Progrès scientifique à la Chuck Norris

ROBO-PUNCH

Un robot en Slovénie tabasse les chercheurs au nom de la science. On ne lui a pas fait parvenir le mémo sur la première loi d'Asimov on dirait. Les chercheurs de l'Université de Ljubljana ont embauché un robot japonais pour martyriser leurs avant-bras.

Chaque participant/cobaye se fait taper 18 fois par le robot avec des force variables. Les chercheurs espèrent donner une idée de leur capacité à faire mal aux humains pour ne pas les blesser.

Ca c’est une démarche scientifique teintée de Chuck Norris, mais à la différence des chercheurs de Slovénie, Google, c’est le seul endroit où tu peux taper Chuck Norris…

Aucun scientifique n’a été gravement blessé durant cet exercice.

[popsci]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. A mon avis, le cobaye de la photo de droite a eu vraiment mal quand le robot l’a arraché le bras droit ou, tout simplement, atomisé le reste du corps avec son rayon laser à positrons 😉

  2. « Les chercheurs espèrent donner une idée de leur capacité à faire mal aux humains pour ne pas les blesser. »
    Plait-il ?
    (Je suis le seul à n’avoir rien compris ?)

  3. [HS]
    Puisque vous parler de Chuck Norris essayez ça dans Google :
    « Trouver Chuck Norris » puis « j’ai de la chance »

    Connu peut être mais ça m’a bien fait marrer :)
    [/HS]

  4. Dis donc j’ai toujours pensé que cette contrée de l’Europe de l’Est était encore à l’âge sombre. J’aurais jamais pensé qu’il faisait de la recherche, encore moins sur la robotique.
    Waw. J’ai le souflle coupé.

  5. @Jean-Guimauve
    explication de la syntaxe (pas très claire, il faut l’avouer…) : Le journaliste voulait faire comprendre que ces experiences sont pratiquées afin d’inculquer aux robots la notion de « mal/bobo/blessure » envers autrui ! En fait, le but est d’intégrer le sens du « touché » et de la « maitrise des gestes » aux robots. En effet, nous autres êtres biologiques, pouvont resentir et percevoir si nous allons blesser, faire mal à quelqu’un en fonction du geste, de la force/intensité de celui-ci sur un autre individu ! en gros, si quelqu’un donne un coup de point à une autre personne, tu es d’accord avec moi sur le fait que cette premiere personne qui assène le coup se rendra compte si la violence de son coup aura blessé son objectif ! et ce, grace au fait que toi même qui a asséné le coup, tu resentira une certaine douleur à la main ! 😀

    Ainsi, pour faire simple, ces scientifiques veulent apprendre aux robots qu’un geste trop fort (en fait, qu’une pression trop importante sur la peau d’un individu) peu blesser un humain. Ils inculquent aux robots des degrés de douleur : « effleurement peau = pression exercée très faible => pas mal ! » et « gros coup de point dans le ventre = forte pression exercée => souffrance du receveur » 😛
    Voila, c’est ce que j’ai pu comprendre de l’article :)
    Si je me trompe, faite-le moi savoir !
    bonsoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité