Vol virtuel pour le Boeing DiscRotor

Ds

La DARPA bureau des technologies tactiques (TTO) confiait récemment à la compagnie Boeing, la poursuite  et le développement du programme DiscRotor. Les travaux en recherche et développement continuent d'être menés. Et le Boeing DiscRotor s'offre ici un premier vol. Virtuel cela va sans dire.

Si le modèle de production n’est pas encore prêt, des progrès ont été accomplis dans le développement continu de cet aéronef hybride entre avion et hélicoptère.

Pour mémoire ce concept DiscRotor est un aéronef avec un disque relativement petit monté sur un moyeu qui peut développer des pales de rotor pour obtenir un effet de vol vertical. Le but consiste donc à décoller et atterrir comme un hélicoptère tout en revendiquant des vitesses de l’ordre de 560 km/h à 740 km/h.

Concrètement : les pales déployées au moment du décollage se rétracteraient progressivement en vol. Au final seulement l’aile aurait pour mission d’assurer  la portance de l’appareil. Boeig continue de collaborer en équipe avec Virginia Polytechnical Institute. L’une de leurs missions consiste désormais à atténuer et empêcher que le sillage du rotor circulaire réagisse avec celui du fuselage et entraîne donc des flux d’air rendant le contrôle dangereux ou impossible…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=pg6LuwyNIxk&feature=player_embedded[/youtube]

[Aviation Week via Core77]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est l’un des 2 réacteurs qui fait office de rotor anti-couple ?
    J’aurai plutôt vue une trappe sous la carlingue pour l’hélitreuillage. (Le brancard ne passe pas très loin de l’entrée du réacteur… mais peut-être n’est t-il pas en fonctionnement et c’est le second qui assure l’anti-couple).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité