Où trouver du carburant en France ?

trouverducarburant

Si vous ne disposez pas d'un puits de forage pétrolier au fond de votre jardin, trouver du carburant pour votre voiture peut s'avérer compliqué en France en ce moment. Le diesel a été touché en premier et l'essence vient à manquer aussi, d'abord le SP95 mais aussi le SP98.

Quand les cuves de la station du coin sont vides, l’automobiliste a le réflexe internet pour tenter de dégoter du carburant disponible dans une station-service des environs. Quels sites faut-il consulter pour éviter la panne sèche?

Nos confrères d’IT Espresso se sont penchés sur la question et sur les moyens à disposition des internautes pour éviter la pénurie d’essence.

Étonnamment il n’y a pas grand-chose à se mettre sous le mulot et c’est un service en ligne belge qui répond le mieux à cette problématique: Carbeo.com. Le site a su être réactif par rapport aux blocages des dépôts de carburant français et invite les internautes à remonter les informations sur les stations à sec. Il ne manquerait plus qu’une appli pour que le service soit parfait. Mais le temps de la développer, il sera probablement temps de passer à l’appli Vélib.

Pour le reste, pas vraiment de carte officielle mais de nombreuses initiatives locales, ou par communautés d’intérêt: les forums auto bien sur, mais aussi ceux consacrés aux GPS ou à la peinture de coquillages. Les réseaux sociaux sont également des relais informels très actifs pour faire circuler l’info sur les stations qui distribuent encore du carburant et sur celles qui sont déjà en rupture.

Cette agitation autour du carburant incite les automobilistes à se ré-approvisionner en quantité, contribuant à vider les cuves plus rapidement que d’habitude avec un indéniable effet boule de neige pouvant entrainer une pénurie qui n’avait pas lieu d’être. [ITespresso et photo Nick Taylor]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Carbeo.com n’est malheureusement que très exhaustif, aucun point fermé sur l’agglomération où je travaille si l’on en croit cette carte, mais la réalité en est tout autre…

    1. c bien beau de dire sa! et ceux qui partent en deplacement toute la semaine tu les voit prendre le velo avec les outils et pour faire tes courses tu fais comment !

  2. @ Sapher :
    Je me tape 80Km pour aller bosser tous les jours.
    Je commence mon job à 07h00 et finis à 20.
    En vélo ? T’habite en province toi… :(

    1. Bonjour

      Habiter à 80km de ton lieu de travail est une chose sensée ???
      C’est simplement une hérésie !!!
      Tu vas peut-être nous dire que tu habites à la campagne pour éviter la pollution ? Mais ce sont tous ces gens qui créent la pollution en ville !!! Elles viennent toutes en voitures bien polluantes (pléonasme) au lieu de faire un choix raisonnable concernant leur logement :-(
      Dans quelques années ces comportement seront très très mal vus et il faudra les justifier vis à vis des générations futures…

      A+

      Olivier

      1. Olivier,

        L_enervant se tape 80kms par jour. S’il ne fait qu’un A/R par jour, il habite donc à 40kms.
        Je connais pas mal de monde qui habite à ce genre de distance de leur travail et c’est peut-être tout simplement pour pouvoir acheter l’habitation de leur « rêve » sans dépasser ce que les banques veulent « prêter ».
        Tu vas nous dire qu’au lieu d’une maison avec jardin/piscine, on peut aussi se contenter d’un appartement plus près de son travail qui rentre dans le budget. Certes mais il y a aussi des personnes qui sont en mission à durée courte renouvelable et ne peuvent pas déménager tous les 3 mois à chaque changement de mission.
        Difficile de juger sans connaître le contexte à mon avis.
        ++

      2. Mon pauvre Olivier, pathétique tes remarques !

        Les gens habitent ou ils veulent !! pour qui tu te prends pour juger ??

        Ça se comprends le fait de rechercher un habitat dans un coin tranquille quand on voit le bordel qui se développe dans les agglomérations de nos jours. Entre les nuisances, la pollution, les agressions, le loyer !! ..

        Il y a des gens qui vont habiter à 50 bornes de la ville car ils n’ont tout simplement pas les moyens de mettre 850€ dans un appart. Alors qu’une petite maison se trouve à 550€.

        La pollution en ville, elle existe depuis plus de 50 ans et ce n’est que maintenant que l’on s’inquiète. Les vélibs ? faut déjà en trouver en bon état d’usage .. les transports en communs pour moins polluer ? Désolé, ou j’habite j’ai un train à 6h du mat et un autre à 17h le soir.

        Vu le climat du moment, il n’y a pas à s’en faire pour les générations futures, il n’y aura plus de travail d’ici là !

        A+

        1. 150km par jour pour ma part, soit 750km par semaine sans compter les fois où je rends visite à ma famille ce qui fait monter à 1300km enfilé dans la semaine, avec un plein à 60euros pour 600km ! Mais bon, les temps changent et on ne crache plus sur le premier boulot qui s’offre à nous…

      3. j’espère que pour poster ici, votre énergie pour votre ordinateur est renouvelable (éolienne, solaire) ; sinon avez vous un abonnement à ERDF?

  3. Confirmant le vieil adage « gros bras, gros bide, petit QI », notre ami le chauffeur routier moyen s’en donne à coeur joie : « j’emmerde, donc j’existe ».

    Peu importe la raison du combat, l’art de la grève se justifie en lui même.

    Enfin « grève », il faut le dire vite. Le dictionnaire nous dit que cela correspond à un arrêt de travail, et non à empêcher les autres de travailler en allant bloquer des dépôts de carburant.

    Mais c’est un détail après tout.

    Mais bon, c’est pas grave, on trouve des carburants pratiquement partout.

    1. Je suis d’accord…

      Si seulement on pouvais obliger quelque chose du genre « Tu n’as le droit de manifester que si tu as voté », ca serait bien…

      Vous votez pas, vous fermez votre gueule…
      Toujours les même qui se plaignent, et qui font chier ceux qui veulent bosser

  4. C’était une blague. C’est sur que de prendre un vélo pour aller au boulot, c’est en fonction du contexte propre à chacun.

    Pour répondre à ta question. Je travaille à -de 20m de mon lit, je suis développeur freelance.

    1. Dans un souci de préservation de l’environnement (et de mon temps) , j’ai déménagé pour me rapprocher de mon lieu de travail :
      Je n’habite plus qu’à 1070km de mon boulot, contre 10850km auparavant

  5. Et puis ceux qui critiquent le kilométrage oublient que beaucoup vivent en famille, là où il peuvent à mi chemin du travail et des occupations principales des uns et des autres.
    Faut-il changer de femme et d’enfants au gré des boulots pour rester écolo ?
    En plus il y a des écolos qui trouvent que faire des enfants ce n’est pas bien, ça fait de la pollution et de la surpopulation… Et comme la pilule pollue aussi, je suppose qu’ils sont pour l’abstinence (parce que j’imagine qu’il y en a bien un qui a démontré que le préservatif, c’est polluant)

    Je veux bien trier mes déchets et faire du compost, j’ai tentés en plus les transports en commun mais il ne faut pas trop m’en demander…

  6. Malheureusement, à force d’avoir la tête dans le guidon, on ne cherche pas à voir plus loin que le lendemain.

    Demain, du pétrole il n’y en aura plus.

    Apprenons a vivre sans, changeons nos habitudes, développons les transports en commun dans nos villes et en zones péri-urbaines, soyons acteurs et non spectateurs.

    1. Encore faut-il qu’ils ne soient pas en grêve…Le service minimum n’est pas respecté et les retards ou annulation de dernières minutes d’un transport en commun ne peuvent pas justifier les notres auprès de notre employeur…

  7. si t’as un diesel et un pote agriculteur qui fait de l’huile de colza, ya moyen de se démerdé. faut juste bien filtrer son huile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité