[Maverick ] Des missionaires dans des voitures volantes

500x_oshkosh

La  Maverick d’ I-Tec  est la première automobile à recevoir la certification de la FAA ( Federal Aviation Administration), et donc le premier hybride de voiture volante à pouvoir circuler librement sur la voie publique aux États-Unis.

C’est ici la concrétisation d’un projet ambitieux , et contre toute attente, sa conception n’avait qu’un seul but dès le départ : l’aide humanitaire.Steve Saint (cela ne s’invente pas ) à l’initiative du projet dirige une mission chrétienne baptisée i-Tec ( indigenous people’s technology and education center ) visant à réduire le fossé technologique qui sépare le monde moderne des tribus Sud américaines .

Il lui aura fallu pas moins de 6 ans de travail pour mener à bien le projet Maverick et arriver à une homologation lui donnant l’accès au réseau routier américain.

Cet hybride entre le buggy et l’ULM est animé par un 4 cylindres de Subaru développant 170 CV, permettant assez de poussées pour s’affranchir de la gravité et se laisser porter par sa voile.

Capable d’atteindre les 100km/h en 4 secondes, le Maverick s’envole grâce à sa voile de 6 mètres de large et ne nécessite que 90 mètres pour prendre son envol … plutôt utile dans les contrées ou les routes laissent soudainement place à la brousse.

C’est spécifiquement pour pallier ce genre de situations que le Maverick a été construit, il pourra à terme permettre de repérer des individus en difficulté depuis le ciel  et de se poser pour intervenir rapidement par les voies terrestres.

L’appareil permettrait également à des tribus de rompre avec l’isolement et de devenir autonomes sans modifier leurs cultures ou modes de vie, une sorte d’outil ayant pour but de préserver un patrimoine culturel en péril.

Si pour l’instant la fabrication du Maverick s’élève à une note assez élevée de 80 000$, Steve espère une baisse rapide en multipliant les ventes en proposant par exemple son modèle à des fins plus récréatives …

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « L’appareil permettrait également à des tribus de rompre avec l’isolement et de devenir autonomes sans modifier leurs cultures ou modes de vie, une sorte d’outil ayant pour but de préserver un patrimoine culturel en péril. »
    Vraiment du grand n’importe quoi.
    Il est impossible de conserver ce genre de cultures dans un monde comme le notre, et arrêtons de raconter n’importe quoi, elles sont déjà morte; car soyons en sur, la planète est trop petite pour conserver le meurs et coutumes de ces peuples obsolètes.

    1. ben voyons …
      t’es pas fasciste dans ta façon de voir le monde toi !
      tous les peuples…même obsolètes comme tu le dis, doivent essayer de garder une partie au moins de leurs coutumes … c’est ce qui fait la singularité de chaque peuple !

      je pense que tu préfèrerais dégager les obsolètes pour qu’il n’y ait plus que des crétins connectés au mainstream sur cette pauvre planète…

      tu es périmé mon pauvre

    2. 2zef, il est maintenant temps que tu quittes ta banlieue, et que tu envisages sérieusement de voyager.

      Tu vas voir, tu vas tellement changer que quand tu te reliras tu auras envie de changer de nom.

      1. salut
        je ne t’ai pas attendu pour voyager … surtout que ma banlieue à moi …elle est très loin de la tienne !
        je trouve juste décadent et prétentieux de qualifier un peuple (quel qu’il soit) d’obsolète …

        excuse moi de penser que c’est un propos merdique …

    3. 2zef vit chez les bisounours.

      La culture aujourd’hui c’est la consommation, et ce que la télé te dit d’aimer, de détester. C’est aussi simple que ça.

      Etant réunionnais, je connais ce que sa veut dire, la perte d’une identité et d’une culture, des coutumes, avant on avait les combats de coqs et le Maloya (sorte de musique), c’était ça notre culture, rien que ça (je parle des plus importants). Aujourd’hui c’est presque disparu, maintenant nos ancêtres sont Gaulois, alors que peu se sentent français.

      1. je suis entièrement d’accord avec toi
        ce n’est pas parce que c’est un fait (la culture consumeriste), que l’on doit admettre
        heureusement des gens se battent pour conserver au moins la mémoire et le patrimoine ..

        je connais bien ta superbe île

        j’écoutais du Waro encore cet après midi

  2. Je ne vois rien de choquant dans les propos de CryHavoc. Le terme obsolète est peut être un peu fort, à moins qu’on ne l’interprète comme « dépassé » ou « vaincu » dans une guerre absurde où on ne peut pas identifier l’ennemi…
    Ses mots sont durs mais il ne fait qu’exposer des faits -donc pas un jugement de valeur-, une réalité. Pensez vous vraiment qu’un mode de vie tribal, ancestral etc… ait une chance de résister face à un capitalisme sauvage, la corruption?
    Et même si les gouvernements se mettent à faire des efforts, regardez les réserves d’Indiens aux USA… on les sent pas franchement épanouis (euphémisme inside).
    Mais je suis comme vous, j’espère que des super curés américains iront sauver l’Afrique sur leurs Subaru volantes.

    Ah oui: »L’appareil permettrait également à des tribus de rompre avec l’isolement et de devenir autonomes sans modifier leurs cultures ou modes de vie, une sorte d’outil ayant pour but de préserver un patrimoine culturel en péril. »

    C’est complètement idiot. C’est un peu comme laisser surfer un ado sur le web pour qu’il se cultive. Il finira sur un site porno.

    Et puisque tout le monde s’engueule: bande de cons!

    1. Je connaissais pas. Mais attribuer de façon arbitraire, de par ton seul jugement, sans que ne se soit concerté un tribunal ou une commission, un point Godwin à quelqu’un, ce qui revient en qqe sorte à revêtir le costume de Guignol pour dé-crédibiliser la cible sont des méthodes TOTALITAIRES s’apparentant à la STASI

      J’ai bon?

  3. Pas de point Godwin en vue pour moi.

    Certains oublient simplement que la réalité du monde n’est pas ce qui les entoure.
    AInsi, 80 % du monde n’est pas occidental et quand on n’y a pas vécu on l’ignore.

    Le véhicule présenté dans l’article a le mérite d’être apparemment assez simple de conception, et ses missions énoncées sont très louables.
    On oublie que des continents entiers sont dépourvus d’un bon réseau routier ou d’hélicoptères de secours.

    CQFD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité