Transformez votre MacBook en tablette

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=QZGskdaJww0&feature=player_embedded[/youtube]

C’est peut-être du bricolage, mais l’auteur de ce projet a transformé lui-même son MacBook en tablette pour une cinquantaine de dollars.

Contrairement à d’autres mods, celui-ci ne requiert pas d’éléments complémentaires hormis l’écran tactile bien sur. L’auteur du mod, Enigma-penguin, l’a payé environ 50$. Du coup pas d’écran qui bascule, mais un simple écran tactile posé sur l’ordinateur.

Evidemment si vous n’avez pas déjà un MacBook, il vous coûtera moins cher et il sera moins risqué de vous munir d’un iPad. Mais si le projet (toujours en cours de développement) vous tente, vous pouvez toujours vous lancer vous aussi. Plus d’info ici: Tablet Mac Project [Enigma-Penguin.net via Hack a Day]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. L’avantage majeur de ce genre de projet et de vous permettre d’utiliser de manière tactile un « véritable » ordinateur, avec un « véritable » système d’exploitation, de « véritables » outils de production (artistique, informatique, graphique…) et pas un iOS ultra-bridé pour stage d’initiation senior…
    Bref, si le tactile s’implante de manière utilisable et fonctionnelle comme interface pro, de pouvoir avoir avant l’heure l’ergonomie de demain sur les machines d’aujourd’hui (performances exclues…).
    Beaucoup de monde travaille dans cette direction, bien avant Apple et Google, car certaines interfaces graphiques et tactiles permettent réellement une amélioration ergonomique.
    La projection d’une console virtuelle manipulée de manière visuelle, intéresse les ingénieurs du son (il y a déjà pas mal de contrôleur permettant ce type de manipulation), les tablettes graphiques écrans sont l’exemple type de telles applications dans le domaine de l’image. L’idézl serait en effet d’avoir une ergonomie tactile adapté à chaque logiciel. Dans certain cas il n’y a, d’ailleurs aucun intérêt à utiliser une interface tactile la captation 3D pointant déjà le bout de son nez…

    Que ce soit avec un iPad ou n’importe quelle Tablette Androïd, les appareils actuel sont technologiquement évolués en terme d’autonomie, d’interface et d’ergonomie, mais cela reste des « jouets » d’un point de vu puissance de calcul.
    Je vous invite à regarder la quantité de projets développés, dans la famille Open CV et autre pour remarquer qu’il y a une réelle montée « professionnelle » de ce genre de recherche d’interface alternative.
    La solution intermédiaire que tout le monde attend étant le concept de tablette comme « télécommande » déportée d’un système de calcul performant.
    Ce qui ferai avancer les choses ça serait un système de VPN plus performant permettant de transmettre les données entre une tablette et un ordinateur et surtout d’afficher sur la tablette (à vitesse et rafraîchissement convenable, pas comme ce qu’il existe aujourd’hui) l’image venant de cet ordinateur.
    La tablette pourrait alors devenir, un outil secondaire fonctionnel, avant même d’avoir eut le temps, extrêmement laborieux et long, de devenir un véritable ordinateur.
    Objectivement; il y a d’ailleurs peu d’intérêt, à terme, a doter les tablettes d’une puissance de calcul coûteuse, volumineuse, et énergivore. C’est même paradoxal par rapport à l’utilisation de ce type d’appareil.

    Pour des question d’autonomie énergétique et d’intégration, les tablettes pourrait ralentir leur montée en puissance, en devenant de simple périphérique, ce qu’elles ont toujours été de toute manière.
    Déployer des investissements et de effort technologique paradoxaux pour intégrer des processeurs et des GPU puissant dans les tablettes, c’est avant tout une histoire de domination du marché, les constructeur ne sont pas dupes. La tablette, le smartphone ou plus tard la table base tactile, l’écran holographique, pourquoi pas, c’est les futurs périphériques, d’un système puissant déporté: le cloud…

  2. Je vous parle même pas du rapport quantité/prix au Go des différentes versions de l’iPad ou de la Galaxy…
    Un disque dur de 2 To valant moins de 100 €…
    Cette course est nécessaire à l’expansion de ce type d’appareil, mais tout le monde sait qu’elle est inutile en soit.
    Il nous faut juste un très bon VPN…

  3. effectivement si tu prend un disque pouri c’est pas cher mais ton compare une machine complete a un disque dur?
    de plus même si tu arivait a calculer le prix de la mémoire d’un ipad (jvoi pas comment sans voler les données apple ou de ses sous-traitant) tu compare du SSD a un disque mécanique! regarde donc un peut le prix d’un disque SSD l’ami et on en reparle.

    sinon l’ipad, même l’iphone rempli completement les conditions pour être appelé ordinateur: mémoire, procésseur, OS…..
    donc éffectivement on a pas la même puissance mais c’est comme comparer une UC et un portable, il y a toujour une marge sur les performances mais ca répond pas aux même besoin, ou il faut faire des compromis mais le cloud est possible que si il y a une couverture 3G exelente ce qui n’est pas le cas donc tu enleve toute la mobilité dans ce cas, tablette fonctionant que si tu as du wi-fi pas génial… le but c’est justement d’être mobile ( comme dans un train )

  4. Alors « mon ami », pour reprendre ton langage familier et suffisant:

    1) Sans connaître les marges bénéficiaires d’Apple, réputée parmis les plus fortes je crois, je remarque juste que la différence de prix entre le modèle 16 Go et le modèle 32 Go d’iPad, qui n’ont aucune autre forme de différence technologique est de: 599 – 499 = 100 €
    Source Apple: http://store.apple.com/fr/browse/home/shop_ipad/family/ipad
    Le prix d’un SSD de marque plus que respectable (disons Intel, sans forcément valoriser ce produit) est de 109 € pour 40 Go (source: Macway.fr)
    Ce qui nous donne environs 6,25 € le Giga pour un iPad contre 2,725 € le Giga sur un disque SSD… Ton argument ne semble pas vraiment fondé, mon « ami »…

    2) Je n’ai pas seulement comparer les capacité de stockage, c’est même un argument très secondaire. Je n’ai jamais comparer le prix d’un disque dur avec le prix d’un iPad complet (tu hallucine, relis avant de t’acharner bêtement).

    3) Je ne commenterai pas ton idée que « même l’iphone rempli complètement les conditions pour être appelé ordinateur », je laisse à d’autre le soin de te pourrir pour cette aveu manifeste d’amateurisme…
    A priori, soit tu ne travaille pas réellement avec des outils informatiques, soit je serai vraiment curieux de savoir quelle activité tu pratique professionnellement avec un iPhone…
    Je crois qu’un point de vu avisé, plutôt qu’un cris néandertalien perdu dans le cosmos, te permettrai de différencier, des appareil certes puissants en comparaison avec ceux que l’on avait il y a 5 ans, et de véritable outils de production. Tu remarquera qu’en même temps que le puissance des smartphone a évoluée, celle des ordinateur de bureau et des portable aussi. C’est lié en parti à nos besoin en ressources. Un iPhone peu te sembler plus puissant qu’un ordinateur de bureau d’il y a 10 ans, mais le besoin actuel sont aussi plus important…

    4) L’écart de performance entre un iPhone/iPad et un ordianteur de bureau n’as rien à voir avec l’écart de puissance d’un ordinateur portable. Certains portable ont aujourd’hui les même processeur et cartes graphique que des ordinateurs de bureau très correct. Alors que je n’ai pas employé cette argumentation, ton décryptage est encore faux…

    5) Tu as totalement le droit de ne pas partager mon avis, sur les tablettes (je n’ai pas parlé que d’iPad), et je n’ai fait que pointer une course inutile à la puissance. Bientôt ses appareils se livrerons une bataille commerciale, c’est la seule raison qui justifiera leur montée en puissance…

    Ce que j’ai voulu dire c’est qu’à rendement équivalent la puissance utilisable d’un point de vu professionnel, va coûter bien trop cher à produire dans ce format d’appareil, qui pourtant présente un intérêt d’un point de vu ergonomique. Il deviendra, à terme, nous avons encore du temps, plus pertinent et plus rentable (pour tous, constructeurs comme utilisateurs) de dériver leur puissance de calcul vers un appareil dédié qui ne soit pas tributaire de la miniaturisation, du poids et d’un nombre limité d’options et d’extensions. Si tu relis mon commentaire tu verra que j’ai parlé d’une utilisation de l’interface tactile des tablettes d’un point de vu professionnel, alors ton histoire de réseau 3G est un peu hors sujet, à mon avis. Un utilisation professionnelle d’un périphérique de contrôle tactile, c’est forcément en wifi, dans un cadre productif et pas dans une utilisation amateur et dilettante, dans le métro ou chez ta grand mère…

    Bon, mais si tu t’es fait plaisir en même temps, y’a pas de problèmes, les commentaires sont aussi là comme défouloir et passe temps, j’en suis aussi la preuve…

  5. S, s, s , s ,s ,s ,s , s, s, s, s, s, s, s, s, ….

    Ca c’est tous les « S » que j’ai pas mis au pluriel… Désolé…
    Le principe du libre commentaire ne permet pas la fonction « Edit », c’est dommage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité