Test du ZTE Blade: Partie 1

P1020189

La firme chinoise ZTE va sortir son deuxième smartphone qui fonctionnera sous Androïd 2.1. J'ai eu l'occasion de le tester. Première chose à intégrer, le but n'est pas de surpasser en termes de qualité RIM ou Apple. La société ZTE vise les acheteurs à petit budget, il s'agit donc d'une entrée de gamme en matière de smartphone (à partir de 29 euros avec un forfait bloqué).

Ayant compris cela, j’ai déballé le téléphone en oubliant totalement l’utilisateur d’ iPhone que j’étais, pour redevenir novice dans l’utilisation des téléphones intelligents.

Caractéristiques techniques: Le Blade possède un écran tactile capacitif, multi-touch OLED de 3,5 pouces. Son poids est de 110 grammes pour une épaisseur de 11,9 mm. Il est équipé d’un processeur Qualcomm QCT MSM7227-1 cadencé à 600 MHz, d’un port micro-USB 2.0.  Il possède un appareil photo de 3,2 Mégapixels, des connexions via 3G+ et Wi-Fi, ainsi que d’un module A-GPS. Il est fourni avec une carte mémoire 2GB.

Premières impressions: la première chose que l’on remarque, est que malgré une taille à peu près similaire à la plupart des smartphones, celui-ci est très léger et se glisse facilement dans la poche. On l’oublierait presque. Il est donc agréable à tenir. Comme je l’ai précisé, j’ai du vérifier qu’il s’agissait d’un modèle de base dans la catégorie des smartphones car en le voyant on ne s’en doute pas forcément. Il semble solide et les finitions sont réussies.

Design: Le téléphone dispose de trois boutons de contrôle comme sur la plupart des mobiles Androïd (menu, retour et home). Un bouton de volume est également présent sur le côté. Enfin le bouton principal se trouve en haut de l’appareil. Il permet d’allumer et d’éteindre le téléphone, de le mettre en vibreur, silencieux ou mode avion et enfin de le verrouiller et de le déverrouiller. Selon moi il regroupe trop de fonctionnalités, et le principal défaut est que le déverrouillage de l’écran se fait exclusivement à partir de ce bouton.

Écran tactile: L’écran possède une belle qualité d’image (j’y reviendrai dans la deuxième partie). Une fonction capteur de lumière et de proximité est également présente, elle permet de modifier automatiquement la luminosité de l’écran en fonction de l’environnement dans lequel vous vous trouvez. Cela peut être utile pour préserver l’autonomie de la batterie mais pour l’avoir essayé dans les transports en commun, l’éclairage change constamment donc j’ai préféré le désactiver.

Pour la prise en main du clavier tactile, elle s’avère très difficile, en mode portrait j’ai très rapidement abandonné car la taille de l’écran fait qu’il est impossible à utiliser. En mode paysage, ce n’est pas extraordinaire non plus. Il m’a fallu un bon bout de temps pour réussir à écrire mes premiers sms. Le Blade propose aussi une fonction permettant d’avoir deux lettres sur la même touche sans doute pour aider les novices dans le domaine du tactile à s’habituer. Il suffit de faire glisser votre doigt pour voir ce nouveau clavier apparaitre. Là encore, c’est compliqué car il apparait parfois involontairement lorsque l’on écrit un message, ça devient rapidement agaçant.

Navigation: Malgré les problèmes avec le clavier, le tactile est très réactif, à l’exception de quelques ralentissements par moment. L’interface est similaire à celle des téléphones Androïd. N’étant pas habitué je m’y suis un peu perdu au début entre l’écran d’accueil et les menus. Selon moi quelques dossiers pour classer les applications par genre ne seraient pas de trop.

Dans la seconde partie du test je parlerai de l’utilisation du Blade, avec la musique, vidéo, photo et l’autonomie entre autres puis je ferai un bilan de ce téléphone.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oups, mon commentaire est parti trop vite. Je disais que ZTE est une entreprise CHINOISE, et non japonaise (ils se sont installés sur le site du Futuroscope d’ailleurs).

  2. déjà tu pourais respecter ce que les gens font.
    Ensuite je viens de casser mon portable, et j’en cherche un pas trop cher. Cet article remplit parfaitement sa fonction et est très clair( style, écriture …)

    donc si tu viens pour rager sur les articles, abstiens toi de lire et dégage. Vieux mec

  3. Si « passager » publie son commentaire, c’est qu’il a quand même bien voulu ce soucier de cet article…

    Commentaire inutile en tous cas, mais ce n’est pas le sujet.
    Nous attendons la suite de l’article et nous la lirons! :)

    Merci au passage à toto pour sa juste correction, j’avais oublié de signaler l’erreur.

  4. Article pas top …
    « Clavier inutilisable » :
    mon collègue possède ce smartphone, en lisant ce commentaire, j’ai donc voulu vérifier cela. Pour ma part aucun souci, prise en main facile, écran réactif, les bonnes lettres sont sélectionnées même en tapant vite …
    J’ai mis en cause, en premier lieu, mon habileté hors du commun ou la taille de mes doigts parfait pour ce tél ! Mais après quelques tours de tables aux bureau, verdict ; personne en rencontre de pbs pour taper avec ce tél, même les utilisateur de clavier physique type BB.

    « 3 boutons, comme la plupart des téléphones android » :
    faux, il n’y a pas de norme, de plus la fonction « search » de google manque à l’appel.

    Dernière chose, je pense que cet article est très subjectif, voir volontairement négatif (pourquoi ?), les tests effectuer par d’autres sites experts internationaux ont une vision bien différente ce qui est énoncé ici :
    http://tinyurl.com/26pvmzp
    http://tinyurl.com/2bjblb2
    http://tinyurl.com/2vdcgw3

    Voila, en espérant avoir un feedback ….

    1. Bonjour après avoir lu ton commentaire j’ai décidé d’essayer à nouveau le clavier. Selon moi l’ergonomie n’est pas terrible car les touches sont petites, on se retrouve facilement sur le clavier numérique ou le clavier qui possède deux lettres par touche.Cependant j’ai souligné sa réactivité qui est très appréciable. Etant habitué du clavier tactile je pense que celui ci nécessite un temps d’adaptation qui peut être gênant au début.
      Pour le second point certes il n’y a pas de norme je n’en fais pas une généralité c’est ce que j’ai constaté après avoir vu quelques téléphones (samsung notamment)
      Enfin quant à la négativité de mon article, je te propose d’attendre le verdict car je ne pense absolument pas que c’est un mauvais téléphone, il possède quelques défauts que j’essaye d’exposer, tout comme j’ai souligné les points positifs qui sont nombreux. La prochaine partie devrait arriver dans la semaine

    1. hello. tu dis que pour les textes du zte blade t’utilise le stylet DS, a mon avis ta dis des conneries oué je viens d’en acheter 1 a la FNAC et sa fonctionne pas du tout . t’est peut etre 1 mytho pour dire ça

      ninisse

  5. Moi je trouve ce test tout à fait réussi ! J’ai eu le Link avant, et niveau réactivité, on peut dire qu’avec le Blade, ce n’est plus la même histoire… Même si le clavier a toujours la même présentation, un peu petite mais c’est aussi une question d’habitude. J’ai lu un autre test sur ce site, si vous voulez un autre point de vue : http://www.mobiles-actus.com/test/zte-blade.htm

  6. « Selon moi quelques dossiers pour classer les applications par genre ne seraient pas de trop. »
    Android permet depuis des lustres de créer des dossiers, de les nommer (en thème par exemple) et de les remplir sans aucune contrainte. Encore un test fait par un Fanboy apple….

  7. Les stylets ne fonctionnent que sur les écrans tactiles « RESISTIF » ou c’est la pression mecanique sur l’ecran qui permet a l’appareil de determiner le point de contact. C’est pour cela que parfois, il faut appuyer fort (ex: Bornes SNCF).

    Concernant le ZTE Blade, c’est un écran tactile « CAPACITIF ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité