Sikorsky X2 l’hélicoptère à 463 km/h : plus fort que Supercopter ?!

Démentiel hélicoptère expérimental biplace construit aux États-Unis par Sikorsky, le X2 vient officieusement de graver son nom tout en haut des tablettes du record de vitesse de pointe enregistré par un hélicoptère. Au final, ce démonstrateur futuriste technologique, développé à des fins militaires au départ, a atteint l'objectif fixé par ses ingénieurs et équipes de développeurs. Le monstre a ainsi enregistré une vitesse de pointe à 250 kt  soit quelques 463 km/h. Le Sikorsky X2 a enregistré cette v-max en palier au cours d’un vol réalisé au départ du centre d’essais de la société situé à West Palm Beach en Floride. Mais que reste-t-il à Airwolf en VO alias Supercopter ?!

Sikorsky, le producteur des Blackhawk et autres modèles du genre, dévoilait récemment les grandes caractéristiques de son dernier démonstrateur high-tech baptisé X2.

Pour mémoire parmi les points techniques majeurs de ce super hélico, rappelons qu’il dispose deux rotors superposés au-dessus de la cabine et qui tournent dans des directions opposées.

Les géniteurs et ingénieurs du X2 de préciser que ceci  permet de neutraliser l’effet giratoire généré par un rotor unique tout en autorisant alors une vitesse encore plus accrue. L’utilisation de ce double rotor permet aussi de supprimer le rotor de queue utilisé pour stabiliser les hélicoptères traditionnels. Au lieu de ce rotor de queue, Sikorsky a doté son prototype d’un troisième rotor de propulsion qui permet d’augmenter encore la vitesse.

Après un vol initial en 2008, les développeurs ont accéléré la cadence. Ce pour donc enregistrer récemment une vitesse de pointe à 250 kt  soit quelques 463 km/h, record de vitesse de pointe cependant non homologué officiellement. Regrettable. 463 km/h ? Oui, grosso modo le double d’une vitesse de pointe au compteur d’un hélicoptère plébéien. Le Sikorsky X2 se serait même pas contenté de cette performance signant en léger piqué une vitesse de pointe de 260 nœuds soit la bagatelle de 481 km/h. Le performance est encore plus frappante quand on sait que le X2 ne participait alors qu’à son dix-septième vol et que celui-ci n’aura duré qu’une heure (les essais sont d’ordinaire menés en simulateur).

Cet hélicoptère expérimental X2 renvoie en tout cas dans ses foyers le détenteur du record de v-max (acquis en 1986). C’était  le Lynx « G-LYNX  » spécialement préparé par le constructeur britannique Westland qui avait alors affiché la vitesse maximale de 216 nœuds soit quelques 400 km/h. Ridicule. La course à la vitesse de pointe ne devrait pas en rester là. Ainsi la firme Sikorsky entend bien à l’avenir faire en sorte que son X2 aille encore plus vite. Autre adversaire à venir que le X3 d’Eurocopter toujours en phase finale de développement.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=gK7ktLXhq88&feature=player_embedded[/youtube]

[Gizmodo et Sikorsky]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. @ francois: mdr oui en effet dans la serie mais l’intitulé fait bien une comparaison avec Airwolf, donc…
    si on veut rester a coté de tout sujet SF on ecrit: »plus fort que le bell 222? » :)

  2. on ne pourra pas depasser les 500 km/h car en tournant une pale d’helice se trouve confrontée lorsque va vers l’avant au mur du son (1000km/h) et lorsqu’elle va vers l’arriere elle est confrontée au decrochage. et ce a chaque rotation

    en gros a chaque tour une pale passe successivement d’un vent de 0km/h a un vent de 1000 km/h. Cette limite physique infranchissable a poussé les américains vers le v22 osprey a rotors basculant

  3. Le projet d’Eurocopter ressemble à du bricolage pour essayer de concurrencer les américains.
    Mais, malheureusement pour nous, l’innovation technologique est morte en Europe : la faute aux politique qui ne cessent de réduire les budgets de R & D d’années en années.

  4. Tu parles d’une nouveauté, 60Km/h de gagné en trente ans. Ce genre d’hélico a été développé pour l’armée américaine dans les années 60-70 par lockheed et il volait déjà a 4 00km/h, il avait un rotor de queue, une hélice de propulsion et des ailes. Il devait remplacé le cobra, mais comme il coûtait trop cher a développer, c’est l’apache qui a été choisi. Tous les armements de l’époque des premières version d’apache venaient du cheyenne.
    Sikorsky n’a fait que reprendre une idée, mais attention aux procés pour le rotor de propulsion.


  5. Pas seulement ça , il y a aussi le fait que les pays se tirent réellement dans les pattes .L’Angleterre qui essaye de se séparer , les pays bas avec la belgique , la france avec la roumanie .
    Bref on parle d’europe économique ( cee) avec bruxelles principalement , le reste est une utopie .
    On ne sera jamais comme les usa .

  6. @willage :
    Pas ici justement. Le fait d’avoir 2 rotors permet d’avoir une pale qui avance de chaque coté, donc pas de problème si celle qui recule décroche.
    Quand à la pale supersonique, on peut réduire la vitesse de rotation des rotors à haute vitesse, notamment si on a une surface portante comme le X3 d’Eurocopter.

  7. Merci @bleno, ça éclaire un peu plus les limites technologiques. Donc la limite serait celle des avions à hélice, 700Km/h environ ? (en dessous de la vitesse du son, toujours)
    A part ça c’est la pale avançante qui risque de décrocher car plus rapide que le son, la pale reculante ayant un chouia plus de marge (elle va moins vite que l’hélico !)

  8. C’est moi ou le mec qui pilote tremble comme une feuille ? On dirait qu il y a de sacrées vibrations. Niveau esthetique je prefere de loin le BELL 222 de supercopter, avec la peinture noir et blanc ca va de soi.

  9. The post is written in very a good manner and it entails many useful information for me. I am happy to find your distinguished way of writing the post. Now you make it easy for me to understand and implement the concept.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité