Les arbres éclaireront bientôt nos rues !

340x_neaontrees2

Des chercheurs taïwanais ont mis le doigt sur un truc magique. Quand des nanoparticules d’or ont été introduites dans des plants de bacopa caroliniana, la chlorophylle s’est mise à produire une lumière rouge. Au revoir lampadaires ? Mais attendez, il y a mieux...

Quand elle éclaire, la végétation lumineuse consomme plus de carbone dans l’atmosphère que la normale.

PopSci appelle ça une « triple menace », puisque ces arbres pourraient réduire les coûtes énergétiques, réduire le réchauffement climatique et illuminer nos rues la nuit. Là, on ne peut qu’applaudir et espérer qu’ils arriveront à produire ces arbres bientôt. [RSC Publishing via Inhabitat via PopSci, Image: Flickr]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et l’automne, plus de feuilles plus de lumière? Est-ce qu’on va se battre pour ramasser les feuilles en or en novembre? Est ce qu’ EDF va embaucher des jardiniers? Est-ce que je dois déjà passer mon CAP de jardinier?

    1. Bah, c’est comme les panneaux solaire, quand ya plus de soleil? pas d’électricité? nan, il y aurai toujours des lampadaires mais il ne serviront que lorsque les arbres ne pourront pas créer de la lumière.
      bon c’est juste une découverte, avec le prix de l’or en ce moment, c’est pas faisable.

      1. L’or coute cher, mais la on parle de « nanoparticules d’or » … Quoi que, c’est tellement petit que c’est surement cher à produire .. ^^

  2. Bin, dans la mesure où la bacopa est une plante semi-aquatique qu’on vend pour les aquariums, c’est pas demain la veille que c’est transposable à un chêne.
    Mais si ça réduit les « côutes » énergétiques…

  3. rien ne se gagne, rien ne se perd… puis si on commence à mettre de l’or dans les arbres, le métier de bûcheron risque de connaître un fort regain d’intérêt, non?

  4. @willouboy Ca existe déjà! C’est très « facile » a créer, une cellule d’algue fluorescente est prélevé puis injecté dans le patrimoine génétique de la plante. Elle obtient donc le caractère de la méduse par transgenèse. Ca procédé a également été réalisé sur des animaux, tels que des souris! ^^

  5. Heu… Il me semble que la nuit c est le contraire: les arbres/plantes rejette du Co2. Donc si ca en aspire 3 fois plus la journee, ca peut aussi en rejeter 3 fois plus la nuit?

  6. Neptune dit juste : ca rejette la nuit pour les arbres.
    Ensuite : il faut pas se leurrer non plus, les plantes ne grandiront pas en produisant ces nanoparticules d’or toutes seules.
    L’article à juste déplacer la zone de fluorescence des molécules de chlorophile de l’UV vers le visible, y a rien de super interessant non plus. Le rendement n’est pas du tout celui d’une LED.

    C’est fou à quel point la vulgarisation peut aller loin …. 😀

  7. Triple menace c’est une traduction bien littérale et pas forcément propre de « triple threat », expression qui signifie « qui fait trois trucs en même temps »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité