16 semaines de cabane pour ne pas avoir communiqué son mot de passe

Un jeune homme britannique a été condamné à seize semaines d'emprisonnement après avoir refusé de donner à la police le mot de passe protégeant l'accès à son ordinateur. Dura lex sed lex. Quant aux policiers en charge de l'affaire ils tentent toujours de cracker le fameux mot de passe. En vain.

Oliver Drage, 19 ans, avait été arrêté en mai 2009, dans le cadre d’une enquête sur d’éventuels abus sexuels sur mineur. Pas lol, d’accord. Sauf que les enquêteurs n’ont pas réussi à l’inculper ni à prouver son éventuelle implication dans de tels faits. Bon sang, mais c’est bien sûr ! Et si on disséquait le contenu de son PC portable ? A l’attaque secrète de l’UC pour en percer la substantifique moelle. Ni une ni deux, les enquêteurs ont voulu faire parler la bête. Problème, impossible d’accéder au contenu. Bad luck guys.

Oui, Oliver Drage avait bloqué son accès via un mot de passe fort de 50 caractères via un logiciel protégeant l’accès à ses données (ce qui ne prouve rien non plus quant à une hypothétique implication dans les faits…). Les policiers lui ont demandé ce fameux password. Réponse négative du jeune homme ou no way dans le texte originel. Conséquence ? Une violation à la loi et une peine de prison de 16 semaines infligée par le tribunal de Preston Crown Court, Liverpool.

Quant aux experts de la police britannique, ils tentent toujours de pénétrer dans le PC. Quid au bout des seize semaines de cabane ? Mystère. A l’ombre, Oliver Drage ne doit pas franchement rire quand même…

Source : [Gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 50 caractères ? il va trouver le temps long en prison le temps que ce soit cracké… :)

    D’un autre côté, s’il a rien à se repprocher, je vois pas pourquoi il refuse ?

    Sinon c’est quoi son OS ?

  2. En étant en possession de la machine ils n’arrivent pas à accéder aux dossier ? Sait-on si c’est le BIOS ou simplement une session windows qui est protégée par mot de passe ? Dans le deuxième cas, cela ne sert à rien de tenter de casser le mot de passe, ils auraient plus vite fait de contourner l’authentification !

    Cependant, concernant les droits, le secret d’un mot de passe est-il un bien « privé » ? D’être forcé de le révéler est légal en France ?

  3. Certainement encore une news à moitié erronée. On ne peut pas bloquer l’accès à un ordinateur via mot de passe. Il suffirait de retirer le disque pour accéder aux données (quelque soit l’OS).
    Je pense plutôt qu’il a utilisé un logiciel quelconque de chiffrement des données sur le disque (BitLocker, TrueCrypt, FileVault, …)

  4. Avec Unbuntu Edition Serveur, on peut chiffrer entierement et de maniere transparente tout ses dossiers persos…..
    Y a juste une petite option `a cocher `a l’installe

  5. on se laisse pas enfermer 16 semaines pour un mot de passe si l’on a rien a se reprocher…
    et je pense aussi que la news à encore une fois était mal traduite…

  6. Pourquoi ils ne démontent pas le disque pour le mettre en disque dur externe sur une autre machine ? Ils pourront alors voir s’il s’agit de partitions Windows, Mac ou Linux et ainsi faire en conséquence !

  7. @welin : il a peut-être des choses à cacher mais qui n’ont rien à voir avec son inculpation.
    juste un exemple pour que tu comprennes :
    t’as des films/series sur ton pc que t’as téléchargé ? a combien s’élèverait ton amende ?

  8. +1 Jean-daniel

    J’opterais ici aussi pour un problème de chiffrement des données type TPM plutôt que pour un problème de mot de passe de session.
    Démontez n’importe quel disque et montez le sur un autre système (en USB ou en interne), et vous aurez accès à toutes les données si elles ne sont pas chiffrées (sauf si le bougre s’est inventé un système de fichier maison:-) )

    je propose qu’ils testent le mot de passe suivant ^^ : youwontfindmypasswordlooserandiwillnotgiveitanyway

  9. « D’un autre côté, s’il a rien à se repprocher, je vois pas pourquoi il refuse ? »
    Parce que lui, c’est pas un esclave aux ordres …

  10. @docwario : non dsl je n’ai surement pas dans mon pc portable quelque chose qui me vaudrai 16 semaines de prisons…
    il ne doit pas y avoir beaucoup de monde qui stocke c’est films piraté dans un ordi portable(capacité) et qui les chiffres avec un mots de passe de 50 caractère.

  11. Moi j’aime bien les gens qui se trouve plus malin que les scientifiques de la police. « Pourquoi il ne font pas comme ça?et comme ceci et comme cela? » vous pensez sincèrement qu’il ne sont pas plus qualifié que vous…..????

    En tous cas vous me faites bien rire les apprentis bidouilleurs!

    +1 pour garder son mot de passe. Un ordinateur c’est privé et on ne sais pas ce qu’il se trouve dedans. Des choses très intime par exemple.

    ++

  12. « Quid au bout des seize semaines de cabane ? Mystère. »

    Ben c’est simple, au bout de 16 semaine, ils lui reposeront, et comme il refusera de répondre il repart pour 16 semaine, voire plus pour récidive ou obstruction à la justice.

  13. Hallucinant quand même ! Depuis quand c’est obligatoire de donner son mot de passe à la Police. Et si jamais il avait tout simplement oublié son mot de passe … Là aussi on le met en prison ??? On n’a plus le droit d’oublier non plus ?

  14. heu il a quand même était arrêté dans le cadre d’une enquête sur d’éventuels abus sexuels sur mineur…
    dans se cadre la , la justice a parfaitement le droit de fouiller les ordis.
    faut arrêter de ce la jouer rebelle un peut les mecs…

  15. +1 pour qu’il garde son mot de passe secret!

    Fouiller un ordinateur pour avoir des preuves des faits qui lui sont reprochés c’est quand même naze comme procédure, çà en dit long sur la qualité des enquêteurs! J’espère qu’ils ne mise pas tout sur cette ordinateur quand même, sinon ils sont pas très futés.

    Dans le même domaine, j’avais lu un article sur un gars (du gouvernement?) d’un pays d’Amérique latine qui avait crypté son matos avec TrueCrypt. Ceux qui ce sont occupés de l’affaire ont préférés laissé tomber le matos et chercher d’autres preuves! Par contre je ne retrouve plus l’article.

    @Nico : StrLen(« youwontfindmypasswordlooserandiwillnotgiveitanyway ») = 50 caractères
    Bien vu!

  16. @subrico

    a moins que le droit anglais soit vraiment très diffèrent du notre, tu ne peux pas être condamné deux fois pour la même chose.

  17. « D’un autre côté, s’il a rien à se repprocher, je vois pas pourquoi il refuse ? »

    un peu facile comme réponse.
    A ce compte là, nous n’avons qu’a laissez librement les représentants de l’état circuler dans nos maisons, collecter nos données,nous écouter au téléphone et dans l’intimité de notre chambre a couché.

    Coupable ou non, il a bien raison de pas donné son mot de passe.

  18. Non mais la plupart d’entre vous est quand même grave! vous vous rendez compte de ce que vous dites? D’abord vous vous croyez plus malin que la police scientifique, ensuite on parle d’abus sexuel! Dans ces cas là, tous les moyens sont bons pour trouver des preuves. Imaginez que ce soit votre enfant qui ait eu un problème avec cette personne?

    Franchement le niveau de certains m’inquiètent….on n’est plus dans le domaine du viol de vie privée ou de films. D’autant que je suis sûr que les personnes qui enquêtent sur lui n’en ont rien à battre de ses films!

  19. bon ba il n’y a plus cas espérer qu’un de ces types ne touchera pas votre gosse.
    de toute façon si les preuves son chiffré vous laisserez couler puisque jamais vous accepterez que quelqu’un refile son mots de passe à la justice !
    oui après faut rester dans ces convictions…

    dans l’hypothèse bien sur de l’enquête et de la recherche de preuve ,rien ne prouve qu’il est coupable.

  20. Le fait est que si les enquêteurs peuvent se permettre d’utiliser beaucoup de moyen pour rechercher les preuves, lui n’a aucune obligation a leur fournir malgré le fait qu’il soit impliqué dans une affaire d’abus sexuel sur mineur. l’argument du « si l’on a rien a se reprocher on doit coopérer » est stupide en quoi cela veut dire qu’il est coupable ? Car il est inquiter par la justice, il aurait obligation pour prouver son innocence au yeux du grand publique de baiser son pantalon et faire le mouton ?

    Il a beau être suspecter, il a son droit a la défense.

  21. je connais pas le droit anglais mais en france il est toujours innocent alors welin tu es entrain de faire de la diffamation,donne nous ton mot de passe ou on t’envoi en taule 😉

  22. @christophe : relis un peut mes postes, à la fin de l’un deux je dit bien qu’il est encore innocent , enfin je comprend pas ton commentaire…maintenant si il y a une enquête pour abus sexuel ,faut bien…enquêter!!
    et je n’ai jamais dit qu’il etait coupable de quoi que ce soit. bref hors sujet.

    @Becaly : justement pour Outreau c’est l’absence de recherche de preuve qui a donné cela…

  23. putain y’as des commentaires sérieux…
    revenez sur terre.les mecs, sortez de votre planète de bisounours et réfléchissez.
    si le mec a chiffré un dossier, qu’il est suspecté d’abus sexuels et qu’il est prêt à passer 4 mois en prison, vous pensez vraiment qu’il y cache des posters de justin bieber?

  24. @Anonymous: Moi en tout cas je lacherai pas mon mot de passe aux sarko-flics, même si l’idée leur vient de m’accuser d’abus sexuels pour me faire cracher le morceau.

    Un peu de respect pour soi quoi !!! On est pas des chiens qui lèvent la papatte quand on leur ordonne.

  25. @Anonymous: Moi en tout cas je lacherai pas mon mot de passe aux sarko-flics, même si l’idée leur vient de m’accuser d’abus sexuels pour me faire cracher le morceau.

    Un peu de respect pour soi quoi !!! On est pas des petits chiens chiens qui lèvent la papatte quand on leur ordonne.

  26. Super intéressant ton lien June, je ne connaissais pas ces subtilités en matière de cryptage.
    Mais ça doit précisément être ce qui lui est reproché non ?

  27. @tous ceux qui prônent la divulgation de son mot de passe :

    je vous accuse d’abus sur mineurs, et je vais voir les flics. ils vont donc enquêter sur vous, et bien qu’innocent, les laisserez-vous explorer la moindre parcelle de votre intimité ?

    autre exemple :

    un opposant politique, un journaliste dérangeant, l’état/la police/un mafieu/quelqu’un veut le discréditer et connaître ses sources, alors il n’y a qu’à l’accuser d’abus sur mineurs et donc pouvoir fouiller son pc/sa vie privée ?

    C’est juste trop facile de dire que : puisqu’on l’accuse d’un crime horrible, on peut légitimement violer sa vie privée. Ca ouvre la voie à tellement de dérives incontrôlables … Au bout de ce chemin se trouve un état fachiste.

  28. Allez le dire à la petite fille ou le petit garçon qui sera traumatisé toute sa vie !

    Une personne normal ne crypte pas ses données personnelles s’il n’a rien a cacher, il utilise un bon vieux mdp avec des chiffres, des lettres et limites de la ponctuation s’il est un peu paranoïaque !

    Les policiers s’en foute totalement de ses filmes de cul et ses photos porno, il veulent arrêtez le coupable !

    Vous allez me faire croire que vous ferriez 16 semaines de prison pour un mdp si vous avez rien à vous reprochez juste pour protégé votre vie privée ! Bande de tocard !

    Faire obstruction a une enquête c’est grave et juste par respect pour la personne qui s’est faite abuser je l’aurais donné et même s’il n’est pas coupable les forces de police vont se focaliser sur lui et pas sur le vrai coupable et c’est grave.

    Pour finir, les politiques n’ont pas besoin de ça pour vous faire tomber et connaître votre vie privée !

    C’est pas aux présidentielles qu’il faut voter mais bien avant si vous voulez que ça change !

  29. @snOw
    > Une personne normal ne crypte pas ses données personnelles…s’il est un peu paranoïaque !
    Si, encore plus s’il est parano, le fait que les logiciels de criptages se vendent en est une preuve

    > Vous allez me faire croire que vous … juste pour protégé votre vie privée !
    S’il est parano, si et l’emprisonnement le confirmera dans sa maladie mentale

    > les politiques n’ont pas besoin de ça pour vous faire tomber et connaître votre vie privée !
    Apparement la police, si dans ce cas. Pour la politique je ne vois pas le raport

    Qu’il soit coupable d’abus sexuel ou pas, ne devrait pas jouer dans son emprisonnement, juste le fait qu’il est refuser d’obtempérer et la punition est normale.

    Finalement cet article ne parle que d’un emprisonnement pour refus d’obtempérer, pas de quoi en faire tout un foin.

  30. Certains d’ entre vous parlent de violation de la vie privée, lors d’une tentative d’intrusion dans son ordinateur ! C’est exactement la procédure lors d’une affaire comme celle-çi, au même titre que la visite domiciliale ou la perquisition qui autorise à n’importe quel OPJ à retourner entièrement son placard à petites culottes s’ils le souhaitent ! Pour moi, il n’y a rien de choquant. Le PC n’est pas plus privé que sa table de chevet ou son album photo. Dans ce cas, pourquoi ne pas abolir les perquisitions et laisser des violeurs et tueurs présumés tranquille chez eux sur leur canapé ! ! !

    Aprés, libre à lui de ne pas divulguer son mot de passe, quitte à en subir les conséquences surement réfléchies……

  31. C’est un viol de la vie privée, c’est intolérable dans une démocratie

    mais j’oubliais on n’est pas en démocratie, on est dans un système où une oligarchie règne en maître, enfin vous le savez, donc rien d’étonnant dans le fond, réveillez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité