L’anti-smartphone

johns-phone

Ce téléphone qui semble tout droit sorti des années 1990 est l'anti-smartphone par excellence.

Dépassé de nos jours? Pas si sur:

Baptisé John’s Phone, ce concept est aussi rudimentaire que possible. En le regardant un peu vite, vous pourriez croire qu’il s’agit d’une télécommande.

Le « carnet d’adresses » est une feuille de papier assortie d’un stylo. Pas de messages écrits. Pas de calendrier. Pas d’Angry Birds réclamant leur revanche sur son écran LCD. Pas de hordes de fanboys pour l’opposer à ceux soutenant Apple, Android ou Windows 7. Juste un téléphone qui se concentre sur l’essentiel; vous permettre de téléphoner.

La simplicité a parfois du bon! [Walyou via technabob]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Dépassé de nos jours? Pas si sur: »

    Mouais, enfin là j’ai beau y croire, je doute un peu : pas d’écran, donc pas de sms et pas de repertoire…

    1. Il y a un petit écran sur le dessus pour afficher les numéros entrants/sortants et l’heure/date je pense.
      Les seniors n’utilise pas forcement les sms et le répertoire est low-tech (calepin + crayon).
      Après faut voir le prix.

  2. Joli design ! Mais bon celui qui méprise à ce point les smartphones peut tout aussi bien acheter un téléphone basique pour trois sous chez son revendeur local… d’ailleurs j’ai fait ça.

  3. Avec un répertoire basique mais numérique ce concept pourrait marcher, là le coup du calepin je le vois mal en utilisation quotidienne dans les transports en commun ou autres…

  4. Pour les vieux, c’est parfait.
    Notre ancien combiné filaire des années 1980 ne faisait pas mieux, et la plupart des seniors n’ont que faire des SMS. Quant au 3G, j’en parle même pas.

  5. Ce concept a un réél interet mais pas à ce prix. Un BIC par exemple me semble plus interessant bien que (un peu) moins simple d’utilisation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité