Yahoo ne proposera plus ses contenus en surimpression des programmes de TF1

Nous avons évoqué hier les probables difficultés que va rencontrer Google pour faire émerger son système dédié aux télévisions connectées (Google TV).

Aujourd’hui, nous apprenons que c’est Yahoo qui s’est pris une belle veste sous la pression d’un éditeur de chaines, en l’occurrence de TF1.

Selon nos confrères de l’Express, la société américaine a vu ses services supprimés des téléviseurs Samsung commercialisés sur le territoire européen depuis 2009.

La première chaîne européenne, ORTF1, aurait demandé au fabricant sud-coréen d’enlever le service Yahoo! Connected TV qui s’affichait en surimpression de ses programmes prétextant du parasitisme et une atteinte à l’intégrité de son signal télé.

Yahoo a confirmé l’information en indiquant qu’il n’y avait eu qu’en Europe que ce cas s’était produit. La conséquence étant que sur les téléviseurs Samsung, les services Yahoo sont désormais proposés sur une chaine dédiée.

La principale crainte pour les chaines est que les grands groupes internet que sont Google, Yahoo ou encore Microsoft ne viennent capter de l’audience et en toute logique, ne capte également l’attention des annonceurs.

Ce signe montre clairement que les médias ont encore un certain poids face aux constructeurs de téléviseurs.

Les chaînes préfèrent que seuls leurs propres services ne s’affichent en surimpression de la diffusion de leur programme.

Fin 2009, TF1 avait d’ailleurs signé un accord avec Samsung pour proposer ses services sur les téléviseurs connectés de ce dernier.

Faute d’une harmonisation européenne sur ce dossier, nul doute que les contenus en surimpression devront faire l’objet d’un accord préalable des chaînes. Google et Yahoo sont dans un bateau… face à Apple et son petit boitier indépendant du téléviseur.

HBB va-t-il mettre tout le monde d’accord ?

Que l’on se rassure, les chaines préparent l’arrivée de HBB TV (Hybrid Broadcast Broadband TV), un système présenté lors du salon IFA 2010 à Berlin et soutenu en France par le groupe France Télévision.

En marge de la diffusion d’un programme, ce système permettra à la chaine de diffuser des informations comme le faisait le bon vieux télétexte.

Au final, l’adoption de ce système pourrait arranger toutes les parties : les constructeurs de téléviseurs qui trouveront un système « agréé » par les chaines de télévision, les consommateurs qui vont payer plus cher leur appareil pour profiter d’un service qu’ils ont déjà en naviguant sur le web, et les fournisseurs d’accès qui ne seront pas obligés de transporter des contenus émanant des grands acteurs de l’internet tout en prolongeant la durée de vie de leur décodeur TV… et accessoirement, des revenus générés par ceux-ci.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Voyons Dé², c’est de la calomnie pure! Ce n’est pas parce que Martin Bouygues est le parrain d’un des fils à Sarko que ça fait de lui un proche…
    Non non la télévision française est totalement indépendante 😉

    Pour les nostalgiques de la glorieuse époque de l’ORTF j’ai mis un lien sur mon post précédent qui rappellera aux plus anciens de bons souvenirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité