Le croulant de l’espace en photo.

oldestgalaxyrendering

Voici la galaxie la plus ancienne découverte à ce jour,  c'est également le corps céleste le plus ancien confirmé par nos astrophysiciens terriens.

Imaginez : il aura fallu 13 milliards d’années pour que son image parvienne au télescope spatial Hubble, une distance qui nous rapproche un peu plus des origines de notre Univers.

La photo du dessus n’est qu’une représentation artistique de UDFy-38135539, il est aujourd’hui encore inconcevable d’arriver à une observation aussi précise sur de telles distances.

Cette véritable antiquité astrale repousse un peu plus les limites de nos connaissances de l’univers, on estime qu’il a été créé environ 600 millions d’années après le fameux Big Bang.

Si ce record de vieillesse a été confirmé, il pourrait ne pas rester au top, puisque les meilleures simulations scientifiques estiment aujourd’hui que les premières galaxies se seraient formées dans les 200 millions d’années suivant le Big Bang . D’autres découvertes pourraient donc reléguer UDFy-38135539 au statut de jeunot galactique …

Mais, car il y a un « mais », la tâche pour trouver ces galaxies archaïques n’est pas si simple, et il pourrait se passer plusieurs années avant de réitérer l’exploit comme peuvent le prouver les expériences passées (la découverte de la précédente galaxie la plus ancienne datant de 2006).

Du fait de leur éloignement et de leur faible luminosité, il est particulièrement difficile de les repérer, comme le montre la photo ci-contre de la galaxie UDFy-38135539 prise par Hubble.

La question qui préoccupe maintenant l’ensemble des chercheurs est désormais la suivante : combien d’autres galaxies inconnues y a t’il à découvrir sur cette simple image ? [Discovery via Geekologie]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « il aura fallu 13 milliards d’années-lumière » .
    L’année lumière est une distance comme vous le rappelez dans la phrase suivante.
    Il aura donc fallu 13 milliards d’annés pour pour que son image parvienne au télescope spatial Hubble…

    a vot’service.

  2. « il aura fallu 13 milliards d’années-lumière pour que son image parvienne au télescope spatial Hubble »
    -> 13 milliards d’années, pas d’années-lumière : l’année-lumière est une mesure de distance, pas de temps, c’est la distance parcourue par la lumière en un an dans le vide…

  3. Je ne comprends pas comment un groupe de photons peut se balader 13 milliards d’années et rester cohérent.
    Est-on sûr qu’il ne s’agit pas d’une vision d’un objet beaucoup plus proche, visible « ailleurs » du fait de la courbure de l’espace ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité