Paradoxe (?) : Twitter connu mais boudé

twitter_bird_6

Selon la dernière étude Ifop/L’observatoire des réseaux sociaux, le réseau de microblogging Twitter est désormais connu de 80% des  internautes français en âge de voter. Connu certes. Mais boudé aussi.

Cette notoriété en hausse (+ 2 points par rapport à étude similaire en 2009) ne s’accompagne pourtant pas d’une croissance similaire de ses usagers.

Ainsi 7% des internautes interrogés déclarent être membre du site Twitter. Soit une maigre hausse de 2 points par rapport à 2009. Dommage pour Twitter qui reste quand même (enfin notamment) un utile lecteur de flux RSS. Rendez-vous à la prochaine étude : avec encore 2 points de plus au compteur ? Pour l’étude complète c’est par .

[ownilive]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Me suis inscrit depuis environ 2 semaines et m’en sert simplement pour centralisés les actualités des différents sites que j’aime bien.
    A part ça je ne trouve pas vraiment d’utilité.

  2. J’ai eu du mal à m’y mettre mais maintenant je suis dedans 😉

    C’est pas forcement exceptionnel mais bien plus sain et intéressant que FB…

  3. Twitter est utile pour les personnes un temps soit peu connu, les entreprises….. les particuliers qui parlent de Bieber, faut dire qu’on sen fout royalement.

  4. Il y a peu de gens capables de dire quelque chose d’assez intéressant en 140 caractères pour qu’on se donne la peine de les lire régulièrement : Alphonse Allais, Sacha Guitry, Pierre Dac… Pour nous autres Twitter n’est qu’un miroir aux vanités

  5. Et arrêtez de comparer FB et Twitter ça n’a strictement rien à voir à part l’aspect communautaire. L’utilisation et le but sont complètement différents.

    + 1 pour les célébrités, professionnel le reste osef

  6. À ceux qui ne voient pas l’utilité : Twitter est un SERVICE qui permet à ceux qui ont des choses à partager de le faire. Si vous n’avez rien à dire, c’est normal que vous ne disiez rien et donc que vous ayez du mal à en voir l’utilité.
    François, il est vraiment dommage de réduire Twitter à un simple agrégateur de flux RSS : c’est passer à la trappe toute la partie « échange » et « partage » du média.

    Il n’y a aucun problème à ne pas trouver d’intérêt à Twitter, mais n’oubliez pas que d’autres en ont trouvé un =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité