Vidéo : et le mineur Florencio Avalos retrouva la liberté

C'est un peu le feuilleton humano-technique qui tient le monde en haleine depuis plusieurs heures désormais. Un à un les mineurs chiliens vont progressivement s'extraire des entrailles de la terre mettant un terme à deux mois de calvaire. Et si l'histoire ne devait garder qu'un nom de cette fantastique aventure humaine et technique, ce serait peut-être celui de Florencio Avalos, le premier des 33 mineurs chiliens à avoir retrouvé le plancher des vaches...

Il était alors exactement minuit et 11 minutes à la mine de San José (5 h 11 à Paris) lorsque ce père de famille quittait la capsule de sauvetage Phenix II pour retrouver les siens sous les flashs de la presse internationale (les retrouvailles plus intimes, ce sera pour plus tard). Une vidéo illustre justement ce moment.

Premier à avoir quitté leur abri de fortune à 700 mètres sous terre, Florencio Avalos était accueilli par sa femme et son fils en pleurs. Premier contacts charnels depuis le 5 août dernier.

Caché derrière ses lunettes de soleil bloquant tous les ultra-violets, Florencio Avalos a du savourer ses retrouvailles tout en éprouvant un pincement au cœur. Et pour cause, 700 m sous terre se trouve encore un certain Renan Avalos qui n’est autre que son jeune frère. Depuis la sortie de Florencio Avalos, les opérations pour remonter en nacelle, un à un, les mineurs chiliens ensevelis se succèdent. Vers 14h30, dix d’entre eux avait été libérés. D’ici les prochaines 24 heures, tous devraient serrer leurs proches dans leurs bras avant de subir une batterie de tests médicaux.

L’incroyable histoire de ces 33 mineurs chiliens pourrait cependant n’être pas encore terminée. Déjà des rumeurs bruissent autour d’une adaptation de leur histoire au cinéma. De la mine à la mine d’or Hollywood ? Espérons pour eux que les vrais acteurs de cette épopée auront d’ici là le temps de bétonner un contrat… Ci-dessous la vidéo dévoilant l’extraction de Florencio Avalos.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=rW6Rtv9S8-k[/youtube]

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est marrant , tous les types qui habituelement , critique en masse tous les article de gizmodo , alors que eux mêmes ne font pas le quart dans leur vie de ce qui est proposer , ne sont pas la pour lacher encore leur commentaire critique ,bêtes et méchant .

    Guillaume , je suis vraiment d’accord avec toi …

  2. Si toutes les affaires dramatiques pouvaient se résoudre de manière aussi fantastique.

    Je suis super content pour eux et leurs familles. Leur courage est un exemple pour l’humanité et leurs sauveteurs ont accompli un travail extraordinaire.

    J’espère qu’ils n’auront plus jamais à descendre dans une mine pour gagner leur vie.

  3. je ne sais pas trop quoi en penser… je suis curieux de ces images, comme beaucoup j’imagine, mais d’un autre coté, je me sens un peu «voyeur» de voir, moi cet homme que l’on prive de sa famille à cause de la presse, donc de moi…

    Et puis une pensée m’assaille : le dernier à sortir… au bout de deux mois au fond, avec 32 autres personnes, que va t il penser pendant cette heure où il sera seul en bas, ça doit être super dur psychologiquement en plus de reste.
    ou alors un/des sauveteurs sont descendu et seront les «vrais» dernier à remonter histoire de ne pas laisser un de ces mineurs vraiment seul.

  4. l’ordre de sortie : les plus agiles ensuite les plus faibles et enfin les plus forts. J’ai lu ça dans le monde.

    Par contre, peut on envoyer Ingrid Betancourt au fond de la mine et l’enterrer ? La nation vous en remercie d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité