Gonflé : devenez un parasite !

340x_automatic-bicycle-pump

Rien n’est mieux pour dire “je suis une petite frappe” que cette pompe à vélo d’urgence parasite. Le principe est simple et expliqué par son inventeur lui-même.

Si vous avez un pneu mal gonflé, il vous suffit de brancher l’embout de ce tuyau d’un côté sur votre chambre à air, de l’autre sur un pneu de voiture qui pollue bien. Et le tour est joué. Vous comprenez maintenant la référence au parasite ? Par contre, j’espère aussi pour vous que vous n’avez aucune conscience, car en plus de gonfler votre pneu, vous mettrez la vie de personnes en danger. [Lifehacker’s Evil Week via Inhabitat via MAKE via Boing Boing]

Maintenant que c’est dit, je vous conseille plutôt d’utiliser un gonfleur à cartouches de CO2.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bin.. environ 4Ko dans un pneu de vélo et environ… 4 Ko dans un pneu de voiture.. donc au final ça fait 2 Ko par pneu… ça fait pas beaucoup ! ça dépanne le cycliste..mais ça fout la zone !

    1. Eu… 4K dans un pneu de voiture ?? Non c’est en moyenne 2 ou 2,2 donc pas de quoi regonfler convenablement un pneu de vélo.

      Et le calcul des kilos n’est vraiment pas bon !

  2. Le volume contenu dans un pneu de velo est largement inferrieur a celui d une voiture. Mais n empeche que si tout les cycliste se mettent a pomper l air des pneus de bagnole ca va etre la guerre !

    1. je doute que cella fonctionne, car la pression d’un pneu de voiture est trop faible pour gonfler correctement un pneu de vélo

      généralement un peu moins du double

  3. Bien que non puni par la loi (au contraire d’en crever un) , dégonfler un pneu de voiture peut mettre en danger ses occupants. Il vaudrait donc mieux éviter de donner ce genre d’idée

    1. Et tout ses c*** qu prennent les pistes cyclables pour des places de parking, ils mettent pas les cyclistes en danger.
      Vivement les péages urbains.

      1. Et tous ces c*** qui prennent les trottoirs pour des pistes cyclables, ils mettent pas les piétons en danger ?
        Vivement les rues strictement piétonnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité