ou si vous voulez simuler une souris. Il permet aussi de survoler (« hover ») (des applications ou des sites, ce que le tactil pur ne permets pas de faire). Vous pouvez très bien vous en sortir sans, mais quand on doit manipuler de grandes quantités de texte, il devient très pratique.

Autres

Test BlackBerry Torch
L’USB marche depuis le dock mais je ne peux pas taper quand je recharge par câble

Le port USB se trouve sur le côté gauche du téléphone. Même si j’adore le micro-USB pour ses fonctions recharge et synchronisation, celui-ci est placé d’une manière qui m’empêche d’utiliser ma main gauche de manière efficace. C’est frustrant quand on doit taper des emails pendant qu’il recharge. Le port devrait être déplacé plus haut sur le côté ou sur le haut ou le bas du téléphone.. et ça marcherait toujours avec un dock (en bas).

Les trucs de bases

Composer un numéro (facile et rapide)

Test BlackBerry Torch
Les fonctions de base, comme composer un numéro sont faciles à utiliser, et rapides

Trouver un contact est très facile, il suffit de commencer à taper un nom et le moteur de recherche va le trouver tout de suite. Après, ouvrez sa fiche et choississez le numéro à appeler. Il est aussi possible de composer directement un numéro, un bouton « appeler » va apparaître juste en dessous du champ « éditer ». Vous n’avez pas besoin d’ouvrir l’appli téléphone mais vous voulez utiliser un cadran, cliquez juste sur le bouton « Appel » et l’appli va s’ouvrir. Passer un appel est simple et efficace mais j’aimerais voir des raccourcis, comme chez Android.

La qualité audio des appels (bien)

Test BlackBerry Torch
La qualité audio est très satisfaisante, et suffisamment forte depuis l’écouteur.

La qualité audio est très satisfaisante, même si le son est un peu étouffé selon moi. Le volume est suffisant, même dans un endroit assez bruyant comme un restaurant ou un bar. Le volume du haut-parleur suffit dans un endroit relativement calme mais dans un endroit public, il gagnerait à être plus puissant. Rien à dire de ce côté-là.

Prendre des photos, filmer (mitigé)

Test BlackBerry Torch
L’appareil photo est au dessus de la moyenne mais pas aussi bon que celui de l’iPhone 4

Les photos sont correctes mais ce n’est pas aussi bien que l’iPhone 4 (et c’etait avant l’HDR sur iPhone); principalement pour deux raisons: la photo ne rend pas aussi bien avec peu de lumière et celles du BlackBerry Torch sont aussi filtrées après coup (« sharpen » un peu trop fort). Le filtre est assez commun pour les smartphones et ça sert à rendre les photos plus « nettes », un peu trop à mon goût cependant, ca fair artificiel pour le coup. J’ai mis en ligne ceci photos on Flickr pour que vous voyez par vous-même.

Test BlackBerry Torch
La qualité des photos à la lumière du jour est correcte, mais avec une luminosité plus faible, l’iPhone 4 est clairement meilleur.

L’enregistrement de vidéo est correct. Contrairement à certains autres, RIM ne prétend pas enregistrer en 720p quand ce n’est pas le cas et cette version 640×480 (VGA) en 4:3 est bien. Les vidéos 640×480 marchent à 24 fps (contre 30 pour d’autres plateformes). Le résultat est satisfaisant avec une bonne luminosité mais l’appli vidéo est parfois un peu lente.J’ai mis les videos originales sur Flickr pour les curieux.


Video: le BB Torch en action. Ca montre aussi les limites en mode macro (de pres)Dans l’ensemble, la qualité visuelle du BlackBerry Torch est dans la moyenne par rapport aux smartphones récents, et elle n’atteint pas celle de l’iPhone 4, surtout avec une luminosité basse. Dommage…

Blackberry OS 6 (Nouveau!)

Comme on dit toujours, la véritable valeur du téléphone est dans son logiciel et le BlackBerry OS 6 représente une avancée majeure pour les BlackBerry. Nous avions de grands espoirs pour cette version du système d’exploitation mais le BlackBerry OS 6 n’est pas aussi révolutionnaire que certains l’auraient souhaité. Il faut reconnaître que RIM a réglé énormément de soucis qui mettaient en danger ses parts de marché a court terme. C’est probablement la meilleure stratégie pour s’adapter d’un point de vue pratique. Re-concevoir de A à Z un appareil est, en général, un rêve de geek mais cela n’arrive pas dans le monde réel. Voici quelques changements notables:

Apparence et ressenti (améliorés)


Vidéo: l’apparence et le ressen
ti du BlackBerry OS 6.0
<
/em>
Test BlackBerry Torch
La nouvelle interface est bien faite; j’espère qu’elle va inspirer Android qui est un peu plus moche…

La nouvelle interface n’est pas radicalement différente, donc les utilisateurs de BlackBerry retrouveront leurs marques rapidement (« frais mais familier » était le mot d’ordre). Par contre, c’est une belle remise en forme et certaines choses, telles que les paramètres, ont beaucoup été améliorées (plus d’informations plus tard). Les utilisateurs peuvent faire des mouvements pour élargir la rubrique des applications, ou passer de « Media » à « Favoris » ou à d’autres sous-sections. J’ai été surpris de voir que les aperçus ne peuvent pas être paramétrés, ce que je souhaite vraiment. La prochaine fois peut-être…

Le navigateur Internet (enfin bon!)


Vidéo: le navigateur du BlackBerry OS 6 en action
Test BlackBerry Torch
La navigation sur Internet a « enfin » atteint un niveau acceptable, pas trop tôt!
Le nouveau navigateur est basé sur WebKit l’open source aussi utilisé Apple et Google pour leurs mobiles. Il est bien mieux (beaucoup mieux) que son prédécesseur (une horreur). Désormais, les sites marchent, et la navigation peut (enfin) faire face aux concurrents les plus féroces.

Le navigateur comprend un zoom en double-clic et « pinch & zoom », pour qu’il soit familier pour la plupart des utilisateurs. Alors que RIM annonce des performances remarquables, on ne perçoit pas de différence avec les meilleurs résultats des concurrents, il est même plus lent. Je crois que c’est aussi dû à la performance générale du système mais tant qu’à faire, j’aime autant avoir un navigateur habituel… (sic).

Social Feeds (Efficace)

Si vous avez une vie en ligne très active, le BlackBerry OS 6 est fourni avec Social Feeds, un aggrégateur qui compile les flux de différents reseaux sociaux. Vous avez déjà vu une application comme celle-là mais ce que j’aime bien ici, c’est que vous pouvez commenter (ou « aimer ») très vite – sans devoir aller sur l’application ou la page du réseau social en question. C’est beaucoup plus productif.

La recherche universelle (bienvenue)

La recherche universelle est une autre nouveauté du BlackBerry OS 6. Elle porte bien son nom: grâce à des mots clés, elle cherche des choses sur tout le téléphone, avec pour option d’élargir la recherche à Internet. Vous pouvez rechercher un contact, une chanson ou une photo. Cependant, des applications comme l’Email conservent leur propre moteur de recherche, ce qui est une très bonne idée. Quelques produits Android se basent seulement sur la recherche universelle et c’est ennuyeux. Si je cherche un email, je ne veux pas de fichier musique dans mes résultats.

Ecran d’accueil, écran d’appli (bien)

Test BlackBerry Torch
You can tweak the home screen, but you can’t completely customize it
Maintenant, vous pouvez décider de la place que vont prendre les icônes sur la page d’accueil (25 à 100% de la surface). Vous pouvez modifier ça en un simple geste de déplacement. Malgré la résolution plutôt basse, les concepteurs du design ont fait un travail remarquable. L’interface utilisateur est claire et très lisible. Bien joué.

Sur le bureau, j’aurais aussi aimé avoir à disposition des widgets, des raccourcis pour les numéros de téléphone ou des raccourcis pour les contacts, comme sur Android. Cela me permettrait de composer plus vite mes numéros habituels. Je pense qu’ils auraient aussi pu mettre en face un système de composition rapide (1-9) mais encore une fois, il faudrait lancer l’appli pour composer ou le clavier.

Paramètres (Mieux)

Test BlackBerry Torch
Les paramètres ont désormais des icônes; auparavant, tout était basé sur le texte, et pas nécessairement logique.
Le menu a été grandement amélioré, les anciens écrans était au format texte et on pouvait se rendre compte que les éléments ont été ajoutés à la suite, année après année. Dans cette nouvelle version, la liste de caractéristiques est (plus ou moins) stable, RIM a fait du ménage et les menus paramètres et options sont plus faciles à parcourir.

Pas encore complètement tactile

Même si un grand écran tactile a été intégré, le BlackBerry OS 6 et ses applications n’ont pas été conçues pour être utilisées en mode tactile seul. Il y a toujours de petites icônes sur lesquelles il faut cliquer ou taper, et parfois, ça serait bien plus facile avec le trackpad. Pour le moment, l’écran tactile accélère certaines tâches spécifiques, ce qui est très bien, mais le trackpad reste très pratique.

Gardez aussi à l’esprit que BlackBerry offrira toujours des appareils non tactiles, et certains d’entre eux auront un écran plus petit, RIM en tient donc compte. C’est certainement un compromis nécessaire pour le moment afin que les applis n’aient pas besoin de choisir entre actiles ou non-tactiles.

Autres considérations concernant le logiciel

Messagerie instantanée

Test BlackBerry Torch
BlackBerry offers popular Instant Messaging choices out of the box
Le système d’exploitation Blackberry est une très bonne plateforme pour la messagerie instantanée. Vous pouvez utiliser MSN, Yahoo, Google Talk et AOL Instant Messenger. Il n’y a toujours pas de support « gratuit » de Skype (Verizon en offre un, mais il est tres limité), c’est la seule chose importante qui manque de mon point de vue. Bien évidemment, les utilisateurs de RIM préfèreront utiliser BlackBerry Instant Messenger étant donné que c’est tout simplement la meilleure messagerie instantanée sur cette plateforme.

Facebook (Tout juste suffisant)

Test BlackBerry Torch
J’utilise principalement touch.facebook.com
Maintenant que le Blackberry Torch est équipé d’un bon navigateur, je préfère de loin utiliser touch.facebook.com pour suivre mes amis. L’application Blackberry est plus lente (même si ça ne devrait pas…) et je l’utilise principalement pour poster des photos quand je suis en déplacement.

Google Maps (Enfin utilisable)

Test BlackBerry Torch
Google Maps est beaucoup plus rapide que sur le Bold 9700… et les gestes?
Google Maps sur le BlackBerry Torch est bien meilleur et beaucoup rapide que sur les systèmes version 5.x … Merci à RIM pour avoir rendu Google Maps accessible! (attendez… « merci »?) J’utilise Google Maps quand j’en ai *vraiment* besoin et télécharger des cartes est desormais beaucoup plus rapide – même si les informations sur le trafic apparaissent en moins de deux secondes. On revient de loin pour cette application mais ne vous détrompez pas, les systèmes Android et iPhone restent meilleurs, car plus rapides et en plus haute résolution.

Les emails (Excellent)

Test BlackBerry Torch
Les email sont toujours l’appli phare de BlackBerry
Ce n’est pas une surprise, le BlackBerry Torch est excellent pour le texte et les emails. C’est le meilleur dans ce domaine, tout simplement. Je trouve que la combinaison clavier+écran tactile est très efficace. Je peux lire rapidement et faire dérouler ce qui est sur l’écran en le touchant, et en parallèle, le clavier me permet de répondre aussi vite que possible. La fonctionnalité tactile permet de ne pas utiliser le trackpad, c’est une bonne chose. L’application Email a conservé tout ce qui était bon auparavant, comme les raccourcis clavier, le dictionnaire, etc…

Parce que toutes les données doivent passer par le serveur de BlackBerry et parce que votre fournisseur ne retient qu’un seul compte BlackBerry, vous ne pouvez pas avoir deux comptes Exchange (personnel et pro). Je ne crois que ça ne pose pas de problème à la plupart des utilisateurs mais je pense que BlackBerry devrait faire quelque chose dans ce sens, car d’autres plateformes permettent déjà de combiner les deux, et ce sans payer le service BlackBerry.

Les documents Office

Le BlackBerry Torch permet de lire les documents. Si vous voulez les éditer,Documents To Go, une application qui permet de lire les documents Microsoft Office, existe aussi (il y a une version d’essai gratuite). Dans tous les cas, le Torch est suffisant pour lire et modifier des documents facilement. Ce n’est pas comme ça que j’aime travailler mais si votre chef vous met la pression, ça peut vous sauver la vie (ou en tous cas, votre job :) ).

Multitâche

Test BlackBerry Torch
Press and hold the « Menu » button and you will see this App selector
Contrairement à l’iPhone, l’OS 6 de BlackBerry permet le « vrai » multitâche, vous pouvez donc laisser tourner n’importe quelle applications, comme la messagerie instantanée, par exemple. Il n’y a pas de limites ou cas spécifiques. Je n’ai pas remarqué qu’elles (email, navigateur..) fassent considérablement baisser la batterie (comme elles le font sous Android). Je pense que le système BlackBerry est plus performant qu’Android, dans ce domaine. Par contre, j’aimerais beaucoup trouver une manière simple de fermer les applications non-nécessaires et trouver une option « fermer » dans le menu.

Passer d’une apppli à l’autre est beaucoup plus facile: appuyez sur le bouton menu et maintenez-le, les applications en cours vont apparaître (oops, apparement, c’etait deja dans BB OS 5.x). Ensuite, vous pouvez taper pour changer (et non fermer) les applis. Avec les OS 5.x de BlackBerry, il fallait choisir le menu, l’option « changer d’application » en bas du menu. C’est beaucoup mieux maintenant.

Stabilité

Ces temps-ci, je ne me fais pas trop de souci concernant la stabilité du système d’exploitation des smartphones. Que ce soit sous Android, iOS ou BlackBerry, c’est extrêmement rare qu’il y ait un crash. Ce qui est plus courant par contre, c’est que l’écran se fige pour quelques secondes. C’est un problème de performance et fermer des applis le résout, sur toutes les plateformes (en general). Le système iOS tend à être plus stable, car il contrôle plus sévèremment le multitâche. Le système du BlackBerry peut ralentir, en partie parce que le hardware est plus lent, mais aussi à cause de la sécurité et du chiffrement plus importants. De par le passé, j’avais remarqué que stocker pleins de photos dans l’appareil avait tendance à ralentir sensiblement mon BlackBerry. Gardez ça à l’esprit, le volume stocké peut avoir un rôle majeur dans la réactivité du téléphone.

Temps de démarrage(Moyen)

Test BlackBerry Torch
J’aimerais savoir pourquoi ce téléphone met 3min à démarrer…
Le temps de démarrage est pour le Blackberry OS est « meilleur » (3min contre 5min pour le Bold 9700) mais il est toujours ridicule: ses concurrents démarrent en moins d’une minute. Vous me direz que vous ne redémarrez pas très souvent, c’est vrai, mais quand je redémarre mon téléphone, c’est parce que j’ai besoin qu’il marche.. tout de suite!

Autorisation pour les applications (Inutile)

A chaque fois que vous téléchargez une application, vous devez l’accepter et définir ce qu’elle peut faire ou non. De ce que j’en sais, tout le monde dit « OK » à ce qui est suggéré par défaut. Je ne suis pas convaincu de la valeur ajoutée, mais c’est troublant pour les utilisateurs qui ne connaissent pas grand chose aux mesures de sécurité. Ce n’est donc pas très utile, de mon point de vue.

L’AppWorld de Blackberry (pourrait offrir plus d’applis)

Test BlackBerry Torch
Les applis sont un peu chères, et peu nombreuses, par rapport aux autres plateformes
AppWorld est l’équivalent BlackBerry de l’AppStore de l’iPhone et d’Android Market. Il est assez simple de chercher des applications, et de les télécharger/acheter. Dans l’ensemble, je trouve qu’elles sont plutôt chères par rapport à l’équivalent iPhone et Android. Par exemple, de petites choses telles que la lampe torche coûtent 3$ alors qu’elles sont gratuites sur l’iPhone. Les petits jeux peuvent atteindre 5$, alors qu’elles sont à 1$ pour l’iPhone et Android. Pensez à y jeter un oeil si vous aimez beaucoup les applications.

Les jeux (Mince)

Test BlackBerry Torch
Comment dire: Nintendo n’a rien à craindre de RIM
Le BlackBerry Torch n’est pas très doué dans ce domaine. Non seulement il y a très peu de « vrais » jeux mais en plus, ils sont très moyens à cause d’une plateforme hardware assez faible et OpenGL ES 1.1. Les téléphones Android récents et et l’iPhone 3GS/4 sont bien plus performants dans ce domaine. Ce n’est pas surprenant pour un téléphone professionnel, mais encore une fois, sur ce marché, le monde du travail et celui du divertissement et des loisirs sont en train de se fondre en un seul.

Multimedia (Honnête)


Le BlackBerry Torch en train de lire mes fichiers MP4 et une chanson
Quand on en vient au multimédia, le BlackBerry Storm? est assez bon mais ces qualités sont entravées par un processeur d’application plutôt lent et un écran basse résolution. En résumé, le Torch est très correct mais plein de smartphones bien meilleurs sont disponibles.

Le lecteur MP3 (Satisfaisant)

Test BlackBerry Torch
Simple, joli, satisfaisant
Le lecteur MP3 a l’air bien, mieux que sous Android en tous cas. Cependant, la fonctionnalité est similaire que sur les lecteurs d’autres smartphones. Vous pouvez classer les pistes selon plusieurs critères, mais si vous faites une recherche par mot clé, vous devrez lancer la recherche universelle. Quand l’écran est verrouillé, il n’y a plus d’interface utilisateur, ça serait pourtant très utile!

Le lecteur de vidéos (grande compatibilité)

Test BlackBerry Torch
Une conversion automatique est requise mais tous mes fichiers ont été lus
J’ai copié quelques films que j’ai testés sur tous les smartphones et tous ont été lus, même si une conversion, qui a lieu automatiquement lors de la copie est requise. Je ne suis pas sûr du type de conversion mais elle a été rapide, beaucoup plus rapide qu’une recompression, donc je ne pense pas que ça soit ça. Quoi qu’il en soit, ça marche bien, et c’est quasiment transparent. J’ai aussi pu copier des fichiers PSP mp4 et un movie 720p que j’avais fait moi-même. La compatibilité est très bien. Heureusement, comme ça je peux conserver mes vidéos.

Le magasin à média (Lequel?)

RIM n’a pas de boutique de musique ou de vidéo en tant que telle mais vous pouvez acheter sur Amazon, ou directement sur l’appareil via des applications telle que 7Digital. Je n’ai pas essayé le second mais je pense qu’il est très correct et apparemment, les chansons coûtent seulement 77c, pas mal. C’est la même chose pour les vidéos, même si je n’ai pas d’appli particulière à mentionner. Si vous avez creusé la question, n’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de page.

YouTube (Bien)

Test BlackBerry Torch
C’est plutôt bien, mais la basse résolution ne permet pas d’avoir une image très nette
YouTube marche plutôt bien mais les téléphones concurrents ont une qualité d’image supérieure, tout simplement parce qu’ils ont des écrans de plus grande résolution, comme les OLED qui améliorent le contraste et la luminosité. Le Torch ne peut donc pas y changer grand chose: il n’a pas assez de pixels pour rivaliser. Les vidéos ont l’air pas mal mais il y a mieux.

Les accessoires

Il y a une tonne d’accessoires pour les BlackBerry mais j’aime surtout le dock. Ou tout du moins, c’était vrai pour le Curve et le Bold 9700. J’aimais beaucoup les connecteurs robustes mais ceux-ci ont disparu et le BlackBerry Torch est équipé d’un port micro-USB. Il faut faire plus attention, vous ne pouvez pas seulement poser votre téléphone dedans, il n’est plus aussi pratique qu’avant. Le bon côté, c’est que vous pouvez synchroniser les données depuis le dock, ce qui n’était pas possible auparavant.

La batterie (très correct)

Test BlackBerry Torch
La batterie est plutôt bonne: environ un jour et demi pour mon usage normal.
La batterie du BlackBerry Torch est très satisfaisante. Pour mon usage normal, j’ai environ un jour et demi, avec le wifi en marche. C’est un peu moins que le Bold 9700 mais c’est bien. J’aurais pu éteindre le wifi mais je n’en ai pas ressenti le besoin. Contrairement à Android, il n’y a pas beaucoup de moyen de savoir quelle app requiert le plus d’énergie (c’est très utile sur Android) mais, comme d’habitude, j’accuserai l’écran, le GSM, le wifi, le Bluetooth et bien entendu, les applications.

Ce qui pourrait être mieux

Le copier/coller

Test BlackBerry Torch
Le copier/coller marche a peu pres mais il est un peu plus compliqué qu’avant
J’ai l’impression que le copier/coller n’est pas aussi confortable qu’avant. Parfois, j’ai besoin d’aller le chercher dans le menu le mode « sélectionner » ou d’autres fois, il ne marche tout simplement pas (par exemple pour les mises à jour Facebook). RIM devrait homogénéiser son comportement. Ceci dit, il a le mérite d’exister, beaucoup de téléphones Android n’ont pas ou peu de fonction copier/coller et Windows Phone 7 n’en aura du tout (sérieusement??)

Ce ne peut pas être un PDA

Test BlackBerry Torch
Pour les appareils BlackBerry, il faut souscrire au service BlackBerry ou vous ne pourrez pas accéder à Internet, même en wifi.
Je l’ai déjà précisé dans d’autres tests: étant donné que tout repose sur un abonnement BlackBerry, vous ne pourrez jamais utiliser un téléphone BlackBerry comme un PDA. Cela implique que si vous n’avez pas de connexion sans fil ni d’abonnement BlackBerry, des choses aussi simples que naviguer sur Internet sont impossibles. La plupart des gens ne le savent pas, c’est pour ça que je vous le signale. De toute évidence, le réseau Black Berry présente de grands avantages tels que la sécurisation mais il a aussi des inconvénients.

Performance (Un peu en dessous de la moyenne)

Les téléphones BlackBerry n’ont jmais été connus pour leur vitesse mais je pense que la fin du hardware moyen est arrivé. Avec un CPU de 624MHz, il est moins puissant que les autres téléphones, et ça se voit. Dans l’ensemble, il est plus lent que les meilleurs téléphones et il se fige pour quelques secondes de temps en temps. Etant donné que le BlackBerry Torch est à peu près au même prix que les autres téléphones, et étant donné que l’offre Entreprise de BlackBerry peut revenir cher tous les mois, il est difficile de tolérer une plateforme de la génération précédente..

Cela a marché pour RIM, de par le passé, mais il est temps de s’atteler sérieusement au problème. Le BlackBerry Torch aurait vraiment besoin d’être plus performant.

Conclusion

Test BlackBerry Torch
Un bon téléphone, un super BlackBerry mais pas un danger pour Android ou l’iOS.
Le Blackberry Torch présente de nombreuses amé
liorations, par rapport aux
anciennes générations mais ce n’est pas le « choc » qu’on aurait espéré. Du côté du software, beaucoup d’améliorations absolument nécessaires et urgentes ont été apportées (comme le navigateur), tout simplement pour conserver leur position sur le marché. Des choses dépassées, comme les paramètres, sont maintenant utilisables, c’est aussi vrai pour l’interface utilisateur, qui a pris un bon coup de jeune niveau design.

Par contre, la mise à niveau du hardware a été loupée. C’est une bonne idée de garder le volume du Bold 9700 et le clavier marche vraiment très bien mais le design me semble vieillot. Dans le téléphone, le processeur d’application est un peu mou par rapport aux concurrents. Les smartphones deviennent obsolètes assez vite et les utilisateurs vont devenir plus regardants et exiger une réactivité de 60fps.

En résumé, le Blackberry Torch ne va pas entamer l’avance d’Android ou d’iOS, j’en suis sûr et certain. C’est une valeur sûre pour les gens qui communiquent beaucoup par texte cependant: si vous êtes un utilisateur de BlackBerry heureux, ce smartphone est un bon nouveau modèle. J’aimais bien le Bold 9700 et j’aurais aimé avoir un Torch à ce moment-là. La combinaison clavier+écran tactile est un grand plus et un navigateur plus rapide accompagné de Google Maps est bienvenu. En fait, le Torch est un formidable appareil pour traiter les textes mais pas un des meilleurs smartphones du marché.

Liens

BlackBerry Torch chez SFR,BlackBerry France

Ne ratez pas nos autres tests: test iPhone 4, test Macbook Pro, test iPad, test Nexus One, test Blackberry Bold 9700

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité