Les pédants du langage bloquent son évolution

dontenjoy

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=J7E-aoXLZGY&feature=player_embedded[/youtube]

L’anglais subit les mêmes travers que le français. Coincé entre d’une part des intégristes défenseurs du vieux francois et pourfendeurs de néologismes qui solutionneraient pourtant bien des archaïsmes et autres tournures vieillottes et inusitées et d’autre part des propos kikoolol tout juste phonétiquement intelligibles.

Cette vidéo met en image la charge de Stephen Fry contre les pédants du langage qui passent plus de temps à chasser la coquille ou l’emploi maltàpropos chez l’épicier du coin plutôt que de goûter la beauté de mots, quitte à s’amuser avec eux.

Pour autant n’allez pas vous prendre pour Picasso ou pour Bo2lèR au prétexte que vous prenez des libertés avec ce qui fut un temps la langue de Molière.

Essayez plutôt de trouver un juste milieu, cela nous ira très bien. Oh, et évitez quand même les mots trop grossiers dans vos commentaires, car nos modérateurs y sont allergiques. [YouTube]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. On peut jouer avec les mots, rajouter dans certains cas une touche humoristique en incluant un peu de sms.
    ça devient même un exercice amusant si on ne se limite pas au « jtasure g compren r1 a ton truk, c n1port koi » et encore c pas le pire que j’ai déjà lu…

  2. Sans vouloir être un intégriste défenseur du vieux francois, je voudrai juste signaler que le verbe « solutionner » utilisé dans cet article n’est pas Français …

  3. @Fred : sans vouloir t’embêter outre mesure, je tiens à signaler que « je voudrais » s’écrit avec un s (à moins que ta phrase ne soit au futur, ce qui ne me semble pas le cas).

  4. Comme sur beaucoup de choses la population manque de modération et s’affronte en deux camps férocement opposés : les « kikoolol » et les « pédants ».
    Le langage évolue c’est sûr. Nous n’y pouvons rien. Avez-vous déjà eu la curiosité de lire une lettre du 17e siècle ? J’ai eu à le faire durant mes études et je pense que nos « pédants » seraient perçus comme bien ridicules face aux hommes ayant vécus à cette époque.
    Pour ma part, je pense que l’écrit doit être préservé. Mais l’oral ne doit pas être aussi cadré que ce dernier.
    Bref, un peu d’ouverture ne fait pas de mal dans la modération, concept que nous sommes loin de maîtriser XD (eh oui les smileys ne sont pas une abomination de la nature !).

  5. Une langue est avant tout un vecteur de communication. Si une langue évolue trop vite, certaines franges de la population sont laissées de côté. D’autre part il ne faut pas oublier que le français n’est pas parlé qu’en France. C’est pourquoi il faut à mon avis laisser le temps au temps, afin que les mots qui en valent vraiment la peine se fassent eux-même leur place, sinon le français (ou toute autre langue) ne sera plus qu’un patois différent d’une région ou d’un pays à l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité